Aller au contenu principal

Une association d’avocats se place aux côtés de la victime présumée d’Omar Radi

Par Khansaa B., Publié le 11/08/2020, mis à jour le 11/08/2020
Teaser Media
omar radi

Samedi 8 août, l’Association de défense des droits de l’Homme (ADDF) à Tétouan, qui réunit plusieurs avocats, a publié un communiqué exprimant son soutien à la victime présumée du journaliste Omar Radi, Hafsa Boutahar. En effet, le collectif de robes noires s’est portée partie civile pour défendre la jeune femme, qui accuse Radi de viol.

Dans ce communiqué, l’association, présidée par l’avocat Lahbib Hajji, souligne qu’il s’agit d’une réponse à la «demande de soutien» que Boutahar avait déposée. Après avoir écouté la victime présumée et avoir «examiné plusieurs données», l’ADDF a décidé d’exprimer sa «solidarité avec la plaignante», qui «appartient à un groupe juridiquement vulnérable parce qu’elle est une femme exposée à toutes sortes de violence». «Nous estimons qu’il est de notre devoir de nous placer aux côtés de la victime dans ce procès où l’essentiel, à savoir le viol, est omis sous couvert de tapage médiatique en faveur du présumé agresseur», a souligné l’avocat Lahbib Hajji, contacté par Le360.

Rappelons que Radi fait l’objet de deux enquêtes. La première est «au sujet de la réception de fonds de parties étrangères en vue de porter atteinte à la sécurité intérieure de l’État» et «de mener des contacts avec des agents de pays étrangers pour nuire à la situation diplomatique du Maroc». Il est également accusé de viol, suite à une plainte déposée par sa collègue, Hafsa Boutahar. Le journaliste avait été placé en détention le 29 juillet dernier. Son procès doit débuter le 22 septembre prochain.


  • Partagez

Casablanca : trafic de certificats médicaux à l’hôpital Hay Hassani

Ce lundi 28 septembre, un fonctionnaire de la Santé exerçant à l’hôpital Hay Hassani à Casablanca a été déféré devant le procureur du Roi près du tribunal de première instance de Aïn Sebaâ. Le mis en ...

Zagora : une fille de 5 ans retrouvée morte plus d’un mois après sa disparition

Samedi 26 septembre, un berger a retrouvé le corps sans vie d’une fillette de cinq ans au milieu des rochers de Djbel Kissan, près d’un douar de la province de Zagora. Les causes et les circonstances ...

Vaccin anti-Covid-19 : une lueur d'espoir

Le coronavirus a déjà fait plus d’un million de morts, sur plus de 33 millions de cas de contaminat...

Plusieurs nouvelles professions intègrent l’assurance maladie des indépendants

Ce jeudi 24 septembre, lors de la réunion du Conseil de gouvernement, trois projets de décrets relatifs à l’assurance maladie obligatoire (AMO) ont été adoptés. Le premier, n° 2.20.657 complétant l’an...

L'eau de rose pour ne pas vieillir

L’eau de rose est l'un des produits tendance de la "cosmétique naturelle". Une essence florale disponible partout au Maroc qui est l'un des plus grands exportateurs de roses parfumées. La ca...

Un Marocain arrêté en Espagne pour blanchiment d’argent

Dans son édition de ce vendredi 25 septembre, le quotidien arabophone Assabah rapporte que le Centre national espagnol des renseignements a lancé, en coordination avec la police, mais aussi la Guardia...