RDC : les rebelles du M23 s'approchent de la ville de Goma

Temps de lecture : 3 minutes


RDC : les rebelles du M23 s’approchent de la ville de Goma

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Afrique, Société , La sélection vidéos

Temps de lecture : 3 minutes

Ils ne sont donc plus qu’à une vingtaine de kilomètres au Nord de Goma. La capitale de la province du Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), est menacée par l’avancée de la rébellion du M23.

Les activistes des mouvements citoyens et les acteurs de la société civile dénoncent le manque d’action du gouvernement congolais alors que la population s’inquiète de voir le M23 prendre une nouvelle fois la ville, comme en 2012.

Depuis trois jours, de violents combats ont lieu autour de Kibumba, une localité située à une vingtaine de kilomètres au nord de Goma. Une situation dénoncée par Constantin Werabe, un acteur de la société civile qui estime que le gouvernement congolais n’a pas encore engagé tous les moyens militaires pour mettre fin à cette offensive du M23.

Constantin Werabe, acteur de la société civile, constate que «Kibumba est menacée», pourtant, souligne-t-il, l’armée congolaise «a des avions de guerre, des munitions et même des hommes». Pour lui, «il est temps que l’État congolais mette tous ses moyens en jeu pour épargner la ville de Goma». Il prévient que «si cela n’est pas fait, nous condamnerons nos dirigeants. Nous ne comprenons toujours pas comment nous pouvons être un État indépendant et souverain et continuer à dépendre des forces étrangères.»

Les forces étrangères sont les troupes kényanes qui sont arrivées à Goma, samedi dernier, dans le cadre de la force régionale de l’EAC, la Communauté est-africaine.

Ces troupes ont été déployées pour une mission offensive et non pour l’observation, a expliqué le porte-parole de la 34ᵉ région militaire, le major Guillaume Njike. Et pour renforcer les troupes des FARDC, 500 volontaires congolais ont été recrutés.

Selon l’analyse du professeur Daddy Saleh, ces troupes kényanes risquent de se montrer aussi inefficaces pour ramener la sécurité que la Monusco, dans laquelle le Kenya a d’ailleurs été représenté à de nombreuses reprises. Pour lui, le gouvernement congolais devrait concentrer son action sur son armée.

Le Rwanda et l’Ouganda continuent d’être accusés par le gouvernement congolais de soutenir la rébellion du M23.

Le comité des sanctions des Nations unies se rendra dans les deux pays dans les prochains jours pour clarifier la question, a annoncé son président Michel-Xavier Biang, ce week-end depuis Kinshasa.


Recommandé pour vous

Cameroun : un éboulement à Yaoundé fait 11 morts

Temps de lecture : 1 minute Un affaissement de terrain lors d’une cérémonie funéraire à Yaoundé, au Cameroun, a fait au moins 11 morts ce dimanche 27 novembre, selon le gouverneur …

Kenya : des femmes, Massaïs et Rangers

Temps de lecture : 1 minute Ce documentaire de Silvia Palmigiano pour ARTE s’intéresse à deux gardes forestières, au Kenya, qui s’engagent pour une cohabitation pacifique ent…

Sénégal : arbres de vie

Temps de lecture : 2 minutes Moins de forêts, moins de pluie, une croissance démographique toujours forte, tout cela a mis le Sénégal en danger, à force de puiser dans ses ressourc…

Congo-Brazzaville : des villages privés d’électricité

Temps de lecture : 2 minutes Depuis plusieurs années, des villages du district de Hinda sont privés d’électricité malgré l’exploitation pétrolière qui se fait à proximi…

Les nouveaux rois du Rif

Temps de lecture : 2 minutes Le Rif est en ébullition. La fin d’un tabou se joue dans la région montagneuse la plus rebelle du Maroc. Le Roi a légalisé la culture du cannabis théra…

Tunisie : manifestations contre la politique de Kaïs Saïed

Temps de lecture : 1 minute À Tunis, des milliers de personnes ont participé, samedi 15 octobre, à des manifestations organisées par des partis d’opposition. Les manifestants…

Tunisie, le grand exode des médecins

Temps de lecture : 2 minutes Pour pallier la pénurie de soignants, l’hôpital français a recruté quelque 23.000 médecins étrangers, parmi lesquels bon nombre de Tunisiens. Le pays d…

CEDEAO : bientôt des sanctions contre la junte guinéenne

Temps de lecture : 1 minute Les dirigeants ouest-africains ont décidé d’imposer progressivement des sanctions à la junte militaire de Guinée-Conakry en raison de sa réticence à fix…

Tunisie : des « jardins suspendus » pour survivre à la sécheresse

Temps de lecture : 2 minutes Sur les collines du nord-ouest de la Tunisie, les agriculteurs entretiennent des milliers de figuiers grâce à un système unique qui, espèrent-ils, les …

Le chef de la CEDEAO a menacé la Guinée de «lourdes sanctions»

Temps de lecture : 1 minute Le chef par intérim de la Communité économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a averti mercredi la junte de la Guinée qu’elle exposerait son…

Comment Paris et Moscou mènent une guerre informationnelle au Sahel

Temps de lecture : 1 minute Plus le conflit s’enlise en Ukraine, plus le Kremlin pousse ses pions ailleurs pour déstabiliser l’Occident. Au Sahel notamment, Moscou mène…

Afrique de l’Ouest : face à l’insécurité alimentaire, des ignames génétiquement modifiées

Temps de lecture : 2 minutes L’igname est devenue indispensable à la sécurité alimentaire d’au moins 60 millions de personnes en Afrique. Sa surface de production est p…