Image d'illustration © DR

Temps de lecture : 4 minutes


Artisanat : une nouvelle stratégie pour structurer le secteur

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Culture , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Lors d’une réunion organisée par le département de l’Artisanat du ministère du Tourisme, la tutelle a présenté les résultats de l’étude pour l’élaboration d’une nouvelle stratégie de développement du secteur de l’artisanat pour la période 2021-­2030. Cette dernière, qui répond aux orientations royales et recommandations du nouveau modèle de développement, est articulée autour de quatre axes stratégiques et de 15 programmes concrets de transformation.

Temps de lecture : 4 minutes

Ce mardi 27 juillet, le département de l’Artisanat du ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale a organisé une rencontre pour la présentation de la dernière mouture de la nouvelle stratégie du secteur de l’artisanat (2021-2030). Cette réunion a été tenue sous la présidence de Nadia Fettah Alaoui, ministre du Tourisme, et en présence du président de la Fédération des entreprises de l’artisanat, du vice-président de la Fédération des chambres d’artisanat, du directeur général de la maison de l’artisan et des directeurs centraux du département de l’artisanat.



Cette rencontre a été l’occasion de présenter les résultats de l’étude pour l’élaboration d’une nouvelle stratégie de développement du secteur de l’artisanat pour la période 2021-­2030. Lancée fin 2019 par le ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale, cette étude s’est appuyée sur une démarche participative incluant l’ensemble des parties prenantes du secteur.



Selon la ministre de tutelle, l’artisanat est l’un des secteurs touchés par la crise. Au-delà du contexte de la crise sanitaire, le secteur souffre d’une «non-structuration, fragilité des artisans, difficulté en logistique et de problèmes de commercialisation». Ainsi, tenant compte des difficultés rencontrées par les artisans durant la pandémie ainsi, la nouvelle stratégie a pour objectif de consolider les acquis des dernières années, tout en appuyant la transition progressive de ce secteur vers un artisanat structuré, modernisé et compétitif.



 



Trois phases, quatre axes



Ainsi, une stratégie commencera en 2021-2022 par des mécanismes de relance prioritaire en se penchant notamment sur la filière du tapis rural au cours de cette période. «Nous avons opté pour une souplesse afin de lancer la nouvelle stratégie de l’artisanat en trois étapes au lieu de l’étaler sur dix ans», a indiqué la ministre.



Cette nouvelle stratégie, qui débutera par une priorité au «tapis rural», répond aux orientations royales et recommandations du nouveau modèle de développement. Selon Asma Kadiri, directrice de la stratégie, de la programmation et de la coopération au département de l’artisanat, cette stratégie est articulée autour de trois phases (relance en 2021-2022, transformation en 2023-2025 et accélération en 2026-2030), quatre axes et 15 programmes concrets de transformation. «Toutes les filières porteuses seront intégrées», a-t-elle souligné.




  • Premier axe : la structuration et l’accompagnement des acteurs : cet accompagnement portera, dès 2021, «sur toute la chaîne de valeur des acteurs de taille grande et moyenne avec la mise en place d’une boîte à outils au profit des artisans individuels» ;

  • Deuxième axe : la modernisation des filières artisanales : il se concrétisera par la «mise en place de mesures ciblées et innovantes pour transformer les chaînes de valeur des filières artisanales». «Il est prévu de créer des points de vente de matières premières» ;

  • Troisième axe : la valorisation de l’humain : constitue une «refonte de l’offre de formation par apprentissage et la mise en œuvre du programme national de couverture sociale» ;

  • Quatrième axe : l’amélioration du cadre sectoriel : la «mise en place d’un registre national des artisans et le renforcement de la performance de l’observatoire de l’artisan».



La mise en œuvre de la stratégie est étalée sur trois phases d’exécution distinctes, à l’horizon 2030 (relance, transformation puis accélération). L’élaboration de cette stratégie s’est appuyée sur une démarche participative incluant l’ensemble des parties prenantes du secteur, depuis le diagnostic jusqu’à la définition des projets stratégiques, à savoir les professionnels du secteur, les institutions représentatives aux niveaux territorial et central (Chambres d’artisanat et Fédération des entreprises d’artisanat), la Maison de l’artisan, ainsi que les différents partenaires publics et privés.



Recommandé pour vous

Apprentissage et développement humain : les chiffres inquiètent

Temps de lecture : 5 minutes

Bien que l’apprentissage soit la clé du développement humain, le Maroc a encore du mal à s&rsq…

Cirad : la radio est de plus en plus appréciée par les jeunes

Temps de lecture : 3 minutes

La radio est un ancien média, qui existe depuis le 19ᵉ siècle. Il s’agit d’un moyen de communi…

Comment réussir sa rentrée scolaire ?

Temps de lecture : 5 minutes

La rentrée approche et nombreux sont ceux qui entameront un nouveau cursus scolaire. Et qui di…

Festival des musiques sacrées de Fès : la paix a frappé à la bonne porte, Bab Al Makina

Temps de lecture : 3 minutes

Sous le haut patronage du roi Mohamed VI et sous la présidence effective de la prince…

Salon du livre : le rendez-vous incontournable des littératures

Temps de lecture : 3 minutes

En trois jours seulement, le nombre de visiteurs du Salon international de l’édition et du liv…

Comment les festivals préparent leur reprise ?

Temps de lecture : 4 minutes

Rendez-vous majeur du cinéma, le Festival international du Film de Marrakech fera son retou…

Patrimoine culturel : lancement du Label « Moroccan Heritage »

Temps de lecture : 8 minutes

Une cérémonie de lancement du Label « Moroccan Heritage » pour promouvoir le patrimoine cultur…

Valorisation du patrimoine culturel : les recommandations du CESE

Temps de lecture : 7 minutes

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a présenté, dans une rencontre organis…

Décès du journaliste et écrivain marocain Driss El Khouri

Temps de lecture : 2 minutes

Le Maroc perd un homme exceptionnel, un grand écrivain et un créateur talentueux et engagé. Dr…

Saad Mabrouk : «Intégrer l’humour en coaching peut être étonnamment efficace»

Temps de lecture : 7 minutes

LeBrief : Vous êtes humoriste et coach, comment peut-on allier les deux&n…

Fouzia Marouf : «Rock, décomplexée, la jeunesse iranienne crée son propre mode de vie»

Temps de lecture : 7 minutes

LeBrief : Vous êtes à l’origine de l’exposition «PerseFornia, avoir 20 an…

Hajja El Hamdaouia : l’histoire d’une femme exceptionnelle

Temps de lecture : 6 minutes

La chanteuse emblématique Hajja El Hamdaouia s’est éteinte à l’âge de 91 ans. L’artiste s…