Aller au contenu principal

New Delhi : la pollution de l'air a atteint un niveau record en 2019

Selon les données de l’ambassade américaine, les niveaux de pollution dans la capitale indienne, New Delhi, ont atteint un niveau très élevé pour la deuxième fois en ce mois d’octobre. La qualité de l’air, dont la note est « très médiocre », pourrait se détériorer davantage après le festival hindou de Diwali.

Par Khansaa Bahra, Publié le 25/10/2019 à 12:21, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

La qualité de l’air dans la capitale indienne s’est dégradée davantage ces derniers jours. En effet, l’indice de la qualité de l’air de la ville, qui mesure la concentration de particules toxiques, a atteint 388 ce vendredi 25 octobre, visiblement au-dessus de la moyenne (60). L’indice représente la concentration des particules fines et toxiques connues sous le nom de PM2.5. Ces particules ont un diamètre inférieur à 2,5 micromètres et peuvent se loger au fond des poumons, causant ainsi des inflammations et endommageant les tissus, ce qui conduit au développement de maladies mortelles, notamment des cancers et des problèmes cardiaques. Selon de hauts responsables gouvernementaux anonymes cités par Reuters, la principale raison de la détérioration de la qualité de l’air est la faible vitesse du vent.

 

Si la pollution de la capitale s’élève déjà à des niveaux nocifs, elle devrait atteindre des pics après la fête des Lumières hindoue de Diwali, célébrée cette année le dimanche 27 octobre. L’année dernière, la Cour suprême avait autorisé l’utilisation de « pétards sécurisés et écologiques », pendant maximum deux heures, et uniquement dans des zones spécifiques comme les parcs, afin de réduire les risques qu’ils présentent pour la santé. Cependant, les autorités n’ont pas réussi à faire respecter le décret et des pétards ont continué à exploser tard dans la nuit. En conséquence, les concentrations de PM2.5 dans certaines parties de la ville ont grimpé à 689 le lendemain.

 

Afin d’éviter qu’une telle situation ne se reproduise, les autorités de New Delhi proposent à la population des spectacles de lumière laser pour fêter Diwali ce week-end. Plusieurs autres mesures destinées à atténuer la terrible pollution atmosphérique ont été adoptées à New Delhi, notamment l’interdiction des camions, la combustion des déchets et la mise en place d’une cellule de crise.

Affaires Raissouni et Radi : le gouvernement marocain saisit par des responsables onusiens

Avant de soumettre leur rapport final au sujet des affaires des journalistes Soulaïman Raissouni et Omar Radi, quatre rapporteuses spéciales des Nations Unies (ONU) ont saisi ce dimanche le gouverneme...

Le Canada prolonge la suspension des vols en provenance du Maroc

Très mauvaise nouvelle pour les Marocains résidant au Canada. La suspension des vols directs commerciaux et privés de passagers en provenance du Maroc, en vigueur depuis le 29 août dernier, a été prol...

Enseignement supérieur : une énième réforme

Alors que la réforme de l’enseignement supérieur prévoyait l’application du nouveau système Bachelo...

Traitements anti-cancer : des manifestations contre la pénurie

Ce vendredi 24 septembre, des dizaines de personnes ont organisé une manifestation à Casablanca pour exiger un accès rapide aux médicaments contre le cancer. Des patients et leurs familles ont scandé ...

Développement énergétique durable : l’ONEE, le GSEP et l’UM6P s’associent pour la promotion de l’excellence académique

Dans un communiqué publié ce jeudi 23 septembre, l’Office national de l’Électricité et de l’Eau potable (ONEE) a annoncé avoir conclu un partenariat avec le Partenariat mondial pour l’électricité dura...

Création de contenus digitaux : Inwi et 2M lancent un talent show

Afin de soutenir et promouvoir l’écosystème des créateurs de contenu digital au Maroc, l’opérateur télécoms Inwi lance avec la chaîne 2M un nouveau talent show. Baptisé "The ONE numéro 1 du web", ce n...