bank al-maghrib

Temps de lecture : 3 minutes


BAM : le secteur financier résilient face à la crise

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Le Comité de coordination et de surveillance des risques systémiques (CCSRS) s’est réuni mardi au siège de Bank Al-Maghrib à Rabat. Lors de sa 14e réunion, le Comité a analysé les risques et vulnérabilités pesant sur le système financier national, dans un contexte marqué par la persistance de la crise sanitaire. Selon ses conclusions, le secteur financier marocain continue de montrer, jusqu’ici, une résilience face aux répercussions de la crise Covid-19.



Le CCRS a en outre dressé le bilan de la période triennale 2019-2021, et examiné et approuvé la nouvelle feuille de route inter-autorités de stabilité financière couvrant la période 2022-2024, fait savoir un communiqué.



A l’issue de l’examen de la situation du système financier au regard des tendances économiques et financières, observées et attendues, le Comité a relevé notamment que quoiqu’encore préoccupants, les risques macroéconomiques pour la stabilité financière se sont globalement atténués à la faveur du rebond de la croissance nationale en 2021 et sa consolidation attendue en 2022 et 2023.



Pour ce qui est des finances publiques, le déficit budgétaire devrait s’atténuer graduellement à 6,3% du PIB en 2022 et puis à 5,8% en 2023 mais le niveau de la dette resterait élevé, estime le Comité, notant que ces analyses demeurent, toutefois, empreintes d’incertitudes en lien avec l’évolution de la situation sanitaire aux plans national et international. La forte résurgence des cas de contamination Covid-19 dans plusieurs pays partenaires du Maroc et les restrictions qui s’en suivent ne manquent pas d’exacerber ces incertitudes.



Dans ce contexte et considérant la fin de la phase d’octroi des prêts garantis par l’Etat mis en place en réponse à la crise, l’évolution du crédit bancaire au secteur non financier resterait modérée à 3,7% en 2021 et 3,4% en 2022 avant de se redresser à 4,4% en 2023. Parallèlement, le taux des créances en souffrance s’est creusé en octobre 2021 à 11% pour les entreprises non financières et à 9,9% pour les ménages, fait observer le Comité.



Pour autant, le secteur bancaire continue d’afficher des fondamentaux solides en matière de rentabilité, de solvabilité et de liquidité. En effet, le résultat net des banques a enregistré un rebond au premier semestre 2021 après la contraction observée en 2020, bénéficiant principalement d’une baisse relative du coût de risque et de l’effet de base induit par la contribution du secteur bancaire en 2020 au fonds Covid-19.



L’exercice de macro stress test effectué par Bank Al-Maghrib sur la base des projections économiques de décembre 2021 continue de faire ressortir, à cette date, la résilience des banques face aux scénarii de chocs simulant la dégradation des conditions sanitaires et économiques.


Bank Al-Maghrib, crise

Recommandé pour vous

Industrie manufacturière : une augmentation de la production prévue pour le deuxième trimestre

Temps de lecture : 4 minutes

Les entreprises de l’industrie manufacturière s’attendent à une augmentation de leur production au deuxième trimestre (T2) 2022. C’est c…

Global Gateway : le Maroc accompagnera l’Union européenne

Temps de lecture : 1 minute

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a affirmé, ce mardi à Bruxelles, que le Maroc accompagnera l’Union européenne dans le déploiement de …

Tourisme : « Maroc, Terre de Lumière » sacrée meilleure campagne publicitaire internationale

Temps de lecture : 2 minutes

Le quotidien de référence espagnole « La Razon » a consacré, mardi 21 juin, à Madrid, la campagne « Maroc, Terre de Lumière » de l’Office nati…

« World Power-to-X Summit » : de nouveaux partenariats autour de l’hydrogène vert

Temps de lecture : 3 minutes

Plusieurs conventions de partenariat se rapportant au domaine de l’hydrogène vert ont été signées, mercredi 22 juin, à Marrakech, en marge de …

Dakhla : bientôt une usine de dessalement d’eau de mer et un parc éolien

Temps de lecture : 3 minutes

Une cérémonie de signature du mémorandum d’entente pour la création, à Dakhla, d’une station de dessalement d’eau et d’un parc éolien a été pr…

Chambre des représentants : adoption du projet de loi relatif aux obligations sécurisées

Temps de lecture : 2 minutes

Le projet de loi n°94.21 relatif aux obligations sécurisées a été adopté, lundi 20 juin, à l’unanimité à la Chambre des représentants.

Aéronautique : extension du site Safran Nacelles Morocco à Casablanca

Temps de lecture : 3 minutes

Le Groupe industriel et technologique Safran, spécialisé dans les domaines de l’aéronautique, de l’espace et de la défense, a inau…

Journée nationale du commerçant : une célébration sous le signe de la digitalisation

Temps de lecture : 3 minutes

Le ministère de l’Industrie et du commerce a organisé, mardi 21 juin, à Casablanca, une cérémonie commémorative de la Journée nationale du com…

Marrakech : reprise des vols directs de la compagnie aérienne “Saudia”

Temps de lecture : 1 minute

Les vols directs et saisonniers vers Marrakech de la compagnie aérienne “Saudia” reprennent avec trois fréquences par semaine et un départ de D…

HCP : l’indicateur d’inflation sous-jacente en hausse de 5,6% sur une année

Temps de lecture : 2 minutes

Au cours du mois de mai, l’Indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 0,3% par rapport au mois précédent. Cette progression fait su…

GNL : le Maroc va signer le premier contrat d’achat

Temps de lecture : 2 minutes

La ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali, a révélé que le Maroc va signer un premier contrat d’achat…

Bâtiments : augmentation de 198% des prix de certains matériaux

Temps de lecture : 1 minute

La crise économique n’a épargné aucun secteur. Le prix de certains matériaux liés à la construction des bâtiments ont augmenté de 198%. C…