Temps de lecture : 4 minutes


Comment les festivals préparent leur reprise ?

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Culture , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Le monde des festivals au Maroc renaît petit à petit de ses cendres. Après une longue période d’arrêt causée par la pandémie de la Covid-19, les grands rendez-vous seront bientôt de retour. Mais à l’heure de la reprise, les conditions sont-elles toutes réunies pour assurer leurs réussites ? Éléments de réponse.

Temps de lecture : 4 minutes

Rendez-vous majeur du cinéma, le Festival international du Film de Marrakech fera son retour dans la ville ocre pour une 19e édition du 11 au 19 novembre 2022, après deux années de report consécutives. Marrakech abritera également le Marrakech du rire. Devenu l’un des rendez-vous incontournables de la scène humoristique, le festival célébrera en juin prochain son 10e anniversaire. Les passionnés de la musique électronique seront aussi gâtés avec le retour de l’Oasis Festival fixé en septembre prochain. 




Lire aussi : Marrakech du rire : le grand comeback du 15 au 18 juin 2022



À Casablanca, c’est la magie du Jazz qui a manqué. La bonne nouvelle a été annoncée il y a quelques jours, soit la tenue de la 15e édition de Jazzablanca Festival (du 1er au 3 juillet), marquée par une programmation inédite dans le but d’offrir aux Casablancais le festival qu’ils méritent. 




Lire aussi : Jazzablanca Festival : la 15e édition prévue du 1er au 03 juillet



À Fès, l’édition 2022 du Festival des musiques sacrées du monde aura bel et bien lieu en juin prochain, offrant par la même occasion un voyage à travers le monde et le temps. D’un autre côté, pour ce qui est de Mawazine, Tanjazz et le festival d’Essaouira, les responsables maintiennent un silence radio, pour le moment. 



 



Mesures changeantes ?  



Si l’amélioration de la situation sanitaire semble présager une reprise « normale » des festivals, l’inquiétude règne pourtant du côté des organisateurs.



Pour en savoir plus, LeBrief a contacté Moulay Ahmed Alami, directeur de Jazzablanca Festival, pour en savoir plus. «Nous n’avons rien reçu de la part du gouvernement ou des autorités. Mais attendons d’ici fin juin», a-t-il assuré, précisant «que les préparatifs se déroulent plutôt bien et que l’heure est aux tout derniers réglages». 



Bien que les dépenses liées à la sécurité sanitaire ne soient pas encore prévues, tout porte à croire qu’un protocole d’accueil pourrait être mis en place avec notamment l’obligation du pass vaccinal pour les festivaliers. Un document qui pourrait constituer une vraie contrainte pour les organisateurs. 




Lire aussi : Festival international : « Théâtre et Cultures » revient du 20 au 28 mai



 



Le public sera-t-il au rendez-vous 



Même si le virus circule toujours, les Marocains montrent un fort désir à retrouver au plus vite leurs habitudes de vie sociale à travers les festivals.



En jetant un coup d’œil sur la plateforme Guichet.ma, dédiée à la vente des tickets de spectacles, on remarque un engouement de reprise pour tous les secteurs événementiels. En exemple, le Marrakech du rire affiche déjà complet, alors que les tickets restants pour les autres cérémonies se vendent comme des petits pains. 



Aujourd’hui, toutes les conditions semblent désormais réunies pour permettre la tenue cet été des festivals de grande ampleur et la reprise de l’offre culturelle.

 


Recommandé pour vous

Apprentissage et développement humain : les chiffres inquiètent

Temps de lecture : 5 minutes

Bien que l’apprentissage soit la clé du développement humain, le Maroc a encore du mal à s&rsq…

Cirad : la radio est de plus en plus appréciée par les jeunes

Temps de lecture : 3 minutes

La radio est un ancien média, qui existe depuis le 19ᵉ siècle. Il s’agit d’un moyen de communi…

Comment réussir sa rentrée scolaire ?

Temps de lecture : 5 minutes

La rentrée approche et nombreux sont ceux qui entameront un nouveau cursus scolaire. Et qui di…

Festival des musiques sacrées de Fès : la paix a frappé à la bonne porte, Bab Al Makina

Temps de lecture : 3 minutes

Sous le haut patronage du roi Mohamed VI et sous la présidence effective de la prince…

Salon du livre : le rendez-vous incontournable des littératures

Temps de lecture : 3 minutes

En trois jours seulement, le nombre de visiteurs du Salon international de l’édition et du liv…

Patrimoine culturel : lancement du Label « Moroccan Heritage »

Temps de lecture : 8 minutes

Une cérémonie de lancement du Label « Moroccan Heritage » pour promouvoir le patrimoine cultur…

Valorisation du patrimoine culturel : les recommandations du CESE

Temps de lecture : 7 minutes

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a présenté, dans une rencontre organis…

Décès du journaliste et écrivain marocain Driss El Khouri

Temps de lecture : 2 minutes

Le Maroc perd un homme exceptionnel, un grand écrivain et un créateur talentueux et engagé. Dr…

Saad Mabrouk : «Intégrer l’humour en coaching peut être étonnamment efficace»

Temps de lecture : 7 minutes

LeBrief : Vous êtes humoriste et coach, comment peut-on allier les deux&n…

Fouzia Marouf : «Rock, décomplexée, la jeunesse iranienne crée son propre mode de vie»

Temps de lecture : 7 minutes

LeBrief : Vous êtes à l’origine de l’exposition «PerseFornia, avoir 20 an…

Artisanat : une nouvelle stratégie pour structurer le secteur

Temps de lecture : 4 minutes

Ce mardi 27 juillet, le département de l’Artisanat du ministère du Tourisme, de l’Artisanat, d…

Hajja El Hamdaouia : l’histoire d’une femme exceptionnelle

Temps de lecture : 6 minutes

La chanteuse emblématique Hajja El Hamdaouia s’est éteinte à l’âge de 91 ans. L’artiste s…