Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Économie / 1 milliard de DH pour réhabiliter les souks

1 milliard de DH pour réhabiliter les souks

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Lors d’une séance à la Chambre des conseillers, le ministre de l’Intérieur, Laftit, a dévoilé un programme destiné à transformer les souks hebdomadaires à travers le Royaume.

Ce projet, développé en collaboration avec les ministères de l’Agriculture et de l’Industrie, sera soutenu financièrement avec 500 millions de dirhams du ministère de l’Intérieur. Les ministères de l’Agriculture et de l’Industrie et du Commerce, contribueront eux à hauteur de 250 millions chacun. Le ministre a décrit ce programme comme ambitieux, visant à résoudre les problèmes structurels des souks hebdomadaires en organisant les espaces d’activités économiques, en promouvant les produits du terroir, en renforçant la compétitivité et en favorisant le développement durable.

Lire aussi : Souks hebdomadaires : quel budget pour leur réhabilitation

Une attention particulière sera portée à l’amélioration des conditions de travail des commerçants et artisans, ainsi qu’à l’accessibilité pour les visiteurs, dans le cadre d’une approche participative avec les ministères partenaires. Laftit a souligné l’engagement du ministère de l’Intérieur à accompagner financièrement, techniquement et juridiquement les collectivités locales dans la modernisation des installations et des services publics, en particulier les souks hebdomadaires.

822 souks

Cette initiative s’inscrit dans une nouvelle vision de réforme visant à moderniser les installations commerciales et à améliorer leurs services, tout en introduisant des méthodes de gestion innovantes. Actuellement, le Maroc compte 822 souks hebdomadaires, dont 753 en milieu rural et 69 en zones urbaines. Le ministre a également mis en lumière l’importance économique des marchés de gros, avec plus de 400 millions de dirhams de recettes générées au niveau local et un chiffre d’affaires totalisant 7 milliards de dirhams. Il a noté l’existence de 30 marchés structurés de fruits et légumes, en plus de huit marchés parallèles non structurés.

En parallèle à ce projet, le ministère de l’Intérieur travaille sur l’élaboration d’un cadre juridique réglementant la création et la réhabilitation des marchés de gros, en définissant les équipements et services essentiels. Cette approche vise à surmonter les modèles de gestion actuels et à résoudre les défis persistants du secteur. La finalisation de ces initiatives est attendue dans les prochains mois, marquant une étape importante vers la modernisation et la revitalisation des marchés traditionnels marocains, essentiels pour l’économie locale et le tissu social du pays.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

Souks

Gasoil et essence : bilan du 1er trimestre 2024

Suite à un premier rapport sur le marché du gasoil et de l’essence en 2023, le Conseil de la concurrence publie son deuxième rapport sur le …
Souks

SOMAS : inauguration d’une quatrième cavité de stockage de gaz butane

La Société marocaine de stockage (SOMAS) a récemment franchi une étape importante dans le domaine de la sécurité énergétique avec l'inaugura…
Souks

La Tuta Absoluta cause des dégâts importants sur les tomates

La Tuta Absoluta ravage les cultures de tomates au Maroc, affectant gravement les producteurs. Selon Oussama Machi, producteur de légumes pr…
Souks

Réforme de la finance internationale : Lekjaa pour une plus grande implication des pays en développement

Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget, a souligné vendredi à Rabat l'importance de réviser le modèle opérationnel et organisationn…
Souks

Dacia lance la fabrication du premier véhicule hybride «Made in Morocco»

L’usine Renault Group de Tanger vient de lancer la production du Dacia Jogger, le premier véhicule hybride fabriqué au Maroc. Destiné au mar…
Souks

Les retombées économiques des JO sur la France en question

Une étude réalisée par le Centre de droit et d’économie du sport (CDES) de Limoges au moment du dépôt de la candidature de Paris 2024, avait…
Souks

TGR : les recettes douanières en hausse de 8% au S1-2024

Les recettes douanières nettes du Maroc ont atteint près de 43,8 milliards de DH (MMDH) au cours des six premiers mois de 2024, marquant une…
Souks

L’ONCF modernise ses quais avec un nouveau système de contrôle d’accès

L'Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé le lancement d'un ambitieux projet pour améliorer la sécurité et la fluidité sur ses q…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire