Temps de lecture : 3 minutes


Maroc : plus de la moitié des entreprises en arrêt d’activités

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Le Haut-commissariat au plan a dévoilé les résultats d’une enquête sur l’impact de l’état d’urgence sanitaire sur les entreprises. Ainsi, 142000 entreprises, soit 57% de l’ensemble des entreprises marocaines, seraient depuis le début avril en arrêt définitif ou partiel d’activités. Les TPE représentent près du tiers (72%) des entreprises impactées.

Temps de lecture : 3 minutes

Le Covid-19 continue d’affecter l’économie nationale et les chiffres sont là pour en attester. Plus de la moitié des entreprises sont en pleine souffrance, relève une enquête du Haut-commissariat au plan (HCP), rendue publique ce mercredi. En effet, près de 142.000 entreprises, soit 57% de l’ensemble des entreprises, ont déclaré avoir arrêté définitivement ou temporairement leurs activités au début du mois d’avril.



Sur ce total, plus de 135.000 entreprises ont dû suspendre temporairement leurs activités tandis que 6.300 ont cessé leurs activités de manière définitive, rapporte Challenge. Par catégorie d’entreprises, les très petites entreprises (TPE) représentent 72%, les petites et moyennes entreprises (PME) 26% et les grandes entreprises (GE) 2% des entreprises en arrêt d’activité de façon temporaire ou définitive.



Les secteurs les plus touchés par cette crise sont l’hébergement et la restauration (89% d’entreprises en arrêt), les industries textiles et du cuir (76%), les industries métalliques et mécaniques (73%) et le secteur de la construction avec près de 60% des entreprises à l’arrêt.



 



Plus de 700.000 postes réduits



Selon les données de cette enquête, 27% des entreprises ont dû réduire temporairement ou définitivement leurs effectifs. Au total, près de 726.000 postes auraient été réduits, soit 20% de la main-d’œuvre des entreprises organisées, souligne Médias24. Par catégorie d’entreprises, cette proportion est de 21 % pour les TPE, 22% pour les PME et de 19% pour les GE. Les secteurs les plus touchés durant cette période en termes de réduction d’emplois sont les services (245000 postes) suivis de l’industrie (195000 postes), et la construction (170000 postes).



 



Réduction de la production pour les entreprises toujours en activité



Sur les 43% des entreprises toujours en activité, la moitié d’entre elles ont dû réduire leur production pour s’adapter aux conditions imposées par cette situation. 81% d’entre elles l’auraient réduite de 50 % ou plus. Par secteur d’activité, 62% des entreprises, qui sont encore en activité dans le secteur de la construction, auraient dû réduire leur production. D’autres secteurs auraient également été touchés par cette baisse, notamment le secteur de l’hébergement et la restauration (60%), les industries chimiques et parachimiques (52%), le transport et entreposage (57%) et l’industrie du textile et du cuir (44%).



Rappelons enfin que cette enquête a été réalisée par téléphone, du 1er au 3 avril 2020, auprès de 4000 entreprises organisées opérant dans plusieurs secteurs d’activité. Ces entreprises ont comme objectif principal d’évaluer l’impact immédiat de cette crise l’économie du Maroc.


FMI : quelle croissance économique en Afrique et dans le monde en 2023 ?

FMI : quelle croissance économique en Afrique et dans le monde en 2023 ?

Le Fonds monétaire international (FMI) a légèrement revu à la hausse ses prévisions de croissance économique mondiale pour cette année. Elles sont estimées à 2,9% pour 2023 et à 3,…
CRI

Charte de l’investissement : le soutien étatique fixé

Encourager l'acte d'investir. C'est le but ultime de la nouvelle Charte de l'investissement dont l'exécutif a amorcé la mise en œuvre à travers un premier décret d'application adop…
Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Ces deux dernières semaines, les prix de la viande rouge sont montés en flèche au Maroc. Dans les abattoirs, le prix de la viande ovine varie entre 90 et 100 DH le kilogramme (kg) …
Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

La sécheresse et les conséquences économiques de l'invasion russe en Ukraine ont affecté l'économie marocaine en 2022. Malgré les efforts déployés par le gouvernement pour remédier…
SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

Le ministère de l'Economie et des Finances vient de publier un document sur la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) au titre du mois de décembre 2022. Le document f…
Maroc-Espagne : le roi Mohammed VI se félicite du développement de la coopération bilatérale

Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Ayant presque le statut d’un sommet, la réunion de haut niveau (RHN) entre le Maroc et l’Espagne se tiendra les 1ᵉʳ et 2 février 2023 à Rabat, avec une représentation importante de…
Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Les perspectives économiques nationales pour 2023 tiennent compte d'un environnement international fortement contraignant. Cet environnement est notamment marqué par la poursuite d…
Tourisme : le Maroc rayonne !

Tourisme : le Maroc rayonne !

Les objectifs du Maroc en matière de tourisme durable se concrétisent. Le prestigieux magazine espagnol, Viajar, a désigné le Royaume comme "meilleure destination durable émergente…