Temps de lecture : 3 minutes


Ramadan : Akhannouch rassure sur l’approvisionnement agricole

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, a déclaré mercredi que les professionnels du secteur sont mobilisés pour assurer un approvisionnement normal et régulier des produits agricoles et alimentaires. Le ministre a souligné que la situation se présente bien et que le ravitaillement des marchés sera assuré de manière régulière, grâce aux disponibilités suffisantes dont bénéficie le Maroc.

Temps de lecture : 3 minutes

Pas de panique, le Maroc ne sera pas en manque de produits alimentaires, du moins pas pour les prochains mois. Un communiqué du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, rendu public mercredi, souligne que le réapprovisionnement et le ravitaillement des marchés seront assurés de manière régulière grâce aux disponibilités suffisantes dont bénéficie le Maroc. Comme l’indique le département, la production issue des récoltes hivernales couvre nettement les besoins de consommation pendant les mois d’avril et mai, qui coïncident avec le mois de Ramadan, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition du vendredi 17 avril 2020.



Pour la tomate, les pommes de terre et l’oignon, en particulier, les besoins du pays sont largement satisfaits par la production en cours et les quantités disponibles en stock (oignon et pomme de terre), poursuit le communiqué. Selon le ministère, durant la période allant d’aujourd’hui à juin, l’approvisionnement sera assuré par les stocks actuels et par la production des cultures mise en place dans plusieurs périmètres. Les volumes de productions prévisionnelles, qui seront disponibles durant cette période, s’élèvent à 352000 tonnes de tomate, 910000 tonnes de pommes de terre et 412000 tonnes d’oignons.



 



340 infractions en matière de prix et de qualité de produits alimentaires



S’agissant du contrôle des prix et de la qualité des denrées alimentaires, les comités provinciaux et locaux mixtes ont procédé, entre le 1er et le 12 avril, au contrôle de 22000 points de vente en gros et de détail ainsi que des entrepôts de stockage. Ces opérations ont abouti à la constatation de 340 infractions en matière de prix et de qualité des produits alimentaires, rapporte le quotidien Le Matin dans son édition du vendredi 17 avril 2020.



Parmi ces infractions, 252 concernent le non-affichage des prix et 22 les hausses illicites de prix règlementés, 52 sont relatives à la non-présentation de factures et 4 sont liées au non-respect des normes de qualité et d’hygiène. À cela s’ajoutent 10 autres infractions diverses. La Commission indique que des mesures réglementaires ont été prises à l’encontre des contrevenants, ajoutant que les comités mixtes ont procédé également à la saisie et à la destruction de plus de 162 tonnes de marchandises impropres à la consommation ou non conformes aux normes requises.


Khalid Aït Taleb

Réforme de la santé : Aït Taleb rassure

Invité dimanche de l’émission "Décryptage" diffusée par la radio MFM, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Aït Taleb, a répondu en direct, deux heures durant…
Grippe saisonnière : le citoyen inquiet

Grippe saisonnière : le citoyen de plus en plus inquiet

La grippe saisonnière inquiète tout le monde autant que la Covid-19. À l’échelle nationale, plusieurs citoyens ont affirmé présenter des symptômes grippaux plus sévères que d’habit…
Concours du barreau : Ouahbi entre le marteau et l’enclume

Concours d’accès au barreau : Ouahbi entre le marteau et l’enclume

Après sa déclaration provocatrice, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a provoqué un tollé. L’acharnement médiatique contre lui a commencé lorsqu’il a répondu à un journa…
Forum de la MAP : Ouahbi s'explique sur la polémique du concours d’accès aux barreaux

Concours d’accès aux barreaux : les explications de Ouahbi

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, était, mardi 24 janvier, l'invité du Forum de la MAP, qui s’est tenu sous le thème "Code pénal : les enjeux de la réforme". Cette renc…
Grand froid : à la rescousse des zones enclavées

Grand froid : à la rescousse des zones enclavées

Sur instructions royales, la Fondation Mohammed V pour la solidarité a mis en place l’action solidaire "Grand Froid" dans les zones les plus touchées par la vague de froid inhabitu…
Le Maroc séduit toujours les retraités français

Le Maroc séduit toujours les retraités français

Même si la Grèce et le Portugal sont les nouvelles destinations favorites des Français à la recherche d'un supplément de qualité de vie, le Maroc conserve ses adeptes. Le Royaume a…
Stress hydrique : les dernières pluies sauveront elles la donne ?

Stress hydrique : les avantages et les inconvénients de la vague de froid

La sécheresse est l'un des principaux défis auxquels le Maroc est confronté. Ces derniers mois, la hausse des températures et la pénurie des précipitations, provoquées par le chang…
CMC : comment consolider l’économie nationale ?

CMC : comment consolider l’économie nationale ?

Le Centre marocain de conjoncture (CMC) vient de publier son Bulletin thématique intitulé "État social et développement humain". Sous le n°55-56, ce dernier rapport annuel du Centr…