Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Économie / Assurances : la vente en ligne, un levier de croissance durable

Assurances : la vente en ligne, un levier de croissance durable

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

La vente en ligne de produits d’assurance représente un moteur de croissance durable pour le secteur. C’est ce qu’a affirmé Younes Lammat, directeur de la protection des assurés à l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS), lors du Forum de la bancassurance digitale en Afrique à Casablanca.

Lammat a souligné que le cadre national de la vente en ligne d’assurances vise à positionner le secteur sur une trajectoire de croissance durable en exploitant les technologies digitales émergentes. Il a appelé les banques, associations de micro-crédit et établissements de paiement à respecter les lois régissant la vente en ligne d’assurances. Il s’agit notamment de la loi n°17-99 sur le code des assurances, de la loi n°31-08 sur la protection du consommateur, du Dahir sur les obligations et contrats, et de la loi n°53-05 sur l’échange électronique de données juridiques.

Lire aussi : Le secteur des assurances s’engage dans la digitalisation

Lammat a aussi évoqué l’évolution des régulations entourant la bancassurance, mentionnant l’émergence de nouveaux acteurs comme les établissements de paiement et les sociétés de financement.

Rachid Saihi, directeur général du Centre monétique interbancaire (CMI), a mis en avant l’importance de la digitalisation dans le secteur financier marocain, en particulier dans l’assurance, qui affiche actuellement un taux de pénétration de 4 à 5%. Il a indiqué que le CMI prévoit une croissance significative grâce à une plateforme monétique robuste, visant à doubler sa capacité de traitement tous les trois ans, et intégrant des technologies telles que la robotique et l’intelligence artificielle pour optimiser les processus et améliorer l’expérience client.

Saihi a également souligné l’engagement du CMI à contribuer au développement de la bancassurance en combinant les compétences bancaires traditionnelles avec la gestion des risques assurantiels.

Evina Ndaleu Landry Ghislain, Chef de Département du Développement du Réseau et du Marché au Groupement interbancaire monétique de l’Afrique Centrale, a également insisté sur l’importance de la digitalisation pour la croissance du secteur des assurances, en facilitant les opérations et réduisant les délais de remboursement.

Lire aussi : Marché de l’assurance : les recommandations du Conseil de la concurrence

Au Maroc, la bancassurance est le deuxième canal de distribution le plus important après les intermédiaires d’assurance, représentant 30% du marché, avec 99,7% de ce segment dominé par le réseau bancaire.

Le Forum de la bancassurance digitale en Afrique vise à explorer les tendances, les défis et les opportunités de croissance dans le secteur. Il réunit des professionnels et experts financiers pour discuter de la situation actuelle et future de la bancassurance, de la digitalisation, et de la conformité et réglementation des assurances.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

assurances

SOMAS : inauguration d’une quatrième cavité de stockage de gaz butane

La Société marocaine de stockage (SOMAS) a récemment franchi une étape importante dans le domaine de la sécurité énergétique avec l'inaugura…
assurances

La Tuta Absoluta cause des dégâts importants sur les tomates

La Tuta Absoluta ravage les cultures de tomates au Maroc, affectant gravement les producteurs. Selon Oussama Machi, producteur de légumes pr…
assurances

Réforme de la finance internationale : Lekjaa pour une plus grande implication des pays en développement

Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget, a souligné vendredi à Rabat l'importance de réviser le modèle opérationnel et organisationn…
assurances

Dacia lance la fabrication du premier véhicule hybride «Made in Morocco»

L’usine Renault Group de Tanger vient de lancer la production du Dacia Jogger, le premier véhicule hybride fabriqué au Maroc. Destiné au mar…
assurances

Les retombées économiques des JO sur la France en question

Une étude réalisée par le Centre de droit et d’économie du sport (CDES) de Limoges au moment du dépôt de la candidature de Paris 2024, avait…
assurances

TGR : les recettes douanières en hausse de 8% au S1-2024

Les recettes douanières nettes du Maroc ont atteint près de 43,8 milliards de DH (MMDH) au cours des six premiers mois de 2024, marquant une…
assurances

L’ONCF modernise ses quais avec un nouveau système de contrôle d’accès

L'Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé le lancement d'un ambitieux projet pour améliorer la sécurité et la fluidité sur ses q…
assurances

Aquaculture : l’ANDA dresse son bilan annuel

L’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA) a tenu sa 23ème session du Conseil d’Administration à Rabat sous la préside…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire