CAN 2025 : le Maroc archi-favori !

Temps de lecture : 5 minutes


CAN 2025 : le Maroc archi-favori !

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Sport , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

Le Maroc veut organiser la Coupe d’Afrique des nations 2025. Un souhait légitime puisque le Royaume n’a été pays hôte de la compétition qu’une seule fois et c’était en 1988. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) s’apprête à déposer officiellement sa candidature pour remplacer la Guinée, qui s’est vue retirer l’organisation, en raison du manque d’infrastructures et d’installations. Et il faut savoir que le Royaume est le mieux placé pour gagner. On vous explique pourquoi.

Temps de lecture : 5 minutes

Prévue en Guinée, la Coupe d’Afrique des nations 2025 n’aura finalement pas lieu sur les terres du Syli national. La Confédération africaine de football (CAF) a acté cette décision la semaine dernière. «Les infrastructures, malgré le grand effort déployé par les autorités, ne sont pas au niveau pour que la compétition puisse s’y dérouler. Il a été décidé de rouvrir l’appel à candidature pour la CAN 2025», a annoncé le président de l’instance panafricaine, Patrice Motsepe, lors d’une conférence de presse.

Une nouvelle attribution est donc annoncée et parmi les potentiels candidats, le Maroc qui se présente comme le grand favori. Le projet d’accueillir une CAN sur le sol national était d’ailleurs à l’étude dans les couloirs de la FRMF depuis plusieurs années. L’occasion est donc venue pour montrer les infrastructures de classe mondiale dont dispose le pays, ce qui va certainement pencher la balance en sa faveur pour se voir attribuer l’organisation de cette compétition.

Lire aussi : CAN 2025 : le Maroc veut remplacer la Guinée

 

Le Maroc a son mot à dire

Pour séduire, le Royaume connaît ses atouts. Un pays qui sait accueillir mieux que les autres. Cela soulève évidemment la question des infrastructures sportives.

En effet, six stades, homologués par la CAF, qui sont aux normes internationales et accoutumés à recevoir des rencontres de haut niveau, figureront dans le dossier marocain. Il s’agit du Complexe Mohammed V de Casablanca (45.000 places), le Complexe Moulay Abdellah de Rabat (53.000), le Grand Stade de Marrakech (45.240), le Stade Adrar d’Agadir (45.480), le Grand Stade de Tanger (45.000) et le Grand Stade de Fès (37.000).

En accueillant la CAN féminine 2022 (Casablanca et Rabat) et le Championnat d’Afrique des Nations ou CHAN 2018 (Tanger, Casablanca, Marrakech et Agadir), le Maroc a déjà fait ses preuves de bonne organisation, en démontrant son savoir-faire et sa capacité à se mobiliser sur des événements d’envergure internationale.

Le Maroc se démarque également par ses infrastructures hors sport : les routes et les autoroutes ainsi que les trains reliant l’ensemble des sites proposés pour le tournoi, puis les installations hôtelières, capables de recevoir les équipes et les supporters dans de bonnes conditions. De plus, les capacités logistiques du pays sont très développées.

Autre chose : l’ambiance de la CAN sera assurée au Maroc, qui peut d’ailleurs garantir une forte affluence des supporters marocains, connus pour leur amour inconditionnel pour le football. À cela s’ajoute l’aspect sécuritaire et sur ce point, les décideurs africains n’ont rien à craindre. Voilà donc autant d’éléments qui indiquent que le Maroc satisferait à toutes les exigences de la CAF.

 

Quid des retombées de la CAN ?

La CAN a toujours été un moment privilégié pour tous ceux qui vivent de cette grande manifestation continentale. C’est l’occasion de se pencher sur les avantages que peut tirer le pays organisateur, en transformant cette grande manifestation en un levier de dynamique durable en faveur des villes hôtes.

Organiser la CAN permettra, en effet, de renforcer le rayonnement du Royaume sur la scène continentale et internationale. L’intérêt est d’optimiser les retombées économiques et sociales et de montrer l’image d’un pays soucieux de recevoir en toute commodité et sans heurts les supporters venus de tous les coins de l’Afrique et du monde.

Aussi, les villes qui devraient abriter les matches de la compétition continentale se moderniseront à travers leur aménagement et réhabilitation, sans oublier le développement du transport.

En outre, la médiatisation à outrance au cours du mois, durant lequel les phases finales se dérouleront, va certainement jouer un rôle déterminant pour l’essor du tourisme.

