Temps de lecture : 3 minutes


Le secteur de la santé, une priorité pour le Parlement

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Politique , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Le Parlement marocain a reçu près de 18 propositions législatives ces dernières semaines portant principalement sur l’amélioration du secteur de la santé. Afin de hiérarchiser et de filtrer ces suggestions, il a été décidé de créer un comité spécial qui aura pour mission première d’établir une vision intégrée de la réforme législative attendue. À la lumière de la crise sanitaire du Covid-19, les députés reconnaissent que plusieurs mesures doivent être déployées pour amortir l’impact de la pandémie, mais soulignent que la Santé requiert davantage d’attention.

Temps de lecture : 3 minutes

Au cours des deux dernières semaines, le Parlement marocain a compté pas moins de 18 nouvelles propositions législatives relatives au développement du secteur de la santé. Dans son édition du jour, Aujourd’hui le Maroc souligne que cette avalanche de textes de loi s’explique par la crise sanitaire liée au coronavirus et dont souffre non seulement le royaume, mais toute la planète. Les députés de la première Chambre ont ainsi décidé d’ouvrir un débat sur le cadre législatif du système sanitaire, «en particulier ce qui a trait à la loi-cadre et les différents textes législatifs régissant la pratique professionnelle, la couverture médicale, les établissements publics et les organismes professionnels». De par cette démarche, les parlementaires visent à répondre au consensus sur l’importance et la primauté de ce secteur vital pour le pays. Ces derniers reconnaissent que les projets et les propositions de loi concernant les domaines économiques et sociaux impactés par la pandémie du Covid-19 vont également être examinés, mais ils jugent que le département de la santé requiert davantage d’attention et d’efforts.



 



Un nouveau comité dédié à la réforme du secteur de la santé



Afin d’organiser et de hiérarchiser les propositions qu’ils détiennent, les députés mettent en place un comité ad hoc qui va superviser le chantier stratégique de la réforme du système de santé au Maroc, rapporte Le Matin ce vendredi 17 avril. Travaillant de concert avec les autorités gouvernementales et le ministère de tutelle, cette nouvelle commission va se pencher sur la législation de la santé sous toutes ses formes, notamment professionnelle, sociale et institutionnelle. La même source affirme que les initiatives législatives, soumises récemment au Parlement, portent sur divers domaines. Elles vont «de la création d’un conseil consultatif, à la réforme de la loi sur la couverture médicale, en passant par la règlementation de la pratique de la médecine générale et même dentaire», ajoute Aujourd’hui le Maroc. Le défi que doit relever aujourd’hui la première Chambre est de mener à bout ce chantier, et ce malgré la priorité accordée actuellement à la gestion des effets directs du Covid-19. 



 



Notons enfin que, pour gérer les séances hebdomadaires pendant la crise sanitaire, le bureau de la première Chambre et le gouvernement ont mis en place un calendrier des départements ministériels. Chaque département, groupe et groupement politique ainsi que les députés seront avisés à l’avance du sujet et de la date des sessions parlementaires. Cette nouvelle organisation, rappelons-le, s’inscrit dans le cadre des efforts conduits par le pays pour endiguer le coronavirus.


Le Maroc reconsidère son partenariat avec le Parlement européen

Le Maroc reconsidère son partenariat avec le Parlement européen

Le Parlement européen (PE) a vivement critiqué le Maroc. Ce dernier s’est arrogé le droit de juger la justice marocaine de manière flagrante, partiale et n’a accordé aucune considé…
Le Maroc reconsidère son partenariat avec le Parlement européen

Le Maroc rejette les critiques du Parlement européen

Une nouvelle fois, l'institution législative européenne adopte un texte très dur envers le Royaume. Les députés européens ont vivement critiqué la détérioration de la liberté de la…
Sahara, Maroc-UE… les dernières révélations de Aziz Akhannouch

Sahara, Maroc-UE… les dernières révélations de Aziz Akhannouch

Pour la première fois depuis la prise de sa fonction, le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, accorde une interview exclusive à un média étranger. Il s’agit du journal français L…
Le 11 janvier 1944 : un tournant de l’histoire du Maroc

Le 11 janvier 1944 : un tournant dans l’histoire du Maroc

Le 11 janvier est une date célébrée chaque année au Maroc. Elle constitue un tournant dans l’histoire du Royaume. Cette année 2023, on commémore le 79ᵉ anniversaire de la présentat…
Maroc-Israël : des perspectives prometteuses, selon Simon Skira

Maroc-Israël : des perspectives prometteuses, selon Simon Skira

LeBrief : Le mois de décembre dernier a vu la célébration des deux ans de reprise des relations entre le Maroc-Israël. Quel bilan faites-vous ? Simon Skira : Le Maroc et Israël ont…
Sahara : l’UE soutient fortement le Maroc

Sahara : l’UE soutient fortement le Maroc

Le Maroc a accueilli, le 5 janvier, le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères, Josep Borrell. Il s’agit de la première visite officielle du repré…
Sahara : l’UE soutient fortement le Maroc

Le Maroc et l’UE déterminés à renforcer leurs relations

Le Maroc, premier partenaire économique et commercial de l’Union européenne sur le continent africain, a été choisi par Josep Borrell pour son premier déplacement à l’étranger de l…

2022 : l’année des succès diplomatiques

Le Maroc a réalisé des succès majeurs en 2022 par rapport à la question du Sahara. 40% des États africains et cinq groupements régionaux ont désormais des consulats à Laâyoune et D…