Aller au contenu principal

Le nouveau gouvernement attendu mardi

Tous les yeux sont rivés sur Rabat. Après la tenue d’un conseil de gouvernement extraordinaire, dont le seul point à l’ordre du jour est le projet de loi de finances 2020, il est question aussi d’un conseil de ministres et l’annonce de la composition du nouveau gouvernement.

Par Mohamed Laabi, Publié le 08/10/2019 à 13:17, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

« Le remaniement, tant attendu, sera acté aujourd’hui dans l’après-midi avec une audience royale lors de laquelle les nouveaux membres du gouvernement devraient prêter serment devant le souverain. Des cérémonies de passation de pouvoirs entre les nouveaux ministres et leurs prédécesseurs suivront juste derrière », affirme le site d’information Le360, en fin de matinée, de ce mardi. Pour Assabah, daté du mardi 8 octobre 2019, le conseil des ministres est prévu ce mercredi. Et de préciser que le roi Mohammed VI devrait nommer de nouveaux walis et gouverneurs proposés par le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit.

 


Dans la presse arabophone, les angles de traitement du remaniement gouvernemental divergent. Les nouvelles ne sont pas bonnes pour le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani, croit savoir le quotidien Assabah. Selon le journal, le roi aurait émis des réserves par rapport à la liste proposée par le chef de l’exécutif. Selon les sources du journal, Otmani aurait proposé des noms qui ont figuré dans les précédentes formations gouvernementales. À propos de la nouvelle composition gouvernementale, Akhbar Alyaoum croit savoir que Driss Lachgar, secrétaire général de l’USFP aurait brigué le poste de ministre de la Justice en remplacement de Mohamed Aujar (RNI). Une proposition refusée par El Otmani. Ce dernier avait expliqué que l’objectif principal de ce remaniement est de proposer de nouvelles compétences qui n’ont jamais rempli des fonctions ministérielles.

 

Pour rappel, le roi Mohammed VI avait chargé, dans son discours prononcé, le 29 juillet 2019, à l’occasion de la fête du Trône, le chef du gouvernement de soumettre des propositions visant à renouveler et enrichir les postes de responsabilité tant au sein du gouvernement que dans l’Administration. Selon les indiscrétions rapportées par les médias, il est fort probable que le nouveau gouvernement soit marqué par la forte présence de ministres technocrates. Une dizaine au total. Des sources médiatiques avancent que les profils en question sont proposés par les parties de la majorité gouvernementale. Une chose est sûre : le prochain Exécutif a beaucoup de pain sur la planche.

Le Roi demande des prix raisonnables pour le transport des MRE

Le roi Mohammed VI a demandé à l’ensemble des intervenants dans le domaine du transport aérien, en particulier la RAM et aux différents acteurs du transport maritime, de veiller à pratiquer des prix r...

Mesures sanitaires : une actualisation chaque 2 semaines

La situation épidémiologique au Maroc est maîtrisée, a affirmé ce jeudi le chef de l'exécutif, Saad Dine El Otmani, lors de l'ouverture de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement. El Otm...

Le Maroc réagit à la résolution du Parlement européen

Le Maroc a réagi à la résolution adoptée ce jeudi à Strasbourg. Dans un communiqué, la diplomatie m...

Parlement européen : la résolution contre le Maroc votée

Le Parlement européen a rendu ce jeudi son verdict concernant le projet de résolution contre le Mar...

Le Parlement européen adopte la résolution hostile au Maroc

Le Parlement européen vient d'adopter le projet de résolution RC9-0349/2021 sur la "violation de la convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant et utilisation de mineurs par les autor...

Maroc-Hongrie : signature de 10 accords de coopération

Ce mercredi 9 juin au siège du ministère des Affaires étrangères à Rabat, Péter Szijjártó, le ministre hongrois des Affaires étrangères, a été reçu par son homologue marocain Nasser Bourita. Lors de c...