Temps de lecture : 4 minutes

Accueil / Société / Baccalauréat 2024 : c’est parti pour plus de 493.000 candidats !

Baccalauréat 2024 : c’est parti pour plus de 493.000 candidats !

Temps de lecture : 4 minutes

Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Le démarrage ce lundi des examens du baccalauréat marque un moment décisif pour des milliers d’élèves à travers le Royaume. Ces épreuves représentent l’aboutissement de plusieurs années de travail acharné. À l’instar de chaque année, les mesures de surveillance sont renforcées pour assurer une équité totale entre tous les candidats. Des dispositifs stricts de contrôle ont été mis en place, allant des vérifications d’identité aux fouilles des effets personnels, afin de prévenir toute tentative de fraude.

Temps de lecture : 4 minutes

Le baccalauréat, rendez-vous annuel incontournable, est enfin arrivé après des mois de préparation intense. Pour les futurs bacheliers, c’est l’heure de vérité, où chaque épreuve représente un pas de plus vers l’avenir qu’ils ont choisi. Les lycéens stressés, mais déterminés, se présentent devant les salles d’examen, tandis que leurs parents inquiets, mais pleins d’espoir, attendent à l’extérieur. Cette première journée a commencé avec l’épreuve de physique et chimie en matinée, suivie de l’anglais l’après-midi.

Malgré le stress palpable, certains élèves affichent une confiance rassurante, prêts à affronter ces premières épreuves. Cependant, l’inquiétude est omniprésente, tant chez les candidats que chez leurs familles. Chaque instant compte, et tous sont désormais concentrés sur la suite des examens. L’ambiance est à la fois fébrile et studieuse, chaque lycéen étant conscient que les efforts fournis durant l’année seront enfin récompensés ou mis à l’épreuve dans les jours à venir.

Lire aussi : Baccalauréat 2024 : CNIE obligatoire pour accéder aux prestations électroniques

Baccalauréat 2024 : les chiffres à connaître

Les examens du baccalauréat ont débuté ce lundi matin et se poursuivront jusqu’à jeudi pour les plus de 493.000 candidats inscrits cette année. Cette session de juin est particulière en raison du report des examens nationaux, initialement prévus à partir du 3 juin. Ce report est dû aux récentes grèves qui ont perturbé les études dans plus de 10.000 établissements d’enseignement publics du Royaume.

Les futurs bacheliers se répartissent principalement entre les branches scientifiques et techniques, représentant 73% des inscrits, tandis que 26% sont issus des branches littéraires. Par ailleurs, 55% des candidats sont inscrits dans des filières internationales, démontrant une diversification de l’offre éducative et une ouverture vers des standards mondiaux.

Et pour garantir le bon déroulement de cette échéance cruciale, le ministère de tutelle a mobilisé l’ensemble des acteurs concernés et pris diverses mesures organisationnelles. Cela inclut la mise à disposition de 1.833 centres d’examen à travers toutes les académies, totalisant plus de 28.000 salles. De plus, 40.000 correcteurs ont été mobilisés pour assurer une évaluation rigoureuse et équitable des épreuves.

Lire aussi : Baccalauréat 2024 : 493.000 candidats pour la session de juin

Les sujets ont fuité sur les réseaux sociaux

Les examens du baccalauréat ont été déjà entachés par une fuite massive des sujets. Des copies des épreuves ont rapidement fait le tour de la toile dès ce matin, malgré un processus de sécurité extrêmement renforcé, destiné à garantir la confidentialité des sujets jusqu’à la dernière minute.

Sur Facebook, un groupe public surnommé « fuites des épreuves du Bac 2024 » a diffusé des publications contenant les sujets de cette première journée d’examens, couvrant toutes les branches. Des photos des sujets prises à la volée ont inondé le groupe, facilitant leur accès à une large audience d’élèves et de curieux. Certains internautes, également membres du groupe, n’ont pas tardé à réagir et ont fourni les réponses attendues.

Face à cette situation, des mesures d’urgence seraient actuellement en discussion pour gérer cette crise, afin de garantir l’équité des examens restants et sanctionner les responsables de cette fuite.

BaccalauréatBaccalauréat

Il est à rappeler qu’après ces jours d’examens, les premiers résultats seront en attente. Ceux qui n’auront pas eu la chance de réussir dès la première tentative bénéficieront d’une deuxième chance grâce à la session de rattrapage. Cette session, reprogrammée pour les 8, 9, 10 et 11 juillet, permettra aux candidats de repasser toutes les épreuves, ce qui leur offre une opportunité de valider leur baccalauréat.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 4 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Baccalauréat

Les réalités auxquelles s’est heurté le RAMED

En 2012, après quatre années de tests pilotes, le Maroc déployait le programme RAMED, une initiative ambitieuse visant à démocratiser l'accè…
Baccalauréat

Qu’est ce qui bloque le lancement de la 5G ?

En répondant à une question orale sur « le lancement de la 5G » présentée par le groupe parlementaire du Rassemblement national des indépend…
Baccalauréat

Opération Marhaba : c’est parti pour la 24e édition !

Sous la présidence effective du roi Mohammed VI, la Fondation Mohammed V pour la Solidarité annonce le lancement de la 24e édition de l’opér…
Baccalauréat

Santé numérique : quel intérêt pour le Maroc ?

Au Maroc, comme partout ailleurs, l’on s’inquiète de la protection des données personnelles. D’autant plus lorsqu’il s’agit de données sensi…
Baccalauréat

Réseaux sociaux : quels sont les favoris des Marocains en 2024 ?

Trois applications du groupe Meta sont les plus utilisées quotidiennement au Maroc. C'est ce que révèlent les derniers chiffres de Sunergia.…
Baccalauréat

Fondation Zakoura : 27 ans de réalisations et de nouveaux horizons pour l’éducation

Lors de la conférence de presse tenue à Casablanca ce jeudi, la Fondation Zakoura a célébré son 27ᵉ anniversaire. L'occasion pour l'institut…
Baccalauréat

Aïd Al Adha : une fête à prix d’or

À l’occasion de Aïd Al Adha, les prix des moutons ont connu une augmentation par rapport à l’année précédente, constituant un véritable coup…
Baccalauréat

Acte de mariage dans les hôtels : les règles changent

Depuis des années, de nombreux hôteliers imposent aux clients nationaux la présentation d’un acte de mariage pour accéder à leurs établissem…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire