PISA OCDE (1)

Temps de lecture : 3 minutes


Éducation : le Maroc mauvais élève

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Une étude sur les performances du système éducatif de 79 pays vient d’être dévoilée par l’OCDE. Le Maroc, seul pays africain à avoir demandé à être recensée, reste très loin de la moyenne mondiale prédéfinie. Il figure parmi les cinq derniers pays du classement général. Un constat alarmant qui souligne la mauvaise gestion du budget dédié à l’Éducation et qui augmente chaque année de plus belle.

Temps de lecture : 3 minutes

Créé en 2000 et mené par l’Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE), le classement PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) évalue tous les 3 ans les performances des systèmes éducatifs des pays adhérents. Ainsi, les tests établis par l’OCDE ont eu lieu en avril 2018, rapporte Médias24. 6 814 élèves marocains âgés de 15 ans et inscrits dans 179 institutions secondaires ont passé ces épreuves. Ces tests se sont déroulés d’une manière digitalisée (computer based assesment), souligne la même source. Selon le rapport PISA 2018, le Maroc, premier pays africain à y participer, est classé 75e sur les 79 pays recensés. L’Économiste souligne de ce fait que malgré les réformes de l’éducation lancées par le gouvernement, le niveau des élèves marocains en mathématiques, en sciences et en lecture a du mal à évoluer.



 



En effet, la moyenne marocaine en lecture est de 359 points, loin du seuil de l’OCDE (487 points), indiquent nos confrères de Lesecos.ma. Le Maroc peine également à obtenir de meilleures notes en mathématiques et en sciences, leurs scores s’établissent respectivement à 368 et 377 points, contre des moyennes de 489, rapporte l’Économiste. Seuls le Kosovo, le Panama, les Philippines et la République dominicaine se trouvent derrière le royaume dans ce classement dominé par la Chine.



 



L’étude PISA 2018 révèle que le pourcentage d’élèves très performants dans au moins l’un des domaines est de 0,1 % au Maroc, alors que celui des élèves peu performants dans les trois domaines est de 66 %. Toutefois, Médias24 souligne que la participation du Maroc à ce recensement — à sa demande — traduit une volonté de transparence. Cette démarche confirme l’importance que revêt l’éducation pour le royaume et s’inscrit dans ses efforts pour améliorer ce secteur très fragile.



 



Un budget revu à la hausse en 2020



Le budget de fonctionnement du ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique est passé de 55,2 milliards de dirhams en 2019 à 65,3 milliards de dirhams en 2020. C’est une hausse de 18,3 % (+10,1 milliards de dirhams), rapporte la Vie économique. Pour les dépenses d’investissement de ce ministère au titre du budget général, l’enveloppe prévue s’élève à plus de 7,1 milliards de dirhams en 2020 contre 6,8 milliards en 2019. Au total, un investissement de 72,4 milliards de dirhams sera consacré au secteur de l’éducation en 2020, contre les 65 milliards de dirhams de 2019.



 



Rappelons qu’en juin 2019, la Banque mondiale a contribué à hauteur de 500 millions de dollars au soutien du programme de réforme de l’éducation 2015-2030. Ce programme vise à améliorer la qualité de l’éducation nationale.



Recommandé pour vous

CMRPI : 30% des enfants et des jeunes ont subi une cyberviolence

Temps de lecture : 6 minutes Protéger les enfants et les jeunes sur la Toile est l’objectif principal de la deuxième campagne nationale de prévention contre la cyberviolence et le…

Système de santé : ce qu’il faut savoir sur les projets de loi adoptés

Temps de lecture : 5 minutes Le gouvernement actuel oriente ses projecteurs vers le secteur de la santé national. Parmi ses objectifs, la réforme de ce secteur qui souffre de plus…

Lutte contre le sida : l’ONU alerte sur une stagnation des progrès

Temps de lecture : 5 minutes Ce jeudi 1er décembre, les pays du monde entier commémorent la Journée mondiale de lutte contre le sida. « Égalité maintenant » est le thème retenu po…

Stress hydrique : la situation est de plus en plus critique

Temps de lecture : 5 minutes Le déficit pluviométrique pèse lourdement sur les réserves d’eau au Maroc. Ces derniers ont enregistré leurs niveaux le plus bas cette année. L’Organi…

Le conflit se poursuit entre Ouahbi et les robes noires

Temps de lecture : 5 minutes L’ire des avocats empire depuis la publication des mesures fiscales les concernant dans le projet de loi de Finances 2023 (PLF-2023). Ils rejettent en…

Le salarié marocain, est-il heureux ?

Temps de lecture : 4 minutes Le bonheur des employés au Maroc sous la loupe de ReKrute. La plateforme en ligne spécialisée dans le recrutement et l’emploi a rendu publique son enq…

Un Black Friday en temps de crise économique et d’inflation

Temps de lecture : 6 minutes Le Black Friday (vendredi noir) marque le grand jour des soldes à l’échelle internationale, lançant la saison des achats de fin d’année. Célébré…

Fléau des féminicides : les chiffres demeurent alarmants

Temps de lecture : 6 minutes Ce vendredi 25 novembre, les pays du monde entier commémorent la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. « Tous…

OMM : le Maroc a connu cette année une sécheresse sans précédent

Temps de lecture : 6 minutes La pénurie d’eau fait partie des problèmes principaux auxquels de nombreuses sociétés et le monde dans son ensemble sont confrontés au XXIe sièc…

Sécurité et puissance militaire : l’IRES dévoile le positionnement du Maroc

Temps de lecture : 4 minutes Le Maroc est un pays sûr. L’Institut royal des études stratégiques (IRES) a révélé que le Royaume est positionné dans le top 10 des pays du monde qui …

Avocats vs gouvernement : les tensions se poursuivent

Temps de lecture : 4 minutes Le gouvernement et les représentants de l’Association des barreaux d’avocats du Maroc (ABAM) sont parvenus, le 15 novembre, à un nouvel accord. Après …

Feuille de route 2022-2026 : pour une école publique de qualité

Temps de lecture : 6 minutes Le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa, a souligné, mardi 15 novembre à Rabat, que sa feuille de route 2…