Aller au contenu principal

L’Europe commence son déconfinement progressif

Ravagée par la pandémie du coronavirus, l’Europe reprend son souffle. Pays par pays, le déconfinement se prépare. Après plusieurs semaines de quarantaine, les premières démarches vers un retour progressif à la vie normale ont été entreprises dans le continent. En grande partie, les mesures de restriction se sont avérées efficaces. Toutefois, compte tenu de la nécessité d’une stratégie rigoureuse de fin de confinement, ce processus devrait être progressif et bien encadré. De son côté, le Maroc reste attentif à la situation.

Par Khansaa Bahra, Publié le 27/04/2020 à 13:00, mis à jour le 27/04/2020 à 16:51
Teaser Media
L’Europe commence son déconfinement progressif

À ce jour, la pandémie du Covid-19 a fait 122626 morts contre 1289.673 infections en Europe. Alors que le bilan quotidien de morts dus au coronavirus est en nette baisse, plusieurs pays ont déjà commencé à assouplir leurs mesures de confinement, indique France info.

C’est le cas de l’Italie, où les mesures de confinement, mises en place depuis le 10 mars, prendront fin le 3 mai. Ainsi, les usines devraient commencer à rouvrir leurs portes le 4 mai. De plus, les librairies, papeteries et magasins de vêtements pour enfants ainsi que les chantiers et les activités liées à l’entretien des navires dans certaines régions avaient déjà été autorisées à reprendre le travail. En revanche, les écoliers ne reprendront pas les cours avant septembre. Les personnes âgées pourraient cependant bien rester confinées jusqu'à la fin de l'année.

Depuis le dimanche 26 avril en Espagne, le pays le plus touché par la pandémie en Europe, les enfants de moins de 14 ans ont pu sortir de chez eux, une heure par jour entre 9 h et 21 h. De plus, bien que la population reste encore officiellement confinée, l’activité reprend progressivement dans le pays. Une partie de la population avait repris le travail à condition de respecter les distances de sécurité.

En France, les citoyens pourront commencer à sortir de chez eux plus régulièrement à partir du 11 mai. La réouverture progressive des crèches, écoles et lycées est également prévue à partir de cette date. Concernant l’enseignement supérieur, «les cours ne reprendront pas physiquement avant l’été». Les frontières de la France avec les pays non européens «resteront fermées jusqu’à nouvel ordre». Les grands festivals et les rassemblements ne seront autorisés qu’à partir de la mi-juillet.

L’Allemagne, l’un des pays les moins touchés par l’épidémie de coronavirus en Europe, a déjà commencé son déconfinement progressif le lundi 20 avril. Une semaine après, le pays observe déjà un rebond des cas de contamination. En Belgique, les entreprises qui ne sont pas en contact avec la clientèle pourront redémarrer le 4 mai alors que les commerces et les écoles vont rouvrir progressivement à compter respectivement des 11 et 18 mai. Par ailleurs, d’autres nations qui sont faiblement touchées par la pandémie, notamment la République tchèque, l’Autriche et le Danemark, sont déjà revenues à une vie normale.

 

Le Maroc prépare sa stratégie

En revanche, au Maroc, l’état d’urgence sanitaire a été prolongé jusqu’au 20 mai, tout en veillant à la multiplication par deux du nombre de lits de réanimation, à l’augmentation des tests de dépistages quotidiens et au suivi des cas contacts. Toutefois, l’état d’urgence sanitaire ne pourrait être levé qu’après la baisse du Facteur R0 (<1) de la pandémie dans le royaume.

Anticipant le déconfinement progressif de la population, le Maroc engage depuis plusieurs jours une réflexion proactive autour de la stratégie de cette sortie, souligne la Tribune. La même source cite une stratégie de déconfinement proposée par l’Institut Amadeus et composée de quatre phases d’allégement progressif des restrictions. L’institut estime que «pour éviter d’être contraint de revenir, lors de la Phase 1, à la situation actuelle de confinement obligatoire généralisé, il serait judicieux de le prolonger à minima jusqu’au 1er juin, soit plusieurs jours après l’Aid El Fitr, qui constitue, par définition, un facteur de risque important de rebond de l’épidémie, qui serait, de surcroit, largement accentué s’il devait coïncider avec la date de sortie du confinement général». Une cinquième et dernière phase marquerait la généralisation du vaccin.

Sommet US-UE : la Covid-19, le climat et le commerce à l’ordre du jour

Les États-Unis et l’Union européenne ont convenu d’une trêve de cinq ans dans leur différend de longue date sur les subventions accordées aux constructeurs aéronautiques. Cette annonce a été faite ce ...

L’Otan réaffirme sa force et interpelle la Russie et la Chine

Les 30 États membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) ont clôturé leur somme...

Covid-19 : 2.000 euros pour discréditer le vaccin de Pfizer

Alors que la pénurie de vaccins contre la Covid-10 handicape les campagnes de vaccination de plusieurs pays, certains influenceurs ont été sollicités pour discréditer le vaccin de Pfizer. Dans ce podc...

G7 : un front uni pour vacciner plus contre la Covid-19 et protéger le climat

Ce dimanche 13 juin, après trois jours d’intenses discussions, le sommet de Carbis Bay, en Cornouailles, des sept pays les plus industrialisés (G7), s’est achevé. À l’issue de cet évènement, les dirig...

Mexique : les violences meurtrières envers les journalistes

25 ans après, les médias internationaux, coordonnés par Forbidden Stories ont décidé d’enquêter sur les violences meurtrières dont sont victimes les journalistes au Mexique. Le lancement de cette inve...

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...