Aller au contenu principal

Trois choses à retenir du passage d’El Otmani au Parlement

Le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, s’est rendu hier au Parlement pour prendre part à la première séance des questions mensuelles de cette session printanière. Plusieurs questions lui ont été posées, notamment celles qui concernent le prolongement, ou pas, de l’état d’urgence sanitaire et celle relative à la situation des Marocains bloqués à l’étranger suite à la suspension de toutes les liaisons aériennes du royaume.

Par Mohamed Laabi, Publié le 14/04/2020 à 15:13, mis à jour le 14/04/2020 à 17:48
Teaser Media
El Otmani

L'intervention du chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, à la Chambre des représentants était très attendue ce lundi 13 avril 2020. Il en a profité pour apporter des réponses aux différentes interrogations des députés.

 

Marocains bloqués à l’étranger

Sans promettre un rapatriement immédiat des Marocains bloqués à l’étranger, le chef de l’exécutif a déclaré que les ambassades et les consulats sont mobilisés pour venir en aide à ces derniers. «Soyez patients. Nous sommes dans une situation exceptionnelle qui nécessite un traitement exceptionnel», déclare El Otmani avant de préciser qu’il examine personnellement et de manière quotidienne, la question du rapatriement avec le ministre des Affaires étrangères. 

Le chef de l'exécutif a rappelé les mesures prises pour assister les Marocains bloqués à l'étranger dans ces moments difficiles : «Des logements ont été mis à la disposition de ceux qui n’ont pas les moyens de payer des frais d’hébergement, ou de s’acheter des médicaments, avec la présence effective d’un staff médical dans de nombreux pays pour les citoyens bloqués. Des cellules spéciales ont été créées dans les ambassades et consulats marocains dans un certain nombre de pays pour veiller à leur sécurité», précise-t-il en révélant que le nombre de Marocains bloqués à l’étranger est de 7500.

 

Prolongement de l’État d’urgence sanitaire

Durant son allocution, qui a duré près d’une heure, Saad Dine El Otmani a nuancé sa réponse autour d'un probable prolongement du confinement au Maroc. «Deux ou même quatre semaines de plus, si nécessaire, pourraient éviter à notre pays de vivre la même situation que d’autres États qui enregistrent 2000 décès par jour», indique-t-il. Le chef de l’exécutif affirme que «l'extension, ou non, de la période de confinement des citoyens est tributaire de la situation épidémiologique et de l’évolution quotidienne du nombre de cas de contamination par jour», précisant qu’une position officielle sera rendue publique dans les prochains jours.

 

350 mesures pour atténuer l’impact du Covid-19

Devant les 24 députés présents dans l’enceinte du Parlement, El Otmani a assuré que le Maroc sortira vainqueur de cette crise. Il a déclaré que le Maroc a pris plus de 350 mesures pour faire face à l’impact de la pandémie du Covid-19, et ce depuis le début du mois de mars, rapporte le journal Le Matin ce mardi. Ces mesures concernent surtout les aspects sanitaires, économiques et sociaux du royaume.

USA-Maroc : le partenariat des deux pays de plus en plus fort

Joey Hood, secrétaire américain d’État adjoint par intérim aux affaires du Proche-Orient, a loué le partenariat entre le Maroc et les États-Unis lors de sa visite à Rabat. Ce mercredi 28 juillet, Hood...

Le Malawi prévoit d’ouvrir un consulat à Laâyoune

Ce mardi 27 juillet, Eisenhower Nduwa Saxon Mkaka, ministre Malawi des Affaires étrangères, a annoncé, lors d’un point de presse avec son homologue marocain Nasser Bourita, la décision de son pays d’o...

L’UE cherche à maintenir de bonnes relations avec le Maroc

L’Union européenne (UE) considère le Maroc comme un partenaire régional essentiel, notamment au niv...

L’assistant d’Anthony Blinken attendu au Maroc

Joey Hood, secrétaire d’État adjoint américain par intérim aux Affaires du Proche-Orient, devrait arriver au Maroc dans les prochains jours. Selon un communiqué publié sur le site du Pentagone, l’assi...

Heurts en Tunisie et confinement en Algérie

Dans ce podcast, Medi1 fait un tour d’horizon sur l’actualité de ce début de semaine, notamment en Tunisie et en Algérie. La décision du Président Kais Said de renvoyer son Premier ministre et geler l...

L’affaire Pegasus vise à déstabiliser le Maroc, selon Chakib Benmoussa

L’affaire Pegasus continue de faire couler beaucoup d’encre au Maroc comme à l’étranger. Chakib Ben...