Crise des TPE-PME : un programme de sauvetage doit être établi en urgence

Temps de lecture : 3 minutes


Crise des TPE-PME : un programme de sauvetage doit être établi en urgence

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Le 27 juin dernier, la Confédération marocaine des Très petites, petites et moyennes entreprises (TPE-PME) a profité de la Journée internationale des TPE-PME pour interpeller les économistes, les acteurs concernés et les politiques quant à la crise que vivent actuellement les TPE-PME. Fortement impactée par la crise de la Covid-19 et les restrictions pour l’endiguer, la majorité de ces entreprises fait aujourd’hui face à un grave surendettement.



Dans un communiqué, parvenu à la rédaction de Lebrief.ma, ladite Confédération déplore que «la situation générale de cette catégorie d’entreprises au Maroc soit catastrophique». «Nous sommes à la veille de la fin d’un mandat gouvernemental et du début d’un autre mandat (…) et les membres du gouvernement ne peuvent pas prendre de nouvelles initiatives d’urgence pour les sauver», souligne la Confédération. Elle indique les TPE-PME sont confrontées, depuis fin 2020, à des faillites successives en raison du manque de soutien et des sources de financement nécessaires pour les aider à relancer leurs activités.



La même source ajoute que ces entreprises en crise sont en quête de solutions urgentes et exhortent l’État et ses institutions à mettre en place dans les plus brefs délais un programme national de sauvetage pour les aider à survivre. La Confédération rappelle aussi que Bank Al-Maghrib (BAM) a signé un protocole d’accord avec la Société financière internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale, le vendredi 25 juin 2021, en présence d’Abdellatif Jouahri, wali de BAM, et de Mokhtar Diop, directeur général de IFC. À travers cet accord, les deux instances cherchent à préparer une stratégie de financement des filières en concertation avec les acteurs concernés du système bancaire marocain et de permettre aux TPE-PME d’accéder facilement au financement.



Par ailleurs, le communiqué de la Confédération cite les données des Nations Unies révélant que «les TPE-PME formelles et informelles représentent plus de 90% de toutes les entreprises en moyenne, emploient 70% de personnes au total et produisent 50% du produit intérieur brut (PIB)». Cette catégorie d’entreprise est composée d’acteurs clés pour une reprise économique et verte optimales. «Les TPE-PME sont vitales pour atteindre les objectifs de développement durable, en particulier pour promouvoir l’innovation, la créativité et le travail décent pour tous», affirme l’organisme. Et de noter que les objectifs de développement durable (ODD) ciblent les exigences pour promouvoir l’accès aux services financiers pour les TPE-PME. De plus, ces entreprises sont une composante importante de la mise en œuvre de l’ODD 8 (Travail décent et croissance économique) et de l’ODD 9 (Industrie, innovation et infrastructures), conclut le communiqué.



Recommandé pour vous

TGR : le déficit budgétaire à 16,6 MMDH à fin juillet

Temps de lecture : 2 minutes

La situation des charges et ressources du Trésor sur la base des recettes encaissées et des dépenses émises dégage un déficit budgétaire de 16…

BAM : hausse des dépôts auprès des banques de 3,9% à fin juin 2022

Temps de lecture : 1 minute

Au cours du premier semestre de 2022, les dépôts auprès des banques ont enregistré une hausse de 3,9%, pour s’établir à 1.085,2 milliards de DH…

Fonds d’équipement communal : réalisation d’un PNB de 323 MDH

Temps de lecture : 1 minute

Le Fonds d’équipement communal (FEC) a réalisé un Produit net bancaire (PNB) de 323 millions de DH (MDH) au premier semestre 2022. Il s’a…

HCP : l’espérance de vie au Maroc varie selon les groupes sociaux

Temps de lecture : 1 minute

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a rendu publique une étude intitulée « Tendances et inégalités face au décès au Maroc ». Elle indique que le…

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : 206 projets approuvés au 1er semestre 2022

Temps de lecture : 1 minute

La Commission régionale unifiée d’investissement (CRUI) de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima a approuvé un total de 206 projets, au cours du …

AGR : les comptes publics « confortables » au S1-2022

Temps de lecture : 3 minutes

Les comptes publics de l’État demeurent «confortables» au titre du premier semestre de l’année 2022, indique Attijari Global Research (AGR) da…

Campagne céréalière 2021/2022 : la production définitive en baisse de 67%

Temps de lecture : 3 minutes

La production définitive des céréales principales au titre de la campagne agricole 2021/2022 est de 34 millions de q…

Marhaba 2022 : plus de 530.000 passagers entrés par Tanger Med

Temps de lecture : 2 minutes

Quelque 530.436 passagers sont entrés au Maroc par le port Tanger Med Passagers depuis le début de l’opération Marhaba 2022 l…

Le projet gazoduc Nigeria-Maroc, une aubaine pour l’UE

Temps de lecture : 2 minutes

En raison du conflit russo-ukrainien, l’Union européenne (UE) a de plus en plus de mal à s’approvisionner en gaz. Par conséquent, le Gazoduc N…

L’AMMC lance son portail Fintech

Temps de lecture : 2 minutes

L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) vient de lancer son portail « FinTech ». Ce dernier est conçu pour accompagner les acteurs …

Climat des affaires au T2-2022 : «normal» selon 58% des entreprises

Temps de lecture : 2 minutes

Le climat général des affaires dans l’industrie aurait été «normal» selon 58% des entreprises et «défavorable» selon 34% d’entre elles au titr…

Ministère de l’Emploi : Sekkouri effectue de profonds remaniements

Temps de lecture : 2 minutes

Les deux départements dirigés par le ministère de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences sont en trai…