Chakib Alj, président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) © DR

Temps de lecture : 3 minutes


Alj : la généralisation de la protection sociale, une responsabilité partagée

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

La généralisation de la protection sociale est une responsabilité partagée qui requiert l’adhésion de tous les acteurs, a souligné, mercredi 27 juillet à Skhirat, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj.

«À la CGEM, le volet social et le bien-être de nos concitoyens sont au cœur de nos priorités», a expliqué Alj lors d’un panel sous le thème « La protection sociale : quels leviers d’accompagnement ? « , tenu dans le cadre du colloque international sur la protection sociale. De même, il a indiqué que «le secteur privé marocain est engagé pour la réussite de ce chantier royal».

Selon le président de la CGEM,  le patronat est mobilisé depuis plusieurs décennies, pour la mise en place et le financement d’un arsenal de programmes sociaux (retraites, Caisse nationale de sécurité sociale – CNSS et Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite – CIMR, Assurance maladie obligatoire – AMO, allocations familiales et indemnité de perte d’emploi).

De plus, il a noté que les entreprises marocaines sont aussi prêtes à investir, en partenariat public-privé, pour la construction d’hôpitaux de proximité, la formation d’une nouvelle génération de personnel médical et l’accélération de la digitalisation du système de santé.

À cet égard, Alj a souligné la nécessité d’«instaurer l’étanchéité entre les différents régimes de couverture médicale». Il a également affirmé que le chantier de la protection sociale est un levier accélérateur pour l’intégration de l’informel qui représente, selon les chiffres de Bank Al-Maghrib, 30% du PIB.

Le patron des patrons a en outre, rappelé l’étude sur l’informel, menée par la CGEM en 2018 (actualisée en 2021). Il a cité, à cet effet, ses principales recommandations.

Il s’agit de la mise en place de mécanismes simplifiés de protection sociale et la révision du mécanisme de la contribution professionnelle unique pour indexer la cotisation à la capacité de paiement de chacun. À cela s’ajoutent l’utilisation de la solution des « chèques emploi-service » pour favoriser notamment la déclaration des travailleurs domestiques, et la mise en place d’un package d’incitations visant la TPME (Small Business Act), facilitant, entre autres, l’accès aux marchés publics et à des financements.

Il est aussi question de la mise en place de zones d’activités économiques et structuration des marchés, notamment au profit de marchands ambulants, et de l’interconnexion des bases de données existantes (Direction générale des impôts, CNSS…) pour une meilleure lecture des pratiques informelles (exemple : sous-déclaration).  Autre recommandation formulée dans l’étude de la CGEM : l’accélération de la cadence de la stratégie nationale d’inclusion financière, avec le paiement mobile comme cas d’usage à fort impact pour la dématérialisation du cash et une meilleure traçabilité des opérations commerciales.


Recommandé pour vous

Climat des affaires au T2-2022 : «normal» selon 58% des entreprises

Temps de lecture : 2 minutes

Le climat général des affaires dans l’industrie aurait été «normal» selon 58% des entreprises et «défavorable» selon 34% d’entre elles au titre…

Ministère de l’Emploi : Sekkouri effectue de profonds remaniements

Temps de lecture : 2 minutes

Les deux départements dirigés par le ministère de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences sont en train…

Crise énergétique : le secrétaire général de l’ONU appelle à la taxation des bénéfices des groupes pétroliers

Temps de lecture : 1 minute

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a appelé, ce mercredi, à imposer des taxes sur les bénéfices des grandes sociétés pét…

OMPIC : 48.001 entreprises créées au Maroc à fin juin 2022

Temps de lecture : 1 minute

L’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) a indiqué, dans son tableau de bord général, que le nombre de créati…

BAM : l’activité industrielle poursuit son amélioration en juin

Temps de lecture : 2 minutes

Les résultats de l’enquête de conjoncture de Bank Al-Maghrib (BAM) au titre du mois de juin indiquent une amélioration, d’un mois à l’autre, de…

ONCF : plus de 4,5 millions de passagers en juillet 2022

Temps de lecture : 1 minute

Pas moins de 4,5 millions de voyageurs ont choisi le train pour leurs déplacements en juillet 2022, une hausse de 30% par rapport à la même péri…

Les ventes de ciment ont reculé de 29,82% en juillet

Temps de lecture : 1 minute

L’Association professionnelle des cimentiers (APC) a indiqué que les livraisons de ciment ont atteint 7.136 millions de tonnes à fin juillet 202…

L’Ordre des experts comptables écope d’une lourde amende

Temps de lecture : 2 minutes

Le Conseil de la concurrence, réuni en les 7 et 28 juillet dernier, en vue d’étudier et d’examiner la saisine relative aux experts compta…

TGR : déficit budgétaire de 14,4 milliards de DH à fin juin 2022

Temps de lecture : 2 minutes

La Trésorerie générale du Royaume (TGR) a révélé que l’application de la loi de Finances (LF) laisse apparaître à fin juin 2022 un solde budgét…

Aquaculture : 290 projets accompagnés en 2021

Temps de lecture : 1 minute

L’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA) a accompagné l’installation de 290 projets aquacoles autorisé…

CIRDI : le Maroc gagne face à Scholz Holding

Temps de lecture : 1 minute

La société allemande Scholz Holding a déposé une requête contre le Maroc, le 3 janvier 2019, auprès du Centre international de règlement des dif…

ONDA : de nouvelles nominations à la tête de trois aéroports

Temps de lecture : 1 minute

La directrice générale de l’Office national des aéroports (ONDA), Habiba Laklalech, a nommé Said Benbouaza, commandant de l’aéroport…