Temps de lecture : 2 minutes


Macron : un moratoire sur la dette des pays africains est indispensable

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Monde , En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Ce mercredi 15 avril, le président français, Emmanuel Macron, invité sur Radio France internationale (RFI), s’est exprimé sur la réunion du G20 Finances, qui doit se tenir plus tard dans la journée. Le président s’est ainsi prononcé sur mise en place d’un moratoire sur la dette des pays africains. Macron a appelé les pays du G20, groupe composé des dix-neuf pays les plus riches de la planète ainsi que de l’Union européenne, à se pencher sur ce moratoire. Pour le président français, cette mesure est «une étape indispensable» qui pourrait aider le continent à faire face à la crise financière mondiale. Ce moratoire «est une première mondiale. Le temps de la crise, on laisse les économies africaines respirer et ne pas servir les intérêts de la dette. C’est une étape indispensable et je pense que c’est une formidable avancée».



La déclaration du président français s’aligne sur les appels du pape François lors de sa traditionnelle bénédiction urbi et orbi du dimanche de Pâques. Le chef de l’Église catholique avait appelé à «réduire» voire «annuler» la dette des pays pauvres. Le pape avait souligné qu’alors que le monde «opprimé par la pandémie, qui met à rude épreuve notre grande famille humaine», «ce temps n’est pas le temps des égoïsmes, parce que le défi que nous affrontons nous unit tous et ne fait pas de différence entre les personnes».



Ceci intervient également après que le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé, ce lundi, l’allègement de la dette de 25 pays, dont 19 Africains, pour les aider à survivre aux effets économiques du Covid-19.


Espagne : attaque meurtrière contre deux églises

Espagne : attaque meurtrière contre deux églises à Algésiras

L'Espagne est en deuil après une attaque meurtrière contre deux églises à Algésiras qui s'est produite le 25 janvier. Le bilan est lourd, avec un mort et de nombreux blessés. La po…
Coran brulé à Stockholm : le Maroc condamne cet acte extrémiste

Coran brulé à Stockholm : le Maroc condamne cet acte extrémiste

Le Maroc a vivement condamné l'acte extrémiste des Suédois qui ont brûlé le Coran, le 21 janvier à Stockholm. Le ministère marocain des Affaires étrangères a exprimé «son rejet cat…
Émirats : le PDG de la compagnie pétrolière nationale nommé président de la COP28

Émirats : le PDG de la compagnie pétrolière nationale nommé président de la COP28

C'est une première. La prochaine conférence de l'ONU sur le climat (COP28), qui aura lieu à Dubaï, aux Émirats arabes unis, en novembre et décembre prochains, sera présidée par un …
Covid-19 : la Chine lève la quarantaine pour les voyageurs étrangers

Covid-19 : la Chine lève la quarantaine pour les voyageurs étrangers

Après trois ans du début de la pandémie de la Covid-19, la Chine a mis fin à la quarantaine obligatoire pour les voyageurs internationaux. Cette décision intervient alors que le pa…
Le Maroc condamne la visite du ministre israélien à Al Aqsa

Le Maroc condamne la visite du ministre israélien à Al Aqsa

Le ministre israélien de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, s'est rendu à l’esplanade des mosquées à Jérusalem. Cela a suscité l'indignation de la communauté internationale. P…
Covid-19 : la Chine s'engage à partager les informations avec le monde

Covid-19 : la Chine s’engage à partager les informations avec le monde

La Commission nationale de la santé en Chine (équivalent du ministère de la Santé), a exprimé, le 3 janvier, son engagement à partager les informations liées à la Covid-19 avec le …
FMI : alerte sur une "année difficile" pour l'économie mondiale

FMI : 2023, une « année difficile » pour l’économie mondiale

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a averti que l'économie mondiale est confrontée à «une année difficile, plus difficile que l'an…
Conseil de sécurité : entrée de cinq nouveaux membres non-permanents

Conseil de sécurité : entrée de cinq nouveaux membres non-permanents

L’Équateur, le Japon, Malte, le Mozambique et la Suisse ont pris leurs fonctions, ce mardi 3 janvier, en tant que membres non permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies. L…