Temps de lecture : 4 minutes


Refonte du système sanitaire : l’union fait la force

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

La réforme du système de santé au Maroc repose sur plusieurs volets importants, dont la collaboration entre les secteurs public et privé. Il s’agit d’une démarche essentielle pour réussir ce pari. Les concertations entre le ministère de la Santé et les syndicats et représentants du secteur privé sont toujours en cours. Précisions.

Temps de lecture : 4 minutes

À travers le projet de loi-cadre n°06-22, relatif au système national de santé, la réforme du secteur portera sur la gouvernance, l’offre de santé, les ressources humaines et la digitalisation. Pour réussir ce chantier royal, les secteurs public et privé discutent, toujours, les possibilités de collaborations.

Ce lundi, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Aït Taleb, a tenu un nouveau round du dialogue social. Cet échange a été organisé avec l’Association nationale des cliniques privées (ANCP) et le Syndicat national des médecins du secteur libéral (SNMSL).

Ces rencontres visent à unifier les visions des deux secteurs. Le ministre a affirmé que le secteur privé est considéré comme une partie intégrante du système national de la santé. Il a appelé aussi à soumettre des suggestions pour réussir et optimiser ce projet. Par ailleurs, cette refonte ambitionne de créer une synergie public-privé. «Les demandes légitimes du secteur privé nécessitent une étude approfondie dans pour être en phase avec le chantier de protection sociale», souligne le responsable.

Lire aussi : Santé : 3 milliards de DH pour lutter contre la pénurie du personnel soignant

Les secteurs public et privé, main dans la main

Lors de cette rencontre, les deux secteurs avaient une interaction positive. Leur objectif majeur est de rapprocher les prestations de santé du citoyen marocain, ainsi que d’optimiser la mobilité à l’échelle territoriale. Aussi, cette collaboration vise à investir en fonction des besoins de la carte sanitaire régionale. «Les demandes légitimes du secteur privé nécessitent une étude approfondie afin d’être en phase avec le chantier de protection sociale», a souligné le ministre de la Santé.

Par ailleurs, le président de l’ANCP, Redouane Semlali, a précisé que le projet de loi-cadre n°06-22 ambitionne d’améliorer l’offre de santé au Maroc et de permettre aux Marocains d’en bénéficier. Il a ajouté que l’association «partage la vision du ministère pour l’implémentation du projet, notamment en termes de gouvernance et de gestion à l’échelle régionale, de création d’une haute autorité de santé et de ressources humaines, ainsi que d’amélioration quantitative et qualitative de la couverture sanitaire».

En outre, le président du SNMSL, Ahmed Ben Boujida, a souligné que «ce dialogue contribuera à l’opérationnalisation rapide de ce chantier important». Il a expliqué que le SNMSL, à travers ses médecins, «s’engagera positivement pour la réussite de ce projet, en garantissant notamment une répartition territoriale équitable des médecins, des investissements et des infrastructures». 

Lire aussi : Fête du Trône : retour sur le discours du Roi

La réforme du système sanitaire est dans le collimateur

La réforme du système de santé au Maroc s’inscrit dans le cadre des Hautes orientations royales. Le roi Mohammed VI a souligné, lors de son discours à l’occasion de la fête du Trône, qu’«en moins d’une année, le nombre de travailleurs non-salariés et l’effectif de leurs familles bénéficiant de l’Assurance maladie obligatoire (AMO) ont franchi la barre des six millions d’adhérents». 

Pour une meilleure structure de ce secteur, de nouveaux organismes seront créés, à savoir l’Agence des médicaments et produits sanitaires, les groupements sanitaires territoriaux, l’Agence du sang et ses dérivés et la Haute autorité de santé.


Recommandé pour vous

Crise hydrique : le Maroc a soif

Temps de lecture : 4 minutes

La situation hydrique du Maroc est de plus en plus critique. La sécheresse, la chute des taux de remplissage des barrages, la désertification a…

Intoxication alimentaire : un fléau qui s’aggrave en été  

Temps de lecture : 3 minutes

Une intoxication alimentaire survient après la digestion d’une bactérie, d’un virus, d’un parasite ou d’un produit chimique toxique. Ce malaise…

Tout savoir sur l’affaire Sébastien Raoult

Temps de lecture : 5 minutes

Sous le coup d’une « notice rouge » Interpol (une demande internationale de localisation et d’arrestation en attendant une extradition, ou tout…

Variole du singe : une propagation mondiale

Temps de lecture : 4 minutes

La Variole du singe continue de se propager partout dans le monde. Le nombre de cas ne cesse pas de croitre, ce qui inquiète de plus en plus le…

Baignade dans les barrages : une aventure à haut risque

Temps de lecture : 4 minutes

Pour affronter les épisodes de canicule, de nombreuses personnes se tournent vers la baignade pour se rafraichir. Qu’elle soit dans la mer, les…

Invasion de méduses : un phénomène annuel très gênant

Temps de lecture : 6 minutes

Chaque année, les plages du Nord du Royaume font de nouveau face à une invasion de méduses, l’animal marin le plus redouté par les nageurs.

Les 4 campus de l’ISGA désormais reconnus par l’État : le point avec Dr Tawhid Chtioui

Temps de lecture : 6 minutes

Le groupe d’Institut supérieur de l’ingénierie et des affaires (ISGA) est l’un des plus anciens acteurs de l’enseignement supérieur privé au Ma…

Incendies : les feux embrasent les terres et causent des pertes humaines

Temps de lecture : 4 minutes

L’été est loin d’être terminé et le feu ne cesse de se propager dans les provinces du Nord. Plusieurs villes et villages, ainsi que leurs habit…

Skhirat abrite les travaux du colloque international sur la protection sociale

Temps de lecture : 6 minutes

Présidée par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, la cérémonie d’ouverture de ce colloque a eu lieu en présence de Fouzi Lekjaa, ministre …

Santé : 3 milliards de DH pour lutter contre la pénurie du personnel soignant

Temps de lecture : 5 minutes

Afin de réduire la pénurie actuelle de ressources humaines dans la santé, le gouvernement a conclu un accord-cadre portant sur la mise en œuvre…

Variole du singe : l’OMS déclare une urgence sanitaire internationale

Temps de lecture : 4 minutes

Plusieurs mois après la détection du premier cas de la variole du singe en Europe, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé une alerte…

Abdellatif Miraoui : «Il ne s’agit pas d’une énième réforme, mais plutôt d’une autre manière de conduire les réformes»

Temps de lecture : 15 minutes

LeBrief.ma : L’année universitaire 2021-2022 touche à sa fin. En dépit de la pandémie de Covid-19, c’était une année presque normale en termes…