Aller au contenu principal

La défense du médecin de Raissouni : « il a été décoré par le roi »

Par Khansaa Bahra, Publié le 11/09/2019 à 11:55, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

 

L’arrestation de Hajar Raissouni, journaliste du journal Akhbar Al Yaoum, remonte au samedi 31 août. D’après elle, six policiers l’ont encerclé, après qu’elle a quitté le bureau de son gynécologue à Agdal, à Rabat, avec son fiancé, un chercheur et activiste soudanais.

 

Les policiers les ont ensuite ramenés au bureau du médecin, affirmant que Raissouni avait subi un avortement.

Raissouni, son fiancé et le personnel médical ont tous été arrêtés pour des accusations d’avortements illégaux. 

 

Le 9 septembre, le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) a publié aujourd’hui une déclaration a indiqué qu’il suit le dossier sur les libertés individuelles. Il a également « condamné les attaques et insultes, de nature discriminatoire, proférées par certains » contre Raissouni.

 

Dans une vidéo partagée par alyaoum24.com sur leur page Facebook, l’avocate du médecin qui a traité Raissouni prend sa défense. « C’est une pièce de théâtre », a-t-elle déclaré.

 

La défense du gynécologue arrêté a déclaré que le bilan médical effectué lors de la détention de la journaliste prouvait qu’elle n’avait pas subi d’avortement, insistant sur le fait que son client disposait de toutes les garanties pour bénéficier de la liberté provisoire.

 

Me Myriam Moulay Rachid Sellami a étayé son propos en affirmant que celui-ci « avait été décoré du Wissam Al-Moukafa Al-watania (ordre de mérite national) que lui avait accordé le roi Mohammed VI en 2015 ».

 

 

Rappelons que le tribunal de première instance de Rabat a reporté le procès de la journaliste Hajar Raissouni au 16 septembre.

Fête du trône : grâce royale et discours ce samedi

À l’occasion de la célébration du 22e anniversaire de l’accession au trône, le roi Mohammed VI adressera un discours à son peuple ce samedi 31 juillet 2021. Le discours sera retransmis sur les ondes d...

Covid-19 : vers une vaccination obligatoire ?

Le professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du centre de recherche Bio-Inova, a souligné la hausse du taux de vaccination contre la Covid-19 au Maroc, déclarant que les autorités sanitaires ont réussi ...

Une femme à la tête du parquet d’un tribunal de première instance, une première au Maroc

Vendredi dernier, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a annoncé que le roi Mohammed VI, président de cette instance, a approuvé la nomination de nouveaux responsables judiciaires, au sein de di...

Burn-out, et après ?

De plus en plus de personnes dans le monde professionnel souffrent d’épuisement. Le burn-out, en lien avec un stress chronique et parfois aigu, se traduit par une grande fatigue émotionnelle, un cynis...

Covid-19 : hausse constante du nombre de contaminations

Le Maroc a enregistré 9.428 cas de contamination à la Covid-19 ce mercredi 28 juillet. Une nette au...

Orangina lance sa nouvelle campagne, "Malin Sayf"

Alors que le monde fait face à la crise sanitaire, le besoin impérieux d’aller voir ailleurs après une année compliquée s’accentue. Dans ce sens, Orangina a lancé une nouvelle campagne. À l’heure où i...