Aller au contenu principal

ONU-COP26 : 2021, une année cruciale pour le climat

Par Nora Jaafar, Publié le 09/02/2021 à 16:51, mis à jour le 09/02/2021 à 18:11          Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
ONU-COP26 : 2021, une année cruciale pour le climat

Le secrétaire général (SG) de l’Organisation des Nations unies (ONU), António Guterres, a déclaré lundi aux États membres que 2021 est une «année cruciale» en termes de changement climatique. «2021 est une année cruciale dans la lutte contre le changement climatique», a-t-il souligné en évoquant les préparatifs de la dernière conférence annuelle de l’ONU sur le climat, COP26, qui se tiendra à Glasgow, en Écosse, en novembre. Initialement prévue l’année dernière, elle a dû être reportée en raison de la pandémie de la Covid-19.

Le monde est loin d’atteindre les objectifs de réduction du réchauffement climatique convenu dans le cadre de l’Accord de Paris, a regretté António Guterres, qui appelle à un engagement international plus important pour éviter une catastrophe climatique. Tout en reconnaissant les progrès réalisés au cours de l’année écoulée, notamment en matière de diminution des émissions de carbone, il a avancé que l’ensemble des pays doit faire preuve d’encore plus d’investissement et de mobilisation. «Le monde reste très loin de l’objectif en restant dans la limite de 1,5 degré de l’Accord de Paris. C’est pourquoi nous avons besoin de plus d’ambition sur l’atténuation, l’adaptation et le financement relatif au climat».

Le SG a déclaré que la coalition mondiale visant des émissions neutres en carbone doit se développer pour couvrir plus de 90% des émissions de gaz à effet de serre. Comme ces engagements doivent être soutenus par des plans clairs et crédibles, il a exhorté les pays à fournir des contributions beaucoup plus ambitieuses au niveau national, comme le prévoit l’accord, ajoutant que «les grandes économies et les membres du G20 se doivent ainsi de donner l’exemple».

De plus, Guterres a insisté sur l’urgence de l’élimination progressive de l’utilisation du charbon d’ici 2040, préconisant que le financement de ce secteur et des autres combustibles fossiles soit réorienté vers des solutions énergétiques propres. De même, il a appelé à une percée en matière d’adaptation et de résilience, nécessitant un soutien accru aux nations vulnérables, notamment les pays les moins avancés et les petits États insulaires en développement. «Les pays développés doivent respecter leurs engagements, pris il y a plus de dix ans et réaffirmés à Paris, de mobiliser 100 milliards de dollars par an pour le financement du climat en faveur des pays en développement. Cet engagement doit être pleinement respecté dans la perspective de la COP26», a-t-il lancé.

À neuf mois de la conférence de Glasgow, et alors que la pandémie de la Covis-19 continue de progresser dans le monde, António Guterres a souligné l’engagement des Nations unies quant à la tenue de la COP26. «Nous ne pouvons tout simplement pas permettre que la pandémie nous empêche de travailler ensemble sur la voie cruciale qui mène à Glasgow. Même s’il y aura des défis à relever, nous devons nous adapter. Les enjeux sont trop importants pour faire autrement», a-t-il déclaré. Ainsi, le SG a invité les responsables onusiens du monde entier à mettre à disposition des bureaux et des lieux de réunion afin que tous les pays puissent participer à cet événement par visioconférence. «Nous soutiendrons ce processus de toutes les manières possibles pour en assurer le succès», a-t-il conclu.

Les migrants à bord du Ocean Viking dans un état critique

Le navire Ocean Viking, dans une "situation insoutenable" avec 555 personnes souffrantes à bord, a demandé qu’on lui désigne un port sûr pour débarquer, précise l’organisation SOS Méditerranée. Cette ...

Covid-19 : recrudescence du variant Delta dans la région de la Méditerranée orientale

Le Bureau régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la Méditerranée orientale a exprimé son inquiétude face à la recrudescence des cas de la Covid-19 et des décès dus au variant Delta...

Astronomie : ce qu'il faut observer dans le ciel en ce mois d'août

Le 2 août, Saturne passe à l’opposition, suivi par Jupiter le 20 du mois courant. Entre ces deux dates, la Lune, le Soleil et les étoiles filantes Perséides vont offrir un beau spectacle dans le ciel....

La moitié de la population de l'UE est vaccinée, l'Afrique peine à s'immuniser

D'après un comptage réalisé par l'Agence France Presse (AFP) à partir de sources officielles, 50% de la population de l'Union européenne (UE) est désormais complètement vaccinée contre la Covid-19. Ce...

Sinopharm : les EAU vaccinent les enfants à partir de 3 ans

Ce lundi 2 août, les Émirats arabes unis (EAU) ont annoncé qu'ils s'apprêtent à vacciner les jeunes enfants. Cette décision concerne les enfants et adolescents âgés de trois ans et plus. Ces derniers ...

Lady Di, portrait d’une rebelle

Surnommée la princesse des cœurs, Diana Spencer n’était pas une Princesse comme les autres. Fille d’Albert Spencer, vicomte d’Althorp et de Frances Burke Roche, elle est la descendante de la duchesse ...