Le Maroc se présente comme un modèle de transition énergétique (Forbes) © DR

Temps de lecture : 3 minutes


Forbes : le Maroc, un modèle de transition énergétique

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Le magazine Forbes a présenté les différents atouts du Maroc en matière d’énergies renouvelables, ainsi que son ambition de devenir un producteur d’énergie de premier plan. Outre son ambition de combler sa demande intérieure, le Royaume semble prêt à devenir un grand exportateur vers l’Afrique du Nord et l’Europe. Détails.

Temps de lecture : 3 minutes

Le magazine économique Forbes vante le grand potentiel du Maroc à produire de l’énergie propre grâce à la richesse de ses ressources naturelles.

Lire aussi : Tanger : lancement de la construction d’une centrale solaire

 

Le Maroc, pourvoyeur mondial d’énergie à base du solaire

Selon un article du média américain, signé Llewellyn King, le Maroc ambitionne de devenir une «destination» pour les énergies renouvelables. Il cherche aussi à encourager d’autres pays à entamer la transition des combustibles fossiles vers l’énergie renouvelable.

La région du Sahara, quant à elle, dispose «d’immenses terres et énormément de soleil, ce qui en fait un endroit attrayant pour installer des méga-centrales solaires, et c’est exactement ce que fait le Maroc», indique Forbes. À ces potentialités s’ajoutent des ressources éoliennes substantielles à l’intérieur du pays et sur ses côtes.

De ce fait, le Maroc semble prêt à réaliser son ambition de satisfaire ses propres besoins. De plus, il chercherait aussi à devenir un exportateur régional d’énergies, et ce, vers l’Afrique du Nord et l’Europe, note la même source.

Dans une interview accordée à Forbes, la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leïla Benali, indique que le Maroc pourrait exporter une plus grande partie de son électricité vers l’Espagne, le Portugal et même le Royaume-Uni grâce, notamment, à ses énergies renouvelables.

Désormais, le Royaume dispose d’une capacité de production installée totale d’environ 11.000 mégawatts (MW), dont 4.030 MW d’énergies renouvelables, précise le média américain. Aussi, 4.516 MW supplémentaires d’énergies renouvelables sont en cours de construction ou prévus.

Lire aussi : Une centrale nucléaire au Maroc ?

 

Deux interconnexions électriques avec l’Europe et une troisième envisagée

Leïla Benali assure également à Forbes qu’il existe actuellement au Maroc deux interconnexions électriques avec l’Europe et une troisième est envisagée. La capacité des interconnexions est de 1.400 MW et l’électricité circule dans les deux sens, en fonction des conditions de production et du marché en Europe et au Maroc, précise-t-elle.

La ministre de tutelle ajoute qu’une fois complété, le complexe Noor Ouarzazate sera l’une des plus grandes installations de production d’énergie solaire au monde, couvrant plus de 6.000 acres (environ 2.430 ha).

Pour le moment, le complexe se compose de trois centrales électriques distinctes connues sous le nom de Noor I (160 MW), Noor II (200 MW) et Noor III (150 MW), fait savoir le magazine.

La réalisation d’une quatrième centrale, Noor IV (72 MW), est prévue pour bientôt. «On peut s’attendre à d’autres grandes stations solaires ailleurs», poursuit la même source.

Enfin, le média américain rappelle que le gouvernement marocain s’est engagé à fournir l’électricité à 100% de la population, contre 99,4% aujourd’hui.

Lire aussi : New Delhi : signature d’un MoU entre MASEN et NTPC


Recommandé pour vous

Économie nationale : un redressement de 7,9% de la croissance en 2021

Temps de lecture : 4 minutes

Après une récession sans précédent provoquée par la crise sanitaire, l’économie mondiale a enregistré une forte reprise en 2021. Au Maroc, la c…

10 août : le Maroc célèbre la Journée nationale du migrant

Temps de lecture : 4 minutes

Le 10 août marque la Journée nationale du migrant. Cette année, le thème de cette célébration concerne la contribution des Marocains résidant à…

Les orientations du NMD au cœur de la Stratégie nationale de développement durable

Temps de lecture : 4 minutes

Le développement durable est devenu un réel projet de société au Maroc. Le Royaume s’est engagé à mettre en place divers chantiers liés à ce do…

Made in Morocco : pour la valorisation du savoir-faire marocain

Temps de lecture : 5 minutes

Faire du Made In Morocco une véritable marque de fabrique, sur les plans national et international, ainsi qu’un véritable moteur de développeme…

PLF 2023 : ce qu’il faut retenir de la note de cadrage de Aziz Akhannouch

Temps de lecture : 5 minutes

Dans sa note de cadrage du projet de loi de Finances (PLF), Aziz Akhannouch réitère la détermination du gouvernement à continuer de mener en 20…

DTFE : la dette publique s’est établie à 388,1 MMDH à fin mars 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Selon le bulletin de la direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), la dette publique s’établit à 388,1 milliards de DH (MMDH) en m…

Emploi : le taux de chômage au Maroc est passé de 12,8% à 11,2%

Temps de lecture : 4 minutes

Depuis le début de la crise économique liée à la pandémie de la Covid-19, l’accès à l’emploi est devenu de plus en plus compliqué. Au Maroc, ce…

Balance commerciale : le tourisme et l’OCP en tête de liste

Temps de lecture : 3 minutes

«La hausse des importations de biens concerne la quasi-totalité des groupes de produits», révèle le dernier rapport de l’Office des changes. On…

Étude : 75% des Marocains n’utilisent pas les applications de livraison de repas

Temps de lecture : 4 minutes

La crise sanitaire a entraîné des changements considérables dans la façon de consommer les repas hors domicile. La fermeture des restaurants a …

Ce qu’il faut retenir du rapport annuel de Bank Al-Maghrib

Temps de lecture : 6 minutes

Durant l’année 2021, l’économie marocaine a connu une croissance exceptionnelle de 7,9%, soit la plus forte depuis 1997. Plusieurs facteurs exp…

DGI : les recettes fiscales en 2021 ont atteint 153 MMDH

Temps de lecture : 4 minutes

Au Maroc, l’activité économique en 2021 a connu une nette reprise après le ralentissement économique enregistré en 2020 en raison de la pandémi…

Maroc : la croissance prévue à 1,5% en 2022 et à 4,5% en 2023

Temps de lecture : 6 minutes

Nadia Fettah Alaoui, ministre de l’Économie et des finances, a présenté, mercredi 27 juillet, devant la Commission des finances et du développe…