CHAMBRE

Temps de lecture : 3 minutes


Loi de finances 2020 : près de la moitié des députés étaient absents !

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Politique , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

189 députés n’ont pas jugé utile de se déplacer pour prendre part à la séance de vote du projet de loi de finances 2020. En pourcentage, cela représente 47 % de l’ensemble des députés parlementaires. Un chiffre inquiétant quand on connait l’impact et l’importance de ce projet pour l’avenir économique et social du pays.

Temps de lecture : 3 minutes

Le taux d’absentéisme au parlement est alarmant. Le 6 décembre 2019, jour du vote du PLF 2020, 189 députés n’étaient pas présents, soit 47 % du nombre total des députés, rapporte les Inspirations éco ce lundi 9 décembre 2019. Le journal, qui cite une source interne de l’institution législative, révèle que les chefs des groupes parlementaires sont les principaux responsables de ce phénomène. Ces derniers couvriraient les députés absentéistes en présentant des attestations justifiant leur absence lors des travaux du parlement.



 



Le quotidien souligne qu’absents ou présents, ces députés ne contribuent pas aux efforts de l’assemblée. « Ce sont presque toujours les mêmes parlementaires qui prennent la parole, discutent et accomplissent les missions qui leur sont dévolues. Plusieurs parlementaires passent inaperçus et leurs travaux parlementaires n’ont aucun impact sur le contrôle et la législation ». L’article qui considère le fléau de l’absentéisme comme « un mal chronique » estime que les partis politiques et les organisations concernées par les élections à la chambre des conseillers sont appelés à revoir le profil des candidats accrédités aux élections.



 



Pour sa part, Al Massae révèle que malgré leur absence, certains représentants de la nation continuent de percevoir une indemnité mensuelle de 30 000 dirhams. Le journal précise que certains d’entre eux, qui résident à l’étranger, profitent encore des avantages de leurs postes.



 



Deux articles du règlement intérieur interdisent les absences



Pour faire face à ce fléau qui nuit à l’image du parlement, Habib El Malki, président de la Chambre des représentants, avait auparavant adressé une correspondance aux chefs de groupes parlementaires. Dans cette missive, il les a exhortés à se conformer aux articles 105 et 106 du règlement intérieur de la Chambre des représentants. Il a également exigé qu’on lui remette à chaque séance, la liste complète des membres absents sans raison valable, au risque de se voir sanctionnés, rapportent nos confrères du Le360.



 



Pour rappel, l’article 105 du règlement intérieur oblige les membres des commissions permanentes à participer aux travaux parlementaires sauf quand la justification de l’absence est acceptée. L’article 106 évoque quant à lui les prélèvements sur les indemnités mensuelles, en fonction des jours manqués au parlement.



 



Malgré l’existence de ses articles dans le règlement intérieur, leur application n’a jamais été effectuée. Une chose est sûre, le bureau de la chambre des représentants devra faire preuve de beaucoup plus d’autorité s’il veut limiter les dégâts et réduire ce taux d’absence monstrueux.



Recommandé pour vous

Consulats à Laâyoune et Dakhla : la stratégie payante de Bourita

Temps de lecture : 5 minutes

«Une trentaine de pays ont ouvert des consulats dans les provinces du Sud, marquant ainsi leur…

ONU : les avancées du Maroc lors de sa participation à la 77e AG

Temps de lecture : 6 minutes

Étalé sur 14 jours, du 13 au 26 septembre courant, la 77ᵉ session de l’Assemblée générale de l…

Le gouvernement face au nouveau défi de la couverture sociale des agriculteurs

Temps de lecture : 5 minutes

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’Offi…

Libération de Brahim Saadoun : une médiation saoudienne et un suivi personnel du Roi

Temps de lecture : 4 minutes

La bonne nouvelle a été annoncée par le ministère saoudien des Affaires étrangères. Un communi…

Visas Schengen : une indignation sans fin !

Temps de lecture : 5 minutes

Pour des raisons migratoires, la France avait décidé, fin 2021, de réduire le nombre de visas …

ONU : Akhannouch présente le projet de réforme du système éducatif

Temps de lecture : 4 minutes

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présenté, ce lundi, le grand projet de réforme du …

Dialogue social : ce qu’il faut retenir de la réunion du lancement du 2ᵉ round

Temps de lecture : 4 minutes

Le dialogue social, lancé ce 14 septembre, a porté sur la révision du régime de l’impôt sur le…

Sahara : Staffan de Mistura boucle sa deuxième tournée régionale

Temps de lecture : 4 minutes

Avec une feuille de route bien précise conforme à la résolution 2602, Staffan De Mistura, envo…

Université d’été du RNI : Akhannouch expose le bilan des réalisations de son parti

Temps de lecture : 5 minutes

« Le renforcement des piliers de l’État social : contraintes d’activation et engagement ferme …

Maroc-Royaume-Uni : décès d’Elizabeth II, sa visite au Royaume et les relations bilatérales

Temps de lecture : 6 minutes

Le décès d’Elizabeth II, reine d’Angleterre dans sa résidence d’été de Balmoral en Écosse, a é…

Tournée de Staffan de Mistura : Alger noie le poisson

Temps de lecture : 4 minutes

 »Circulez, il n’y a rien à voir ». C’est ainsi qu’on pourrait résumer l’étape algérienne de l…

Sahara : Staffan de Mistura poursuit sa 2e tournée régionale

Temps de lecture : 5 minutes

Le diplomate italo-suédois, Staffan de Mistura, est arrivé samedi à Tindouf pour rencontrer le…