Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Politique / Crise des étudiants en médecine : appel à la reprise des examens

Crise des étudiants en médecine : appel à la reprise des examens

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Depuis plus de six mois, les facultés de médecine sont en proie à une crise profonde. Les étudiants boycottent les cours, les stages et les examens pour protester contre la « non-interaction » positive du gouvernement face à leurs revendications, notamment le refus de réduire la durée de leur formation de sept à six ans.

Le gouvernement, espérant résoudre cette crise, avait proposé une réforme et annoncé la date des examens de printemps au 26 juin. Cependant, les étudiants ont massivement boycotté ces examens à hauteur de 99%, rejetant la réforme gouvernementale. Face à cette situation, les ministres de l’Enseignement supérieur, Abdellatif Miraoui, et de la Santé, Khalid Ait Taleb, ont finalement appeler les étudiants à faire confiance au gouvernement et à passer leurs examens.

Lors d’une réunion conjointe des commissions des secteurs sociaux et de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants, tenue hier, Ait Taleb et Miraoui ont reconnu l’existence d’une crise de communication ayant conduit à un manque de confiance entre les étudiants et le gouvernement.

Les ministres ont rappelé que le gouvernement avait proposé une offre aux étudiants et résolu les problèmes liés aux stages. Ils ont précisé que le système 4+2 ne s’appliquerait qu’aux nouveaux étudiants et ont insisté sur la nécessité pour les étudiants de reprendre les cours, promettant la suppression des notes zéro et la réintégration des étudiants expulsés.

Ait Taleb a d’ailleurs souligné que la réforme en cours pourrait évoluer avec le temps, car la médecine est en constante évolution. Il a appelé les étudiants en médecine à être des acteurs du changement et à s’engager dans cette dynamique, assurant que les professeurs sont les garants du bon déroulement des choses.

Le ministre a aussi insisté sur l’urgence pour les étudiants de retourner en cours, soulignant les problèmes de programmation liés aux nouvelles entrées et aux concours, tout en affirmant que le gouvernement était déterminé à résoudre les problèmes des étudiants et à former suffisamment de médecins pour répondre aux besoins du pays.

Face à l’inaction du gouvernement, la Coordination nationale des étudiants en médecine (CNEM) a mis en place un programme de lutte dans toutes les facultés de médecine et de pharmacie du pays. Ce programme comprend des rassemblements et des marches dans différentes villes pour exprimer leur mécontentement et exiger des réponses à leurs revendications.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

Étudiants en médecine

HCP : Ahmed Lahlimi Alami présente les innovations du recensement

Le Maroc se prépare activement pour le septième recensement général de la population et de l'habitat prévu du 1er au 30 septembre 2024. Pour…
Étudiants en médecine

Pluies d’été : les précipitations par ville

Ces derniers jours, le Maroc a été frappé par une augmentation des températures, accompagnée d'orages dans les montagnes de l'Atlas et les p…
Étudiants en médecine

Trafic de drogue : un Britannique objet d’un mandat d’arrêt international interpellé à Marrakech

Jeudi, les éléments de la police de la préfecture de Marrakech ont arrêté un citoyen britannique âgé de 31 ans, en raison de son implication…
Étudiants en médecine

Le passeport marocain gagne deux places dans le Henley Passport Index

Le passeport marocain a progressé dans le classement Henley Passport Index, gagnant deux places pour atteindre la 72ᵉ position parmi les pas…
Étudiants en médecine

Panne mondiale de Microsoft : quel impact sur les aéroports marocains ?

Microsoft a annoncé vendredi une panne mondiale dans ses systèmes. Tout est touché : compagnies aériennes, banques, médias, hôpitaux… Mais c…
Étudiants en médecine

Projet de loi sur le droit de grève : le gouvernement engage les discussions

Dans un mouvement vers la régulation formelle du droit de grève, le gouvernement a entamé ce jeudi les discussions autour du projet de loi o…
Étudiants en médecine

Marhaba 2024: plus 538.000 passagers ont transité via les ports marocains

Le ministre des Transports et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé que 538.000 passagers ont transité via les ports marocains jus…
Étudiants en médecine

Conseil de gouvernement : droits de l’Homme et stabilité financière à l’ordre du jour

Lors de la séance tenue le 18 juillet 2024, le Conseil de gouvernement, sous la présidence de Aziz Akhannouch, a traité une série de dossier…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire