Aller au contenu principal

Parlement : l’heure est à l’union contre le Coronavirus

Une fois n’est pas coutume, la majorité gouvernementale s’est alliée à l’opposition dans la bataille que mène le royaume contre la pandémie du Coronavirus. Les partis politiques représentés au parlement ont annoncé dans un communiqué conjoint leur soutien absolu aux autorités publiques. Par ailleurs, les députés parlementaires et les membres du gouvernement ont fait don d’un mois de salaire pour contribuer à l'effort national de gestion de cette pandémie.

Par Mohamed L., Publié le 19/03/2020, mis à jour le 19/03/2020
Teaser Media
Parlement

Les présidents des partis politiques représentés aux deux chambres du parlement ont convenu du fait que tous les députés parlementaires fassent don d’un mois de salaire sous forme de contribution à la lutte contre la pandémie Covid-19, rapporte le quotidien arabophone Assabah.  Les formations politiques qui ont contribué à cette action sont : le Parti de la justice et du développement (PJD), le Parti Authenticité et Modernité (PAM), le Parti de l’Istiqlal (PI), le Rassemblement national des indépendants (RNI), le Mouvement populaire (MP), l’Union socialiste des forces populaires (USFP), l’Union constitutionnelle (UC) et le Parti du progrès et du socialisme (PPS).

La même source souligne que certains députés se sont montrés encore plus généreux, en apportant des sommes d’argent supplémentaires au fonds national constitué sous hautes instructions du roi Mohammed VI. Une démarche appréciée et suivie par les membres du gouvernement. Le chef de l’exécutif Saad Dine El Otmani a souligné dans une publication sur son compte Twitter que les membres du gouvernement prêtent également main-forte à cette action en contribuant au fond "anti-virus" par l’équivalent d’un mois de salaire.

Le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia souligne dans son édition du 19 mars que hormis l’aspect financier, les formations politiques ont toutes communiqué leur disposition à apporter leur soutien et leur volonté à participer à cette campagne de sensibilisation tout en saluant la mobilisation et l’esprit de solidarité dont fait preuve le peuple marocain autour de cette question.

Dans un communiqué conjoint rendu publique mardi dernier, les partis politiques ont également tenu à remercier «les forces armées royales, la gendarmerie royale, la sûreté nationale, les forces auxiliaires, la protection civile, les femmes et les hommes du secteur de la santé, les agents des autorités publiques, les services des collectivités territoriales et le reste des administrations impliqués dans cette tâche», pour leur mobilisation nationale. Soulignons enfin que la prochaine session de printemps qui devait avoir lieu le 14 avril prochain sera certainement reportée ou suspendue sur ordre du roi Mohammed VI en raison des mesures prises par les autorités marocaines interdisant tout rassemblement de plus de 50 personnes.


  • Partagez

Covid-19 : El Otmani sollicite la contribution des syndicats

Saad Dine El Otmani, Chef du gouvernement, a convoqué ce samedi 30 mai une réunion avec les central...

La presse rend un dernier hommage à Abderrahmane El Youssoufi

À tout seigneur, tout honneur. La presse marocaine a rendu ce lundi un vibrant hommage à Aberrahman...

Abderrahmane Youssoufi, modèle d’honnêteté de la classe politique

Abderrahmane Youssoufi, l’ancien Premier ministre marocain, est décédé, ce vendredi 29 mai à l'âge ...

Développement du sport au Maroc : le CESE étale ses propositions

Une étude du conseil économique social et environnemental (CESE) sur la politique sportive au Maroc...

Parlement : une stratégie de déconfinement réclamée par les élus

Après la prolongation de l’état d’urgence sanitaire et le confinement au 10 juin 2020, les députés ...

El Otmani optimiste quant au sort des Marocains bloqués à l'étranger

Les scénarios portant sur le processus de rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger sont enfi...