Aller au contenu principal

63e anniversaire des forces armées royales marocaines (FAR)

Par Nora Jaafar, Publié le 14/05/2019 à 13:39, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Soixante-trois ans après sa création, des célébrations nationale rendront hommage ce mardi aux hommes et aux femmes des Forces armées royales (FAR) et marqueront leur sacrifice et leur engagement pour leur patrie.

 

Partout au Maroc, des manifestations somptueuses ont été organisées pour saluer tous les membres des forces armées marocaines - terrestres, maritimes et aériennes. 63 ans après sa création en 1956, dans un Maroc nouvellement indépendant, les FAR incarnent la fierté et l'unité nationale du Royaume.

 

L'armée marocaine a d'abord été transformée en une force moderne par feu le roi Mohammed V, qui a décrété qu'elle était un symbole nécessaire de la souveraineté nationale du Maroc. Son fils et héritier, feu le roi Hassan II, a été chargé de poursuivre le développement de l'armée.

 

Depuis son accession au trône, le roi Mohammed VI a poursuivi le renforcement de l'armée et a réussi à en faire la puissante organisation qu'elle est aujourd'hui. C'est la 7e plus forte armée d'Afrique, selon l'indice Global Fire Power.

 

En tant que chef suprême et chef d'état-major des forces armées royales, le roi a multiplié les capacités de l'armée et les FAR ont connu une évolution rapide, notamment grâce à la dotation en artilleries efficaces, en tanks modernes et en nouveaux modèles de batteries de guerre.

 

Dans une déclaration aux FAR à l'occasion du 62e anniversaire de leur création l'an dernier, le roi avait annoncé : " nous avons veillé à garantir tous les moyens et les ressources matérielles et humaines nécessaires pour moderniser les équipements militaires et améliorer votre expertise ". Il a en outre salué "la modernisation des infrastructures et des équipements du pays ".

 

Non seulement les FAR mènent une série de missions au niveau national, mais elles opèrent également au sein de la communauté internationale afin de maintenir la paix et la sécurité au niveau national et international.

Mohammed Benchaâboun, nouveau ambassadeur du Maroc en France

Mohammed Benchaâboun, ancien ministre de l’Économie et des Finances du gouvernement Saad Dine El Otmani, vient d'être nommé Ambassadeur du Maroc en France. Cette information a été confirmée par un com...

Interrogations autour de la démission de Nabila Rmili

Coup de théâtre au ministère de la Santé et de la Protection sociale. Six jours après sa nomination...

Un ministre néerlandais affirme que Omar Radi n’est pas un espion pour son pays

Dans une lettre adressée à la Chambre basse néerlandaise, le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Ben Knapen, a assuré que Omar Radi n’a pas espionné le Maroc pour les Pays-Bas. Le journalist...

Ministère de la Santé : Khalid Aït Taleb reprend les rênes du département

Ce jeudi 14 octobre, Nabila Rmili a été démise de ses fonctions de ministre de la Santé et de la Protection sociale, annonce un communiqué du Cabinet royal. La même source indique que Khaled Aït Taleb...

Comment expliquer et limiter la flambée des prix de l’énergie ?

Ces derniers temps, les prix des carburants, du gaz et de l’électricité ont explosé. Le phénomène est mondial et met à mal le budget des ménages et des entreprises. Les pays les plus dépendants du gaz...

Sahara : un dossier toujours aussi compliqué

Après la nomination du nouvel envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unies pour le Saha...