Mustapha Benali et Hamid Chabat

Temps de lecture : 6 minutes


FFD : Benali réélu SG du parti, Chabat révoqué

Temps de lecture : 6 minutes

Catégorie Politique , Gros plan

Temps de lecture : 6 minutes

Mustapha Benali a été réélu, dimanche, secrétaire général du Front des forces démocratiques (FFD), à l’issue du 6e congrès national du parti, tenu trois jours durant à Laâyoune sous le signe « Ensemble pour bâtir un Etat social et renforcer les efforts du Maroc en termes de paix et de solidarité des peuples ». Vendredi, avant le début des travaux du Congrès, le secrétariat général du parti a approuvé la décision de révoquer Hamid Chabat après son refus de se présenter devant la conseil disciplinaire.

Temps de lecture : 6 minutes

Le trublion de la scène politique marocaine fait encore parler de lui. Hamid Chabat, ex-secrétaire général du Parti de l’Istiqlal (PI), et qui occupait jusqu’à vendredi le poste de secrétaire régional du Front des forces démocratiques (FFD) à Fès-Meknès, a été éjecté du parti sur décision du secrétariat général. À la veille du congrès du parti du rameau d’olivier, Mustapha Benali a tenu à mettre fin aux agissements de Chabat en poussant les membres du secrétariat général à la révoquer officiellement.




Lire aussi : Hamid Chabat quitte l’Istiqlal




 



Chabat tenté par le poste de SG du FFD



Hamid Chabat s’est senti pousser des ailes dans le parti fondé par feu Thami El Khyari et a voulu destituer le SG sortant et finalement réélu Mustapha Benali. Depuis des mois, les militants du parti ont observé des « mouvements douteux » de Chabat et de son entourage pour pousser Mustapha Benali vers la porte de sortie. Ces agissements ont obligé les instances de la formation politique à convoquer le concerné devant le conseil de discipline. Ce dernier refusera de répondre à cette convocation entraînant son expulsion. Chabat s’en défend et conteste en arguant avoir reçu la convocation via Whatsapp le 20 mars dernier et qu’elle émane d’une instance provinciale illégale. De plus, il rappelle qu’il a porté plainte devant le tribunal de première instance de Rabat contre son limogeage du poste de secrétaire régional du parti. Dans une vidéo postée sur Facebook, Chabat évoque «la décision judiciaire rendue dans l’affaire du siège central du parti» en faisant également allusion à «l’échec de la tenue démocratique des congrès régionaux pour choisir les délégués au Congrès ou à la liste du Conseil national», allant jusqu’à déclarer : «le secrétaire général a achevé le Parti du front par son action unilatérale».

 







Pour Chabat, la décision de Benali de le limoger n’est pas exécutable puisqu’il y a un recours en nullité devant le tribunal de première instance de Rabat. Pour sa part, Mustapha Benal a souligné que les travaux du Congrès du FFD se sont tenus dans le cadre de la légitimité. Selon Benali, le FFD peut remercier Chabat parce qu’il a renforcé l’unité dans les rangs du FFD.




Lire aussi : Consultations politiques : le PPS, le MDS, le FFD et l’AFG reçus par Akhannouch, le PJD absent




 



Benali réélu haut la main



Lors de ce Congrès, Mustapha Benali, seul candidat au poste de secrétaire général a été réélu à l’unanimité. Les rapports financier et moral ont également été approuvés à l’unanimité, en plus de l’élection des membres du Conseil national du parti et l’adoption des rapports des commissions du Congrès. Pour sa part, le président de la commission des décisions et des pétitions, Abdelhakim Karmane, a indiqué que le 6e congrès national du FFD constitue une étape organisationnelle décisive en prévision de l’élaboration de nouvelles visions innovantes. Lors de ce congrès, les congressistes ont plaidé pour la mise en place des mécanismes et approches favorisant l’accès à la digitalisation dans toutes les activités et actions du parti aux niveaux national, régional et local, tout en demandant l’élaboration d’un plan d’action des activités et initiatives susceptibles de mettre en exergue les rôles socio-économiques, culturels et diplomatiques des Marocains du monde, dans la perspective de l’organisation d’un colloque national sur le sujet.




