Des protestations contre le régime de Sissi éclatent en Égypte (1)_0

Temps de lecture : 4 minutes


Des protestations contre le régime de Sissi éclatent en Égypte

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Politique , En Bref

Temps de lecture : 4 minutes

L’Égypte a connu les 20 et 21 septembre deux nuits d’affrontements violents et plusieurs arrestations lors de manifestations contre le président Abdul Fattah Al-Sissi. Des milliers de manifestants sont descendus dans les rues de la ville portuaire de Suez pour exiger la démission du président. La police a lancé des gaz lacrymogènes pour disperser les protestataires.



 



Les manifestations — qui ont eu lieu sur la place Tahrir au Caire — sont une réponse aux allégations de corruption proférées contre le gouvernement du président Sissi, qui les a démenties en les qualifiant de « mensonges et de diffamations ».



 



Pourquoi les Égyptiens protestent-ils ?



Les manifestations ont été extrêmement rares en Égypte depuis que Sissi a pris le pouvoir en 2014. Ce dernier a organisé le coup d’État qui a écarté le premier président démocratiquement élu dans le pays, Mohammed Morsi.



 



Toutefois, la colère et l’indignation se sont répandues quand l’homme d’affaires et acteur égyptien, Mohamed Aly, a publié sur les réseaux sociaux une série de vidéos accusant le leader du pays de gaspiller l’argent du peuple en achetant des résidences de luxe et des hôtels alors que les égyptiens souffrent d’une pauvreté extrême. L’Égypte applique en effet depuis quelques années une politique d’austérité économique.



 



Des centaines de personnes ont ainsi envahi la place Tahrir — un site clé du soulèvement égyptien de 2011 — tard vendredi soir en criant « Sissi out », tandis que des manifestations ont également eu lieu ailleurs dans le pays. Au moins 300 personnes ont été arrêtées, selon Euronews. Il n’y a pas de confirmation officielle.



 




Wow. Chants in #Suez tonight are  » there is but one God and #Sisi is the enemy of God « #السويس_أم_الثورة #ميدان_التحرير_الان pic.twitter.com/hypO6yqWDX


— Amr Khalifa (@Cairo67Unedited) September 21, 2019




 



Censures nationale et internationale 



373 personnes, pour la plupart âgées de 18 à 41 ans, ont été arrêtées et détenues au Caire, a déclaré Mohamed Lotfy, directeur de la Commission égyptienne des droits et libertés. Gamal Eid, directeur du Réseau arabe d’information sur les droits de l’homme, a déclaré que le nombre de détentions avait dépassé 400. « Nos avocats sont dépassés », a-t-il affirmé.



 



Le porte-parole du ministère de l’Intérieur reste injoignable. L’animateur d’une chaîne de télévision progouvernementale a déclaré qu’un plus grand nombre de personnes seront arrêtées après les manifestations en vertu de la loi qui leur est imposée par le gouvernement.



 



Des agents de sécurité en civil ont arrêté des personnes dans le centre du Caire et vérifié le contenu des réseaux sociaux sur leurs téléphones portables, ont déclaré plusieurs témoins. Le groupe de surveillance d’Internet Netblocks a également révélé qu’il y avait eu des perturbations à partir de dimanche sur les plateformes médiatiques et les sites d’information, qui visaient les éditions arabophones de la presse internationale.



Recommandé pour vous

Maroc/Yémen : conclusion de conventions de coopération dans différents domaines

Temps de lecture : 2 minutes

Le Maroc et le Yémen ont signé, lundi 3 octobre à Rabat, des conventions de coopération qui in…

Sahara : le Luxembourg soutient le plan d’autonomie du Maroc

Temps de lecture : 2 minutes

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l…

Diplomatie : le Maroc préoccupé par la situation au Burkina Faso

Temps de lecture : 1 minute

Le Maroc a exprimé sa vive préoccupation à la suite d’un nouveau putsch au Burkina Faso.…

Sahara : le Guatemala réitère son soutien total au plan d’autonomie

Temps de lecture : 2 minutes

La vice-ministre guatémaltèque des Affaires étrangères, Ava Atzum Arevalo Tribouillier de Mosc…

Marrakech : la princesse Lalla Hasnaa préside le CA de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement

Temps de lecture : 4 minutes

La princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’envi…

Presse : adoption de décret-loi n°2.22.770

Temps de lecture : 1 minute

La Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication de la Chambre des r…

Élections partielles : l’Istiqlal perd deux sièges alors que l’USFP en remporte deux autres

Temps de lecture : 2 minutes

Les résultats des élections partielles, tenues dans quatre circonscriptions du Royaume, ont ét…

IRES : la réputation au Maroc en 2022

Temps de lecture : 1 minute

L’Institut royal des études stratégiques (IRES) a rendu public les résultats de la 8ᵉ analyse a…

Mohamed Joudar élu nouveau secrétaire général de l’UC

Temps de lecture : 1 minute

Mohamed Joudar a été élu, samedi 1er octobre à Casablanca, nouveau secrétaire général de l&rsqu…

Hélène Le Gal reçue par Nasser Bourita avant son départ

Temps de lecture : 1 minute

L’ambassadrice de France au Maroc, Hélène Le Gal, quitte officiellement le Maroc, marquan…

Conseil de gouvernement : adoption de projets de loi sur le CNP et les délais de paiement

Temps de lecture : 3 minutes

Le gouvernement a tenu, ce jeudi 29 septembre, son Conseil hebdomadaire présidé par Aziz Akhan…

Adidas : le Maroc s’adresse au représentant légal du groupe pour appropriation du zellige marocain

Temps de lecture : 2 minutes

L’avocat Mourad Elajouti, mandaté par le ministère de la Culture, de la Communication et…