Temps de lecture : 2 minutes


Chantage au roi Mohammed VI : le sort d’Éric Laurent et Catherine Graciet connu le 14 mars

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Politique , En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Le procès d’Éric Laurent et Catherine Graciet, les deux journalistes français poursuivis pour chantage à l’égard du roi Mohammed VI, s’est ouvert lundi devant le tribunal de Paris.

C’est une affaire qui remonte à l’été 2015. Déjà auteurs en 2012 d’un précédent ouvrage interdit au Maroc « Le Roi prédateur », Eric Laurent et Catherine Graciet ont à l’époque signé, quelques mois auparavant, un nouveau contrat d’édition avec Le Seuil pour un livre sur le même sujet.

Ils sont soupçonnés d’avoir voulu extorquer au moins deux millions d’euros au Souverain, en échange de l’abandon de ce livre censé contenir des révélations gênantes sur la famille royale.

Une version contestée par les deux écrivains, qui ont essayé de convaincre le tribunal que «la proposition d’arrangement financier émanait de Rabat». Ils ont d’ailleurs démenti «toute infraction pénale», mais ont admis «une erreur déontologique».

Lire aussi : Chantage : Eric Laurent et Catherine Graciet renvoyés en procès

Catherine Graciet, 42 ans, et Éric Laurent, 69 ans, ont été enregistrés à leur insu lors d’entrevues avec un émissaire de Rabat, l’avocat Hicham Naciri. Ils ont été interpellés au sortir d’un dernier entretien, le 27 août 2015, porteurs de 80.000 euros en liquide.

Un an de prison avec sursis et 15.000 euros d’amende ont été requis hier contre eux, alors que la décision est attendue le 14 mars prochain.

Maroc-Espagne : Pedro Sanchez attendu demain à Rabat

Maroc-Espagne : Pedro Sánchez attendu demain à Rabat

Après avoir tourné la page de la crise diplomatique, le Maroc et l’Espagne entament une nouvelle étape dans leur relation. La Réunion de haut niveau (RHN) entre le Maroc et l’Espag…
Investissement : quelle politique adoptée par le gouvernement Akhannouch ?

Investissement : quelle politique adoptée par le gouvernement Akhannouch ?

Lors de son grand oral devant la Chambre des représentants, le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a répondu ce lundi 30 janvier à une série de questions ayant trait à la politi…
"Forsa" au programme du prochain Conseil de gouvernement

« Forsa » au programme du prochain Conseil de gouvernement

Le Conseil de gouvernement de ce jeudi 2 février, se tiendra sous la présidence du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch. Au menu, le programme Forsa et trois projets de décrets. L…
Maroc-UE : le commissaire européen à la Politique de voisinage est attendu au Maroc

Maroc-UE : un haut responsable européen est attendu au Maroc

Le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, s’est entretenu au téléphone, le 29 janvier, avec le commissaire européen à la Politique de voisinage et à l'élargissement, Oliv…
18 ans après, le Maroc rouvre son ambassade en Irak

18 ans après, le Maroc rouvre son ambassade en Irak

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a inauguré, ce samedi 28 janvier à Bagdad, la nouvelle amba…
Bahreïn- Maroc : le roi Hamad Ben Issa Al Khalifa reçoit Nasser Bourita

Bahreïn- Maroc : le roi Hamad Ben Issa Al Khalifa reçoit Nasser Bourita

Le roi du Bahreïn, Hamad Ben Issa Al Khalifa, a reçu, le 26 janvier, le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita. Le ministre est actuellement en visite à Manama, à la tête …
Conseil de gouvernement : l'essentiel de la réunion de ce jeudi

Conseil de gouvernement : l’essentiel de la réunion de ce jeudi

Réuni ce jeudi sous la présidence du chef du gouvernement Aziz Akhannouch, le Conseil de gouvernement a examiné et adopté le projet de loi 83-21 relative aux sociétés régionales mu…
Omar Hilale élu président du Groupe des Amis des pays à revenu intermédiaire

Omar Hilale élu président du Groupe des Amis des pays à revenu intermédiaire

L'ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, est élu président du Groupe des amis des pays à revenu intermédiaire aux Nations unies (PRIs). La passat…