Aller au contenu principal

La confiance des ménages en berne

Au premier trimestre, l’indice de confiance des ménages s’est établi à 75,7 points en baisse par rapport au quatrième trimestre et au premier trimestre 2019. Dans le contexte actuel, ce n’est pas une surprise. Cependant, le Haut-commissariat au plan (HCP) ne dit pas si l’enquête a été réalisée avant ou après le confinement. Pour les ménages, le moment est inopportun à l’achat de biens durables. Les soldes d’opinion sur le niveau de vie et la situation financière future se dégradent. Par ailleurs, les ménages s’attendent à une hausse des prix des produits alimentaires.

Par J.R.Y, Publié le 20/04/2020 à 17:24, mis à jour le 20/04/2020 à 17:36
Teaser Media
La confiance des ménages en berne

L’indice de confiance des ménages s’est établi à 75,7 points au premier trimestre de cette année selon le HCP. Il est en baisse de 2,1 points par rapport au quatrième trimestre 2019 et de 3,4 points par rapport au premier trimestre 2019. Le HCP ne précise pas s’il a mené son enquête avant ou après les mesures d’urgence sanitaires. La période de réalisation de l’enquête est importante puisqu’elle peut affecter profondément les réponses des ménages.

L’arrêt de milliers d’entreprises et les déclarations d’arrêt temporaire de travail sont des éléments susceptibles de plomber le moral des ménages. Certaines prévisions parlent d’une baisse du PIB et une augmentation du taux de chômage de plusieurs points. Des nouvelles pas du tout rassurantes pour les ménages. En outre, la reprise pourrait être longue à se mettre en marche.

 

Détérioration du niveau de vie

Entre janvier et mars, le solde d’opinion relatif au niveau de vie atteint son niveau le plus bas depuis le quatrième trimestre 2016 et s’établit à 4,6 points. Il est en dégradation aussi bien par rapport au trimestre précédent que par rapport au même trimestre en 2019. Le solde d’opinion relatif à la situation financière actuelle, lui, est resté ainsi à -27,7 points. Sur les douze prochains mois, les ménages ne s’attendent pas à une amélioration de leur situation financière puisque le solde d’opinion s’affiche à 8,5 points, son niveau le plus bas depuis le premier trimestre 2017.

 

Impact sur la consommation

L’appréciation que font les ménages de leur niveau de vie et de leur situation financière a une conséquence directe sur leur consommation. Sur les trois premiers mois de l’année, plus de la moitié des ménages considère inopportun l’achat de biens durables. Aujourd’hui, ils pourraient être bien plus nombreux à le penser. Par ailleurs, les ménages s’attendent à une hausse des prix des produits alimentaires. Ces derniers devraient continuer à augmenter pour 82,8% des ménages contre 0,2 % seulement qui s’attendent à leur baisse.

Augmentation importante de la charge de compensation à fin mai

Dans une note récemment publiée, la Trésorerie générale du royaume (TGR) a indiqué, qu’à fin mai 2020, le montant de la charge de compensation s’élève à 6,3 milliards de DH (MMDH) au lieu de 3,07 MMDH...

Risques en finance : une histoire de casino ?

Les marchés financiers sont souvent comparés à des casinos. Ce parallèle a été fait pour la première fois par John Maynard Keynes et est encore aujourd’hui repris dans les médias. L’effet casino a une...

Finances publiques : un déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai

La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 24,6 milliards de DH (MMDH) pour les cinq premiers mois de cette année, contre un déficit de 23,3 MMDH à fin mai 2020. ...

Marché financier international : l'OCP lève avec succès 1,5 milliard de dollars

Dans un communiqué récemment publié, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a annoncé avoir réuni une émission obligataire sur les marchés internationaux. Ainsi, conformément à l’autorisation de son ...

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...

Innovation et entrepreneuriat : le CAM et l'UM6P partenaires

Le groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) ont signé, mercredi, deux conventions de partenariat pour développer l'innovation et l'entrepreneuriat au Maro...