Lire aussi : L’Argentine, le Chili, le Paraguay et l’Uruguay officiellement candidats à l’organisation du Mondial 2030

 

Candidat malheureux à l’accueil du Mondial

Alors que l’Ukraine a officiellement rejoint la candidature commune de l’Espagne et du Portugal pour l’organisation du Mondial 2030, la sixième tentative du Maroc peut être considérée comme ratée, comme celles de 1994, 1998, 2006, 2010 et 2026. 

En courant derrière le rêve de la World Cup, le Maroc a longtemps snobé la compétition continentale, qu’il avait, notons-le, déclinée en 2015 en raison de la propagation du virus Ebola.

L’information d’une éventuelle organisation de la CAN 2025 a rapidement pris place, faisant même oublier celle souhaitée pour le Mondial 2030. Un grand soulagement pour deux générations qui espéraient assister à cette grand-messe du football africain dans leur pays.

Enfin, tout porte à croire que le Maroc est présenté comme l’option idéale pour remplacer la Guinée. Cela pourrait se faire au détriment de l’Algérie, qui doit d’abord faire ses preuves lors du prochain CHAN 2023, du Nigeria et du Sénégal, présentés pour leur part comme des candidats potentiels.


Recommandé pour vous

Mondial 2022 : attention, le Canada n’est pas à sous-estimer !

Temps de lecture : 4 minutes Nous y sommes presque. Après l’exploit de 1986, les Lions de l’Atlas sont tout proches de dérocher le billet qualificatif pour les 8es de finales. Dema…

Mondial 2022 : quelles sont encore les chances des pays africains ?

Temps de lecture : 5 minutes Le Maroc, le Sénégal, la Tunisie, le Ghana et le Cameroun gardent tous une chance de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde, Qa…

Mondial 2022 : allez, les Lions, faites-nous rêver !

Temps de lecture : 4 minutes La Belgique n’avait jamais perdu à la Coupe du monde contre une équipe africaine. Mais dimanche, les Lions de l’Atlas l’ont emporté face à la deu…

Mondial 2022 : zoom sur la Belgique, deuxième adversaire du Maroc

Temps de lecture : 4 minutes Les Lions de l’Atlas sont attendus dimanche prochain face à la Belgique pour leur deuxième match en Coupe du monde 2022. Si les belges espèrent faire m…

Mondial 2022 : tout savoir sur les premières polémiques au Qatar

Temps de lecture : 4 minutes La Coupe du monde au Qatar suscite une ferveur assez mitigée. Elle est accessible pour certains, trop cher et pas assez festive pour d’autres. En ce qu…

Maroc-Croatie : un nul au goût de victoire

Temps de lecture : 4 minutes Pas de vainqueur dans le premier match du groupe F, ayant opposé, ce mercredi à 11h, le Maroc à la Croatie. Malgré un départ timide, les Lions de l’Atl…

Mondial 2022 : que vaut la Croatie, premier adversaire du Maroc ?

Temps de lecture : 5 minutes Le groupe F du Maroc lance demain sa Coupe du monde. Le premier match de cette poule opposera les Lions de l’Atlas aux Croates dans un sommet qui s’ann…

Préparation au Mondial 2022 : quel bilan pour le Maroc ?

Temps de lecture : 4 minutes Ce n’est pas une Coupe du monde comme les autres qui se tient au Qatar. Placé en plein cœur de la saison 2022-2023 pour éviter aux joueurs d&rsqu…

Mondial 2022 : (groupes G et H), qui sont les favoris ?

Temps de lecture : 7 minutes Groupe G : serait-ce l’année du Brésil ? Numéo 1 mondial, le Brésil est l’un des grands favoris de cette 22e édition. La Seleçao se retrouve dans un gr…

Mondial 2022 : (groupe F), quelle chance pour le Maroc ?

Temps de lecture : 5 minutes Le tirage de la Coupe du monde (Qatar 2022) n’a pas été clément pour le Maroc, qui a hérité d’un groupe F élevé, aux côtés de la Belgique, la Cro…

Mondial 2022 : (groupes C-D et E), qui sont les favoris ?

Temps de lecture : 6 minutes Groupe C : Le retour en forme de l’Argentine Dans cette poule, on retrouve l’Argentine, le Mexique, la Pologne et l’Arabie Saoudite. Bien évidemment, c…

Mondial 2022 : (groupes A et B), qui sont les favoris ?

Temps de lecture : 7 minutes Il convient d’abord de rappeler que les équipes qui terminent à la première et à la deuxième place du groupe décrochent directement leur billet pour le…