Le conflit se poursuit entre Ouahbi et les robes noires

Temps de lecture : 4 minutes


Fiscalité : nouveau bras de fer entre le gouvernement et les avocats

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Les tensions entre les avocats et l’exécutif sur le nouveau régime fiscal s’enveniment. Les robes noires ont décrété une grève de quatre jours à partir de ce mardi. La raison ? Les nouvelles mesures fiscales introduites dans le projet de loi de Finances 2023. Outre les avocats, plusieurs autres professions libérales sont aussi concernées par la hausse de la TVA. Le point.

Temps de lecture : 4 minutes

C’est parti pour un nouveau bras de fer entre le gouvernement et les professions libérales. Réuni d’urgence dans la soirée du 31 octobre, le Conseil de l’Ordre des avocats au barreau de la capitale économique, a décrété une grève de quatre jours à partir de ce mardi, dans les différents tribunaux de Casablanca, Mohammedia et Benslimane. Une décision qui fait suite aux mesures fiscales prises dans le cadre du projet de loi de Finances 2023 (PLF 2023).

Le PLF prévoit de soumettre les opérations effectuées par certaines professions libérales, telles que les avocats, les traducteurs, les notaires, les adouls, les auxiliaires de justice et les vétérinaires, à un taux de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 20%, au lieu de 10% appliqué actuellement. En effet, l’Association des barreaux d’avocats du Maroc (ABAM) a appelé, la semaine dernière, les robes noires à une grève générale, ainsi qu’à l’organisation de manifestations. Elle qualifie les mesures de l’exécutif de «surprenantes», dénonçant «la persistance d’Abdellatif Ouahbi à faire avorter la méthodologie participative établie depuis des décennies, entre le ministère de la Justice et l’ABAM». Même la réunion avec Fouzi Lekjaâ, ministre délégué du Budget, n’a pas abouti à une solution concrète.

Lire aussi : PLF 2023 : TVA, TIC, budgets… voici ce qu’il faut retenir

 

Ce que prévoit le PLF 2023

Les nouvelles mesures concernant l’Impôt sur le revenu (IR) des professions libérales ne sont pas passées inaperçues. Pour le moment, le gouvernement préconise une simple déclaration annuelle des revenus. En revanche, après l’adoption du PLF 2023, les avocats devront régler une avance sur l’IR pour chaque dossier traité et selon le degré de juridiction.

Pour chaque dossier porté devant les tribunaux de première instance, les avocats devraient payer 300 DH. S’agissant des dossiers portés devant les tribunaux de première instance et devant la Cour de cassation, ils devraient verser, respectivement, 400 et 500 DH. Le montant des avances sera déduit de l’IR dû en fin d’année lors de la déclaration des revenus imposables.

Lire aussi : Justice : les magistrats en colère contre Abdellatif Ouahbi

 

L’union fait la force !

En marge de la réunion des robes noires, les instances représentatives de différentes professions libérales ont décidé de joindre leurs efforts. Ainsi, elles comptent créer un collectif national pour revendiquer la suppression des dispositions du PLF 2023 qui risquent de les «pénaliser».

L’Organisation professionnelle des comptables agréés (OPCA) a souligné que suite aux concertations menées avec les instances représentatives des professions libérales, à savoir les Ordres des architectes, des notaires et des adouls, celles-ci «ont donné leur accord pour constituer un collectif national pour faire front commun contre les dispositions du PLF 2023».

Pour rappel, les adouls du Maroc ont programmé une première grève nationale du 27 au 29 octobre 2022. Aussi, ils prévoient une seconde grève nationale, du 2 au 5 novembre, pendant laquelle deux manifestations seront menées devant le ministère de l’Économie et des Finances et devant le Parlement.

Enfin, le collectif devrait mener au cours des prochains jours des protestations régionales devant les sièges des administrations relevant de la Direction générale des impôts (DGI) et un sit-in devant le Parlement.


Recommandé pour vous

Le conflit se poursuit entre Ouahbi et les robes noires

Temps de lecture : 5 minutes L’ire des avocats empire depuis la publication des mesures fiscales les concernant dans le projet de loi de Finances 2023 (PLF-2023). Ils rejettent en …

Le salarié marocain, est-il heureux ?

Temps de lecture : 4 minutes Le bonheur des employés au Maroc sous la loupe de ReKrute. La plateforme en ligne spécialisée dans le recrutement et l’emploi a rendu publique son enqu…

Un Black Friday en temps de crise économique et d’inflation

Temps de lecture : 6 minutes Le Black Friday (vendredi noir) marque le grand jour des soldes à l’échelle internationale, lançant la saison des achats de fin d’année. Célébré …

Fléau des féminicides : les chiffres demeurent alarmants

Temps de lecture : 6 minutes Ce vendredi 25 novembre, les pays du monde entier commémorent la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. « Tous …

OMM : le Maroc a connu cette année une sécheresse sans précédent

Temps de lecture : 6 minutes La pénurie d’eau fait partie des problèmes principaux auxquels de nombreuses sociétés et le monde dans son ensemble sont confrontés au XXIe siècl…

Sécurité et puissance militaire : l’IRES dévoile le positionnement du Maroc

Temps de lecture : 4 minutes Le Maroc est un pays sûr. L’Institut royal des études stratégiques (IRES) a révélé que le Royaume est positionné dans le top 10 des pays du monde qui o…

Avocats vs gouvernement : les tensions se poursuivent

Temps de lecture : 4 minutes Le gouvernement et les représentants de l’Association des barreaux d’avocats du Maroc (ABAM) sont parvenus, le 15 novembre, à un nouvel accord. Après q…

Feuille de route 2022-2026 : pour une école publique de qualité

Temps de lecture : 6 minutes Le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa, a souligné, mardi 15 novembre à Rabat, que sa feuille de route 20…

8 milliards sur terre : sommes-nous arrivés à la surpopulation ?

Temps de lecture : 4 minutes L’humanité a franchi un cap historique le 15 novembre. La population mondiale a atteint un nouveau record en franchissant le seuil des 8 milliards d’ha…

Éducation : ce qui attend Habib El Malki

Temps de lecture : 6 minutes Le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et la recherche scientifique (CSEFRS) a un nouveau président en la personne du socialiste Ha…

La raréfaction de l’eau au Maroc s’accélère !

Temps de lecture : 5 minutes Le Royaume traverse sa période de sécheresse la plus intense depuis plus de trois décennies. Le dérèglement climatique a impacté l’économie nationale e…

Réforme de la Moudawana : à quoi faut-il s’attendre ?

Temps de lecture : 4 minutes Le dernier discours de la fête u Trône, prononcé par le roi Mohammed VI le 30 juillet dernier, a ouvert la voie à une nouvelle révision à la question d…