Aller au contenu principal

État social, enseignants, arriérés de TVA… Aziz Akhannouch dit tout 

Le Chef de gouvernement Aziz Akhannouch s’est prêté, lundi 29 novembre, à la séance des questions orales au gouvernement. État social, recrutement des enseignants, arriérés de TVA… de nombreux éclaircissements concernant ces sujets ont été apportés aux élus de la Nation. Voici les principaux points abordés par le chef de l’exécutif.

Par Mohamed Laabi, Publié le 30/11/2021 à 11:56, mis à jour le 30/11/2021 à 14:47
         Temps de lecture 4 min.
Teaser Media
Aziz Akhannouch

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, s’est présenté ce lundi après-midi devant les élus de la Nation pour faire le point sur la situation économique et sociale du pays. Abordant la question de la consolidation de l’État social, Akhannouch a souligné être conscient des attentes des citoyens sur les services publics (santé, enseignement et création d’emplois).

«Nous ne prétendons pas, dans le cadre de cette expérience gouvernementale, que nous allons entreprendre les réformes sociales à partir du néant. Nous ne pouvons pas non plus faire fi des réalisations des autres. Nous saluerons celles dans lesquelles nous étions partie prenante», a déclaré Aziz Akhannouch. Le Chef du gouvernement a fait également savoir que l’exécutif déclenchera des actions sérieuses pour briser les lacunes dont souffrent les politiques sociales. Akhannouch a souligné que le gouvernement compte renforcer les aides sociales, auxquelles il alloue annuellement 2% du PIB. Un taux identique à la moyenne mondiale en la matière, selon les institutions financières internationales.

 

Responsabilité commune

Le Chef du gouvernement a noté que la réalisation de l’État social est une responsabilité pour l’ensemble des institutions constitutionnelles et des forces vives de la Nation en vue de mettre en œuvre les contours de l’État, de l’équité sociale et de jeter les bases solides d’une société solidaire dans laquelle tout un chacun jouit de la sécurité, de la liberté, de la dignité, de l’équité et d’une vie décente.

 

Arriérés de TVA

Abordant la question des arriérés de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), Aziz Akhannouch a affiché la volonté de l’État d’en finir avec la lenteur des remboursements des crédits de TVA et de les accélérer. Le chef du gouvernement a précisé que le stock des crédits de TVA, qui s’élève à 13 milliards de DH (MMDH), sera entièrement remboursé d’ici à la fin du mois d’avril 2022, ce qui permettra aux entreprises, et en particulier aux TPE et aux PME, de reconstituer leur trésorerie et de faire preuve de résilience face à la crise. Cette déclaration du chef du gouvernement a été très bien accueillie par la CGEM : «Il s’agit d’un message fort et d’un signal très positif donné aux opérateurs économiques, les TPME en particulier, dont la trésorerie est sous pression, notamment en raison de la crise liée au Covid-19 qui se poursuit», a dit Chakib Alj, président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) dans une déclaration à la MAP.

Lire aussi : Fiscalité : la TVA ou l’embrouillamini

Soulignons que sur ces 13 MMDH, la Direction générale des impôts (DGI) a déjà promis de rembourser un minimum d’un MMDH d’ici la fin de l’année 2021. Une annonce faite le 26 novembre dernier suite à une réunion entre Khalad Zazou, directeur général des Impôts par intérim et des membres de la CGEM.

 

Enseignants : Akhannouch soutient Benmoussa

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a défendu lundi le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa sur la question du concours d’accès aux Académies régionales d’éducation et de formation (AREF). Aziz Akhannouch a souligné qu’il «assume sa responsabilité en tant que Chef du gouvernement dans les décisions prises pour ce secteur. La méthodologie de Benmoussa va ouvrir une nouvelle voie à une réforme du secteur de l’éducation», a-t-il souligné.

Le Chef du gouvernement a précisé que le secteur de l’éducation emploie 15.000 cadres par an, titulaires de diplômes supérieurs. Il a aussi rappelé que le projet de loi de Finances (PLF) 2022 a alloué une enveloppe financière de 500 millions de DH (MDH) à la formation des enseignants, tandis que 400 MDH seront réservés à la rénovation et la réhabilitation des infrastructures de l’Éducation nationale.

 

Protection sociale : les chantiers de 2025 annoncés 

Concernant le chantier de la généralisation de la protection sociale, Aziz Akhannouch a annoncé que le calendrier fixé sera respecté. Le Chef du gouvernement a noté que, mis à part les chantiers qui vont démarrer dès l’année prochaine, l’année 2025 connaîtra le démarrage du projet d’élargissement des adhésions au système de retraite pour couvrir toute la population active, parallèlement à la généralisation des allocations familiales et de l’indemnité pour perte d’emploi.

Lire aussi : Le gouvernement s’attaque au chantier de la généralisation de la protection sociale

Enfin, Akhannouch a déclaré que l’infrastructure sanitaire et les équipements constituent une base importante des investissements du gouvernement dans ce secteur. Il souligne que 6 MMDH sont dédiés dans le PLF2022 à cet objectif, soit une augmentation de 2,7 MMDH par rapport à 2021.

Pourquoi le sommet arabe ne se tiendra pas en mars ?

Le sommet arabe, qui devait se dérouler au mois de mars prochain, a été une nouvelle fois reporté. ...

Maroc-Mali : entretien de Nasser Bourita avec le chef de la diplomatie malienne

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, a échangé, jeudi par téléphone, avec le ministre des Affaires étrangères et de la ...

Awrach : attention à l'effet cocotte-minute !

Lancement officiel ce vendredi du programme gouvernemental Awrach pour la création de 250.000 emplo...

Les projets de décret adoptés jeudi par le Conseil de gouvernement

Le Conseil de gouvernement a adopté deux projets de décret. Le premier est relatif à la composition de la commission nationale chargée de l’application des sanctions prises par le Conseil de sécurité ...

100 premiers jours du gouvernement : les précisions de Aziz Akhannouch

Lors d’une émission spéciale retransmise en différé par Al Aoula et 2M, Aziz Akhannouch, chef de l’...

Sahara : la tournée régionale de De Mistura prend fin, l'Espagne veut intervenir

La tournée régionale de Staffan De Mistura, envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unie...