Aller au contenu principal

Les 3 ans du gouvernement El Otmani

En mai 2019, le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a fait un passage au Parlement pour présenter le bilan de son cabinet deux ans après son arrivée à la tête de l’Exécutif. Un bilan de l’action gouvernementale que le Chef du gouvernement avait qualifié de «riche en réalisations et en indicateurs positifs». Lundi 14 septembre 2020, c’est via le site officiel de la Chefferie du gouvernement que Saad Dine El Otmani a choisi de lister les réalisations de son gouvernement sur 12 mois, du mois d’avril 2019 au mois de mars 2020.

Par Hafid E., Publié le 16/09/2020, mis à jour le 16/09/2020
Teaser Media
conseil gouvernement maroc

Le contenu du bilan gouvernemental se décline ainsi : un message du Chef du gouvernement et deux documents annexes. Le premier sur les réalisations de la 3e année et sur les réformes et grands chantiers programmés pour la 4e année et un autre synthétisant la réalisation du programme gouvernemental pour la 3e année. Engament et mobilisation, ce sont les maîtres mots du message du Chef du gouvernement. «Les indicateurs de réalisation, jusqu’à fin mars 2020, montrent que la moitié des mesures contenues dans le programme gouvernemental ont été réalisées ou sont dans un stade avancé de réalisation, en plus d’environ un tiers qui sont en cours de réalisation», affirme El Otmani.

 

Message de confiance

Le Matin qui a épluché le rapport de 161 pages en arabe précise que ce document s’arrête aux réalisations enregistrées début mars 2020. Même si ce bilan concerne la troisième année du mandat gouvernemental, il ne prend pas en compte la phase pandémique. Le quotidien précise que «la présentation du bilan est restée fidèle aux rubriques et chapitres mentionnés dans le Programme gouvernemental»

À première vue, le gouvernement a réalisé, selon le rapport, 90% des mesures contenues dans son programme présenté en avril 2017.

L’une des réformes mises en avant dans le bilan gouvernemental est celle concernant les Centres régionaux d’investissement. Le 11 décembre 2017, le Souverain avait reçu le rapport de la Cour des comptes sur les CRI et donné ses instructions pour leur réforme et réhabilitation. Dans son discours du Trône prononcé le 29 juillet 2018, le Chef de l’État avait appelé à activer ce dossier, alors que le gouvernement avait pris l’engagement de mettre en œuvre ce projet de réforme avant fin 2018. Dire que l’Exécutif a "initié" la réforme des CRI n’est pas approprié. Le gouvernement a élaboré le projet de loi relatif à réforme des CRI, suivi ce dossier et exécuté la réforme. La poursuite de la réforme des finances publiques et celle de l’administration sont également soulignées dans le rapport. Les secteurs sociaux sont cités ici et là : réforme du système éducatif et de la couverture sociale. Seulement voilà, le lecteur reste perplexe à la lecture des réalisations dans ces domaines, tellement le déphasage avec la réalité est flagrant.

 

Les chantiers de la dernière année
Pour son ultime année avant les élections, le cabinet El Otmani compte mettre les bouchées doubles pour rattraper le retard enregistré sur certains chantiers. 33% des engagements du gouvernement sont toujours en cours de réalisation, 4% sont dans la phase de démarrage et 7% accusent des difficultés ou n’ont pas encore démarrés. Mettre en oeuvre de la charte de déconcentration, publier la charte des services publics, attirer de nouveaux constructeurs pour atteindre la production d'un million de véhicules par an, autant de chantiers planifiés pour l'ultime année du mandat du gouvernement El Otmani. Tout un programme... 


  • Partagez

Afrique du Nord : un symposium sur la transition énergétique

Ce lundi 21 septembre, Mohammed Ghazali, secrétaire général du département de l’Énergie et des Mines, a coprésidé avec Dave Turk, directeur exécutif adjoint de l’Agence internationale de l’énergie, le...

Santé : signature d'un partenariat public-privé

Le ministère de la Santé et la Fédération nationale de la Santé (FNS) ont signé ce mardi 22 septemb...

Le procès de Abdelali Hamieddine reporté à 2021

Ce mardi 22 septembre, Mohamed Lahya, juge principal de la chambre criminelle de première instance de la Cour d’appel de Fès a décidé de reporter le procès de Abdelali Hamieddine, parlementaire et dir...

Lois électorales : toujours pas de consensus

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a rencontré les partis politiques afin d’écouter leurs ...

Le Maroc préside la 64e Conférence générale de l’AIEA

Ce lundi 21 septembre, le Maroc a été officiellement élu président de la 64e Conférence générale de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) à Vienne. Le Royaume assume pour la première fo...

Plusieurs adjoints de Aziz Rabbah testés positifs à la Covid-19

Dans son édition de ce mardi 22 septembre, le quotidien arabophone Al-Akhbar rapporte qu’après Aziz Rabbah, ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement durable, plusieurs de ses adjoints ains...