Lire aussi : Programme électoral 2021 du FFD : le parti mise sur les réformes




 



Quel avenir pour Chabat ?



Ce n’est pas la première fois que Chabat s’empoigne avec la formation politique au sein de laquelle il évolue. Suite à une longue absence en dehors du Maroc après l’élection de Nizar Baraka à la tête du parti de la balance, Hamid Chabat est rentré en 2021 pour prendre part aux élections. Seulement voilà, n’ayant pas obtenu la fameuse accréditation de l’Istiqlal, il décide de claquer la porte du parti en accusant les dirigeants istiqlaliens de comploter contre la ville de Fès en encourageant des cadres fassis à présenter leurs candidatures dans des circonscriptions du Sud du pays. Chabat avait attaqué nommément le numéro 1 du parti, Nizar Baraka qui aurait choisi Abdelmajid El Fassi, fils de l’ex-chef du gouvernement, Abbas El Fassi, pour défendre les couleurs de l’Istiqlal dans la circonscription Fès-Nord. 



Cette révocation du FFD ne signe pas la fin de la carrière de Hamid Chabat. En janvier 2022, il avait fondé l’Union des forces ouvrières au Maroc (UFOM). Le trublion du paysage politique n’est donc visiblement pas près de renoncer à l’action politique et syndicale.



Recommandé pour vous

Sahara : ce qu’il faut retenir du rapport d’Antonio Guterres

Temps de lecture : 6 minutes

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a rendu public, lundi 3 octobre, so…

Hassan Iquouissem : quel sort lui est réservé ?

Temps de lecture : 4 minutes

Visé par un mandat d’arrêt européen délivré par la justice française depuis le 1ᵉʳ septembre d…

Baisse de l’IR : les négociations sont en cours

Temps de lecture : 4 minutes

Les réunions entre les centrales syndicales et le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lek…

Le CPS de l’UA sous présidence marocaine

Temps de lecture : 4 minutes

La présidence tournante du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) tomb…

Consulats à Laâyoune et Dakhla : la stratégie payante de Bourita

Temps de lecture : 5 minutes

«Une trentaine de pays ont ouvert des consulats dans les provinces du Sud, marquant ainsi leur…

ONU : les avancées du Maroc lors de sa participation à la 77e AG

Temps de lecture : 6 minutes

Étalé sur 14 jours, du 13 au 26 septembre courant, la 77ᵉ session de l’Assemblée générale de l…

Le gouvernement face au nouveau défi de la couverture sociale des agriculteurs

Temps de lecture : 5 minutes

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’Offi…

Libération de Brahim Saadoun : une médiation saoudienne et un suivi personnel du Roi

Temps de lecture : 4 minutes

La bonne nouvelle a été annoncée par le ministère saoudien des Affaires étrangères. Un communi…

Visas Schengen : une indignation sans fin !

Temps de lecture : 5 minutes

Pour des raisons migratoires, la France avait décidé, fin 2021, de réduire le nombre de visas …

ONU : Akhannouch présente le projet de réforme du système éducatif

Temps de lecture : 4 minutes

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présenté, ce lundi, le grand projet de réforme du …

Dialogue social : ce qu’il faut retenir de la réunion du lancement du 2ᵉ round

Temps de lecture : 4 minutes

Le dialogue social, lancé ce 14 septembre, a porté sur la révision du régime de l’impôt sur le…

Sahara : Staffan de Mistura boucle sa deuxième tournée régionale

Temps de lecture : 4 minutes

Avec une feuille de route bien précise conforme à la résolution 2602, Staffan De Mistura, envo…