Temps de lecture : 3 minutes


Immobilier : des incitations pour relancer la demande

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Les crises peuvent également être des périodes d’opportunités. Les acquéreurs de biens immobiliers pourraient bien en bénéficier. Outre les taux d’intérêt immobiliers, la crise pourrait pousser les promoteurs à accorder des ristournes importantes sur les prix. De plus, la baisse des droits d’enregistrement des biens immeubles construits et des terrains inférieurs à 2,5 millions de DH ainsi que l’exonération totale pour les logements sociaux, prévus dans le projet de loi de finance rectificative, devraient aider à la relance du secteur.

Temps de lecture : 3 minutes

Parmi les secteurs les plus durement touchés par la crise sanitaire, il y a l’immobilier. Toute la chaîne de valeur s’est brutalement arrêtée comme dans de nombreuses autres activités. Depuis la fin du confinement, les transactions sont toutefois reparties à la hausse, relève L’Économiste.



 



Le coup de pouce du PLFR



Le Projet de loi de finances rectificative (PLFR) prévoit des mesures pour soutenir la reprise. Le texte prévoit une baisse de 50% des droits d’enregistrement. Cette mesure défendue par la CGEM concerne les biens immeubles construits et terrains, quel que soit leur usage, pour la fraction du prix limitée à 2,5 millions de DH. Les logements sociaux, eux, c’est-à-dire les biens de 140000 DH et 250000 DH, seront totalement exonérés des droits d’enregistrement qui représentent 3% du prix du bien. Ces incitations seront effectives dès la publication de la loi de finances rectificative au Bulletin officiel et jusqu’au 31 décembre 2020.



 



La baisse des taux d’intérêt



À ces économies pourraient s’ajouter d’autres plus consistantes et qui concernent le taux d’intérêt. Les emprunteurs espèrent que les dernières baisses du taux directeur seront répercutées sur les taux des crédits à la consommation et des crédits immobiliers. Après la baisse de 0,50 point du taux directeur en juin, la Banque centrale a indiqué qu’elle veillera, plus que par le passé, à la transmission de ses décisions à l’économie réelle et qu’elle fera le point régulièrement sur ce sujet avec le plus haut management du système bancaire. Cependant, les impayés des ménages sont en hausse de 10% depuis le début de l’année à fin mai. Cette hausse du coût du risque pourrait limiter une éventuelle détente des taux.



 



La troisième piste d’économie pour les acquéreurs se rapporte aux prix des logements. La relance du secteur pourrait passer par des ristournes sur les prix pour accélérer aussi le déstockage et le renflouement des caisses.


FMI : quelle croissance économique en Afrique et dans le monde en 2023 ?

FMI : quelle croissance économique en Afrique et dans le monde en 2023 ?

Le Fonds monétaire international (FMI) a légèrement revu à la hausse ses prévisions de croissance économique mondiale pour cette année. Elles sont estimées à 2,9% pour 2023 et à 3,…
CRI

Charte de l’investissement : le soutien étatique fixé

Encourager l'acte d'investir. C'est le but ultime de la nouvelle Charte de l'investissement dont l'exécutif a amorcé la mise en œuvre à travers un premier décret d'application adop…
Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Ces deux dernières semaines, les prix de la viande rouge sont montés en flèche au Maroc. Dans les abattoirs, le prix de la viande ovine varie entre 90 et 100 DH le kilogramme (kg) …
Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

La sécheresse et les conséquences économiques de l'invasion russe en Ukraine ont affecté l'économie marocaine en 2022. Malgré les efforts déployés par le gouvernement pour remédier…
SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

Le ministère de l'Economie et des Finances vient de publier un document sur la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) au titre du mois de décembre 2022. Le document f…
Maroc-Espagne : le roi Mohammed VI se félicite du développement de la coopération bilatérale

Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Ayant presque le statut d’un sommet, la réunion de haut niveau (RHN) entre le Maroc et l’Espagne se tiendra les 1ᵉʳ et 2 février 2023 à Rabat, avec une représentation importante de…
Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Les perspectives économiques nationales pour 2023 tiennent compte d'un environnement international fortement contraignant. Cet environnement est notamment marqué par la poursuite d…
Tourisme : le Maroc rayonne !

Tourisme : le Maroc rayonne !

Les objectifs du Maroc en matière de tourisme durable se concrétisent. Le prestigieux magazine espagnol, Viajar, a désigné le Royaume comme "meilleure destination durable émergente…