inégalités maroc

Temps de lecture : 3 minutes


Violente critique de l’ONG Oxfam envers le PLF 2020

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Le projet de loi de finances essuie une violente critique de l’ONG Oxfam. Elle y déplore l’absence d’équité et de changement de stratégie économique qui a déjà conduit à produire plus d’inégalités dans le royaume. Le Maroc a encore beaucoup de progrès à effectuer pour réduire les inégalités. Ce n’est pas faute d’investir dans l’Éducation ou le secteur social, mais ces investissements doivent être mieux orientés pour des résultats plus efficients.

Temps de lecture : 3 minutes

Alors que le projet de loi de finances est en phase finale d’adoption, le document essuie une salve de critiques de l’ONG Oxfam (Oxford Committee for Famine Relief) dont les missions au Maroc tournent autour de l’égalité des femmes, l’équité citoyenne et le développement des zones rurales.



 



Pour elle, le gouvernement n’a pas suffisamment tenu compte des recommandations issues des dernières assises de la fiscalité. « La politique fiscale, les dépenses et l’affectation des ressources, y compris en matière d’investissement, restent fidèles au modèle développement actuel qui a produit plus d’inégalités », déplore l’ONG citée par FinanceNewsHebdo. « Au moment où on s’attendait à une restructuration globale et en profondeur de la politique budgétaire dans le PLF2020 après les assises fiscales, malheureusement, ce chantier est une fois de plus reporté ».



 



Les politiques mises en œuvre jusqu’ici ont montré leurs limites. Ce qui est sûr, c’est qu’elles n’accélèrent pas la réduction des inégalités. D’où la nécessité d’une réflexion approfondie sur le modèle de développement. La Commission dirigée par Chakib Benmoussa, ancien ministre de l’Intérieur et actuel ambassadeur du Maroc en France doit livrer son rapport en 2020. Le chantier est immense. La croissance n’arrive plus à franchir un nouveau palier. Surtout, elle n’est pas inclusive. Le rang du Maroc dans plusieurs classements mondiaux dont celui de l’ONU sur l’indice développement humain n’est pas brillant. Certes le Maroc a gagné deux places, mais il reste classé 121e sur 189 pays. Le plus surprenant est que le Maroc se retrouve derrière des pays comme l’Irak ou encore la Libye en pleine guerre civile depuis huit ans, relève l’Économiste.



 



« Au vu de la distribution des revenus, le Maroc reste le pays le plus inégalitaire du nord de l’Afrique. Ni la croissance continue au cours des vingt dernières années ni les progrès affichés en termes de réduction de la pauvreté n’ont été suffisants. La montée des inégalités représente d’ailleurs un risque pour poursuivre la lutte contre la pauvreté. La croissance et l’augmentation des richesses semblent d’ailleurs ne bénéficier qu’à un tout petit nombre de personnes très fortunées », critique Oxfam.



 



Pour l’ONG, la fiscalité est un levier central pour réduire les disparités. Certes, le Maroc a encore beaucoup de progrès à effectuer, mais ce n’est pas faute d’investir dans l’Éducation et le secteur social. Il reste que ces investissements sont mal orientés, d’où leur faible efficacité.



Recommandé pour vous

Qualité de vie numérique : le Maroc classé 71e au monde et 3e en Afrique

Temps de lecture : 3 minutes

La quatrième édition annuelle de l’indice de qualité numérique « Digital Quality of Life Index…

L’Boulevard : des festivités qui tournent au drame

Temps de lecture : 4 minutes

Après deux années d’absence, la première soirée de la 2ᵉ partie du festival L’Boulevard a viré…

CESE : présentation d’un avis sur l’aménagement durable du littoral

Temps de lecture : 4 minutes

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a organisé, jeudi 29 septembre à Tange…

Stress hydrique : une problématique qui guette toujours le Maroc

Temps de lecture : 5 minutes

Le Maroc a connu cette année l’une des pires sécheresses de ces trois dernières décennies. Le …

La santé mentale au travail : un sujet oublié !

Temps de lecture : 4 minutes

Nul ne peut nier que la santé mentale au travail n’est pas sérieusement prise en considération…

Quelle gestion pour les chiens errants au Maroc ?

Temps de lecture : 4 minutes

La situation est alarmante. La rage tue environ 60.000 personnes chaque année, selon les derni…

Covid-19 au Maroc : le calme avant la tempête ?

Temps de lecture : 5 minutes

Depuis son apparition en 2019, le coronavirus s’est propagé à une vitesse vertigineuse dans le…

Taxis Vs VTC : une guerre sans fin ?

Temps de lecture : 4 minutes

Le conflit entre les taxis et les VTC s’est intensifié depuis que les applications de transpor…

Décès de Aïcha Ech-Chenna : le Maroc perd une grande militante

Temps de lecture : 6 minutes

Aïcha Ech-Chenna, icône de l’action sociale, est décédée ce dimanche. La présidente fondatrice…

Pollution de l’air : risque accru d’arythmies cardiaques et de cancer du poumon

Temps de lecture : 3 minutes

Une nouvelle étude américaine révèle que le fait de respirer de minuscules particules d’air po…

« Les Impériales 2022 » : une première journée riche en débats

Temps de lecture : 4 minutes

Deux ministres ont répondu présents à l’invitation des organisateurs de l’édition 2022 de l’év…

Symptômes, vaccin, prévention…tout savoir sur la grippe saisonnière

Temps de lecture : 4 minutes

À l’instar des autres pays, le virus le plus répandu en cette période est le virus grippal A(H…