Aller au contenu principal

Climat : les États-Unis engagent leur retrait de l'accord de Paris

Ce lundi 4 novembre, le président américain Donald Trump a officiellement annoncé que les États-Unis vont quitter l’accord de Paris sur le climat, affirmant sa volonté de renoncer à l’engagement de Barack Obama vis-à-vis de cette cause. Cette sortie aura lieu dans un an.

Par Khansaa Bahra, Publié le 05/11/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Dans un communiqué, Mike Pompeo, secrétaire d’État américain, a annoncé avoir officiellement entamé le retrait de son pays du traité international, le premier accord universel relatif au climat et au réchauffement climatique. Cet accord est le fruit des négociations de la Conférence de Paris de 2015 et vise à contenir la hausse de la température mondiale à moins de 2 °C par rapport à l’ère préindustrielle. Cependant, les États-Unis qualifient cet engagement de « désastre » et de « tueur d’emplois », soulignant qu’il paralyse la croissance et empiète sur la souveraineté des États-Unis. En effet, dans son communiqué, Pompeo dépeint l’accord  comme un « fardeau économique injuste imposé aux travailleurs, entreprises et contribuables américains », bien que le texte souligne que chaque pays devrait fixer librement ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

 

Ce retrait sera effectif dans un an, un jour après l’élection présidentielle américaine de 2020. Même si un candidat démocrate respectueux du climat remporte la Maison-Blanche, la réintégration sera très compliquée.

 

Le départ des États-Unis n’affectera pas immédiatement les efforts entrepris pour le climat, mais la réussite de l’accord repose sur l’engagement des grands pollueurs du monde dont ils font partie avec notamment la Chine et l’Inde, dont la capitale est actuellement paralysée par la pollution.

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...

Covid-19 : les USA promettent 500 millions de doses à Covax

Le gouvernement américain compte acheter 500 millions de doses du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour en faire don au programme Covax, chargé d’assurer l’accès des pays pauvres aux vaccins et aux...

Dieselgate : Peugeot poursuivi par la justice française

Après Renault en mai et Volkswagen mardi 8 juin, c’est au tour de Peugeot d’être rattrapé par le scandale du Dieselgate. Accusé d’avoir trompé plusieurs clients sur les taux de produits polluants émis...

Comprendre l'histoire du génocide culturel des Ouïghours

Depuis le début des années 2010, la Chine mène une politique répressive contre les Ouïghours, une minorité musulmane vivant en grande majorité dans le Xinjiang, région autonome du Nord-Ouest du pays. ...

Biden s'envole pour l'Europe et réhabilite TikTok

Joe Biden s’est envolé mercredi pour le Royaume-Uni, première étape d’une tournée européenne, la première depuis son arrivée à la Maison-Blanche. Juste avant de quitter les USA, le président améric...

ONU : le Conseil de sécurité octroie à Guterres un deuxième mandat

Ce mardi 8 juin, lors d’une brève session à huis clos, le Conseil de sécurité, qui joue un rôle clé dans le processus de nomination du secrétaire général des Nations Unies (ONU), a unanimement recomma...