Aller au contenu principal

Le secteur de la santé, une priorité pour le Parlement

Le Parlement marocain a reçu près de 18 propositions législatives ces dernières semaines portant principalement sur l’amélioration du secteur de la santé. Afin de hiérarchiser et de filtrer ces suggestions, il a été décidé de créer un comité spécial qui aura pour mission première d’établir une vision intégrée de la réforme législative attendue. À la lumière de la crise sanitaire du Covid-19, les députés reconnaissent que plusieurs mesures doivent être déployées pour amortir l’impact de la pandémie, mais soulignent que la Santé requiert davantage d’attention.

Par Nora Jaafar, Publié le 17/04/2020, mis à jour le 17/04/2020
Teaser Media
Le secteur de la santé, une priorité pour le Parlement

Au cours des deux dernières semaines, le Parlement marocain a compté pas moins de 18 nouvelles propositions législatives relatives au développement du secteur de la santé. Dans son édition du jour, Aujourd’hui le Maroc souligne que cette avalanche de textes de loi s’explique par la crise sanitaire liée au coronavirus et dont souffre non seulement le royaume, mais toute la planète. Les députés de la première Chambre ont ainsi décidé d’ouvrir un débat sur le cadre législatif du système sanitaire, «en particulier ce qui a trait à la loi-cadre et les différents textes législatifs régissant la pratique professionnelle, la couverture médicale, les établissements publics et les organismes professionnels». De par cette démarche, les parlementaires visent à répondre au consensus sur l’importance et la primauté de ce secteur vital pour le pays. Ces derniers reconnaissent que les projets et les propositions de loi concernant les domaines économiques et sociaux impactés par la pandémie du Covid-19 vont également être examinés, mais ils jugent que le département de la santé requiert davantage d’attention et d’efforts.

 

Un nouveau comité dédié à la réforme du secteur de la santé

Afin d’organiser et de hiérarchiser les propositions qu’ils détiennent, les députés mettent en place un comité ad hoc qui va superviser le chantier stratégique de la réforme du système de santé au Maroc, rapporte Le Matin ce vendredi 17 avril. Travaillant de concert avec les autorités gouvernementales et le ministère de tutelle, cette nouvelle commission va se pencher sur la législation de la santé sous toutes ses formes, notamment professionnelle, sociale et institutionnelle. La même source affirme que les initiatives législatives, soumises récemment au Parlement, portent sur divers domaines. Elles vont «de la création d’un conseil consultatif, à la réforme de la loi sur la couverture médicale, en passant par la règlementation de la pratique de la médecine générale et même dentaire», ajoute Aujourd’hui le Maroc. Le défi que doit relever aujourd’hui la première Chambre est de mener à bout ce chantier, et ce malgré la priorité accordée actuellement à la gestion des effets directs du Covid-19. 

 

Notons enfin que, pour gérer les séances hebdomadaires pendant la crise sanitaire, le bureau de la première Chambre et le gouvernement ont mis en place un calendrier des départements ministériels. Chaque département, groupe et groupement politique ainsi que les députés seront avisés à l’avance du sujet et de la date des sessions parlementaires. Cette nouvelle organisation, rappelons-le, s’inscrit dans le cadre des efforts conduits par le pays pour endiguer le coronavirus.

Mesures sanitaires : une actualisation chaque 2 semaines

La situation épidémiologique au Maroc est maîtrisée, a affirmé ce jeudi le chef de l'exécutif, Saad Dine El Otmani, lors de l'ouverture de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement. El Otm...

Le Maroc réagit à la résolution du Parlement européen

Le Maroc a réagi à la résolution adoptée ce jeudi à Strasbourg. Dans un communiqué, la diplomatie m...

Parlement européen : la résolution contre le Maroc votée

Le Parlement européen a rendu ce jeudi son verdict concernant le projet de résolution contre le Mar...

Le Parlement européen adopte la résolution hostile au Maroc

Le Parlement européen vient d'adopter le projet de résolution RC9-0349/2021 sur la "violation de la convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant et utilisation de mineurs par les autor...

Maroc-Hongrie : signature de 10 accords de coopération

Ce mercredi 9 juin au siège du ministère des Affaires étrangères à Rabat, Péter Szijjártó, le ministre hongrois des Affaires étrangères, a été reçu par son homologue marocain Nasser Bourita. Lors de c...

Nouvelle interview de Abdelmadjid Tebboune et nouvelle attaque contre le Maroc

Dans une interview accordée à Al Jazeera, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a déclaré que son pays n’a aucun problème avec le Maroc, mais «c’est le Maroc qui a un problème avec [nous]». Inter...