Aller au contenu principal

Ce qu’il faut retenir de la session parlementaire d’automne

Ce mardi, le parlement a clôturé sa session d’automne 2019/2020. Habib El Malki, président de la Chambre des représentants, et Hakim Benchamach, président de la Chambre des conseillers, ont déclaré que le bilan global est positif. Les deux présidents se réjouissent des 34 projets de loi adoptés durant cette session. D’un autre côté, l’avenir est flou concernant des dossiers sensibles et qui pataugent au parlement, tels que la réforme du Code pénal ou l’organisation du droit de grève.

Par Mohamed L., Publié le 12/02/2020, mis à jour le 12/02/2020
Teaser Media
Habib El Malki

Au lendemain de la clôture de la session d’automne du parlement, la presse marocaine a fait un bilan des travaux. "Le parlement… des projets de loi suspendus", titre Al Ahdath Al Maghribia ce mercredi 12 février 2020. Le journal indique que cette session a pris fin sans l’adoption de plusieurs projets de loi importants, dont celui de la réforme du Code pénal et celui de l’organisation du droit de grève.

Le journal affirme que la commission a échangé sur plusieurs textes de loi sans pour autant trouver un terrain d’entente. La même source donne l’exemple du cas de l’enrichissement illicite et de la réforme des pensions de retraite qui divisent les partis politiques au sein même de la majorité.

Pour sa part, le journal Les Inspirations Éco estime que le bilan législatif montre que durant près de deux mois, les parlementaires ont pu se rattraper sur plusieurs lois qui ralentissent le progrès de plusieurs chantiers. Un avis partagé par Habib El Malki, président de la Chambre des représentants. Ce dernier a déclaré, lors de sa prise de parole mardi au parlement, que le bilan de cette session d’automne est satisfaisant. Il rappelle que cette session a connu l’adoption de 34 projets de loi couvrant divers secteurs d’activités, tels que le projet de loi fixant la limite des eaux territoriales ou encore le projet de loi instituant une zone économique exclusive (espace maritime sur lequel un État exerce des droits souverains en matière d’exploration et d’usage des ressources).

Selon El Malki, le bilan a été également marqué par l’approbation de textes relatifs au climat des affaires et à l’instauration de la confiance en l’économie nationale, notamment les projets de loi portant sur la simplification des procédures et des formalités administratives, sur le financement collaboratif et le partenariat public-privé.

Contribuer au nouveau modèle de développement est aussi un des points phares mentionnés ce mardi par El Malki. Le président de la chambre des représentants a appelé ses députés «à donner un nouveau souffle à cette initiative lancée par le roi Mohammed VI», en partageant toutes les propositions de développement national avec les membres de la commission présidée par Chakib Benmoussa. Il est à noter enfin que la reprise de la session parlementaire du printemps est prévue pour le 14 avril 2020.


  • Partagez

Sécurité au Mondial 2022 : le Maroc va accompagner le Qatar

Ce vendredi, le Maroc a affirmé dans un communiqué du ministère de l’Intérieur sa volonté de mettre à la disposition du Qatar des moyens humains et logistiques pour réussir l’organisation du Mondial 2...

La piste d’une alliance PAM/PJD s’éloigne

Le nouveau secrétaire général du parti authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, n’a jama...

Nasser Bourita s’entretient avec le président mauritanien

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a été reçu par le président mauritanien, Moham...

Un ancien ministre PJDiste au cœur d'une controverse

Une publication Facebook de Mohamed Najib Boulif a suscité une forte polémique sur les réseaux soci...

Singapour inaugure un consulat général honoraire à Casablanca

Ce mardi 18 février, Singapour a inauguré un consulat général honoraire à Casablanca. Plusieurs responsables ont assisté à la cérémonie d’ouverture, notamment le Wali de la région de Casablanca-Settat...

La Côte d’Ivoire inaugure son Consulat général à Laâyoune

Ce mardi 18 février, la Côte d’Ivoire a inauguré son Consulat général à Laâyoune. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, et le ministre ivoiri...