Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Économie / Crédit du Maroc et Mastercard s’associent pour accélérer la transformation numérique au Maroc

Crédit du Maroc et Mastercard s’associent pour accélérer la transformation numérique au Maroc

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Crédit du Maroc et Mastercard ont signé un accord de partenariat stratégique visant à introduire de nouvelles technologies sur le marché marocain, contribuant ainsi à la transformation numérique de la banque et à fournir des solutions personnalisées à ses clients. Ce partenariat réaffirme l’engagement de Crédit du Maroc à répondre aux besoins financiers quotidiens des Marocains et à renforcer son positionnement en tant qu’acteur innovant du secteur bancaire.

Ali Benkirane, président du directoire de Crédit du Maroc, a exprimé sa conviction que ce nouveau partenariat jouera un rôle crucial dans la promotion des paiements numériques au Maroc. «Nous sommes convaincus que notre nouveau partenariat contribuera à promouvoir l’adoption des paiements numériques au Maroc en fournissant à nos clients des solutions fluides et personnalisées, dans le but d’améliorer leur satisfaction et leur sécurité financière», a-t-il déclaré.

De son côté, Dimitrios Dosis, président EEMEA chez Mastercard, a souligné l’importance stratégique du Maroc dans leur mission d’accélérer la transformation numérique et d’améliorer l’inclusion financière en Afrique. «En tant que hub économique et financier régional, le Maroc fait partie intégrante de notre stratégie de croissance. En nous appuyant sur le succès de notre nouveau partenariat avec Crédit du Maroc, nous sommes impatients d’intensifier nos efforts conjoints pour connecter et alimenter une économie numérique prospère et durable dans le Royaume», a affirmé Dosis.

Des progrès en matière d’inclusion financière

Le Maroc fait de grands progrès pour stimuler l’inclusion financière, en mettant particulièrement l’accent sur les ménages, les micro, petites et moyennes entreprises (MPME), les femmes, les jeunes et les populations rurales. Selon les données de la Banque mondiale, le nombre de Marocains ayant accès à un compte bancaire est passé de 29% en 2017 à 44% en 2023.

Ainsi, les deux opérateurs, Crédit du Maroc et Mastercard, ont scellé ce partenariat dans le but de développer les services financiers numériques au Maroc et d’accélérer ainsi la transformation numérique du Royaume. Cette initiative vise à améliorer l’accès aux services financiers pour une plus grande partie de la population, tout en favorisant une économie plus inclusive et digitalisée.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

Transformation numérique

Inflation : l’IPC augmente de 1,8% en juin

En juin dernier, l'indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 1,8% par rapport au même mois de l'année précédente, s…
Transformation numérique

L’ADII lance un plan stratégique ambitieux pour 2024-2028

L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) a récemment dévoilé son plan stratégique ambitieux pour la période 2024-2028, intitu…
Transformation numérique

Tétouan Park accueille la nouvelle usine durable de JTI

La société Japan Tobacco International (JTI) a posé la première pierre de sa nouvelle usine à Tétouan Park, dans l'enceinte de la zone indus…
Transformation numérique

SRM Casablanca Settat rachète Lydec SA

La société régionale multiservices Casablanca Settat SA, vient d’acquérir 99,67 % du capital social et des droits de votes afférents à la so…
Transformation numérique

Ryad Mezzour à la découverte de Riva Industries

Le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a effectué ce vendredi, une visite officielle à l'unité industrielle de Riva Indust…
Transformation numérique

Tomates : Azura se défend face aux critiques des producteurs français

Le leader des tomates cerise marocaines, Azura se trouve sous le feu des critiques des producteurs français, accusés de mener une campagne d…
Transformation numérique

Affaire La Samir : indignation et préoccupations après la décision du CIRDI

Quelques jours après la décision du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI) concernant le…
Transformation numérique

Lydec : la cession validée par le Conseil de la concurrence

Ahmed Rahou, à la tête du Conseil de la concurrence, doit approuver une transaction importante dans le secteur des services publics. Veolia …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire