Carnages. Les guerres secrètes des grandes puissances en Afrique

Temps de lecture : 2 minutes


Carnages. Les guerres secrètes des grandes puissances en Afrique

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Afrique , eBook

Temps de lecture : 2 minutes

Carnages. Des millions de morts dont le décompte pourrait avoisiner celui des victimes de toutes les guerres depuis 1945. Qui en parle ? Qui s’intéresse à ces «carnages incompréhensibles» ? Rwanda, Kivu, Sud-Soudan, Somalie, Darfour… Invoquer la folie des hommes ne fournit aucune clé d’interprétation ; et l’on ne peut pas se contenter de regarder l’Afrique sous le seul angle des Droits de l’homme ou de la Françafrique.

Étonnamment, ces conflits majeurs n’ont jamais été appréhendés dans leur globalité. Qui ont été les soutiens, voire les promoteurs de toutes ces guerres ? Quels intérêts ont-elles servis ? À contre-courant de tout ce qui s’écrit sur l’Afrique, Pierre Péan expose les logiques stratégiques qui visent à remodeler l’Afrique, et dont les «dégâts collatéraux» ont été d’une ampleur inédite et tragique.

Il révèle ainsi les dessous du Grand Jeu africain des puissances occidentales et les affrontements feutrés entre elles. Après la chute du mur de Berlin, les États-Unis, aidés notamment de la Grande-Bretagne et d’Israël, ont décidé d’étendre leurs aires d’influence sur le continent africain, en réduisant notamment le pré carré français. L’instauration du nouvel ordre mondial y a été d’autant plus profonde que l’Afrique est devenue un des principaux terrains du «choc des civilisations» qui a installé, avant le 11-Septembre, l’Est africain dans l’espace conflictuel du Proche-Orient. Les regards braqués sur le Grand Moyen-Orient n’ont pas vu que le Soudan était devenu pour Israël et pour les États-Unis un pays potentiellement aussi dangereux que l’Iran : il fallait donc «contenir» et diviser le plus grand pays d’Afrique.

Les États-Unis, le Royaume-Uni, Israël, la France, le Canada, la Belgique et plus récemment la Chine ont été les belligérants fantômes de ce conflit. Il est temps que l’on tire au clair les responsabilités des uns et des autres.


Recommandé pour vous

Huit leçons sur l’Afrique

Temps de lecture : 2 minutes

En 2016, Alain Mabanckou a occupé la Chaire de création artistique du Collège de France. C’était la première fois qu’un écrivain africain était…

Discours sur la dette

Temps de lecture : 1 minute

Figure révolutionnaire messianique, Thomas Sankara fut le premier président du Burkina Faso, de 1983 à 1987. Il fit baisser la mortalité infanti…

Tout s’effondre

Temps de lecture : 2 minutes

Dans le village ibo d’Umuofia, Okonkwo est un homme écouté, dont la puissance et le courage sont vantés par tous. C’est un fermier prospè…

Un long chemin vers la liberté

Temps de lecture : 1 minute

Commencés en 1974 au pénitencier de Robben Island, ces souvenirs furent achevés par Nelson Mandela après sa libération, en 1990, à l’issue…

La plus secrète mémoire des hommes

Temps de lecture : 2 minutes

En 2018, Diégane Latyr Faye, jeune écrivain sénégalais, découvre à Paris un livre mythique, paru en 1938 : « Le Labyrinthe de l’inhumain«…

Aimé Césaire : « Non à l’humiliation »

Temps de lecture : 1 minute

Dans la bouche d’Aimé Césaire, les souffrances et les humiliations endurées par les peuples des anciennes colonies françaises s’anim…

Peau noire, masques blancs

Temps de lecture : 1 minute

La décolonisation faite, cet essai de compréhension du rapport Noir-Blanc garde toute sa valeur prophétique : car le racisme, malgré les horreur…