Aller au contenu principal

Législatives 2021 : le ministère de l’Intérieur persiste et signe

Le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a rencontré, mercredi à Rabat, les dirigeants des partis politiques marocains. Cette réunion s’est articulée autour des préparatifs des prochaines élections législatives de 2021. Par ailleurs, Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a refusé la demande de certains chefs de partis de constituer une commission nationale pour la supervision de ce scrutin.

Par Mohamed Laabi, Publié le 06/03/2020 à 11:31, mis à jour le 06/03/2020 à 12:34
Teaser Media
Laftit

La rencontre pré-élections entre le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, et les leaders des partis politiques, fait la une de la presse arabophone de ce vendredi 6 mars 2020. La date limite des consultations et des préparatifs aux prochaines élections est fixée à fin juillet 2020, révèle le quotidien arabophone Akhbar Alyaoum. La même source indique que les amendements des partis politiques concernant le mode de scrutin, les listes électorales et le seuil de représentativité n’ont pas été évoqués durant cette réunion. 

Restaurer la confiance

Nizar Baraka, secrétaire général de l’Istiqlal (PI), Nabil Benabdellah (PPS), Abdellatif Ouahbi (PAM) et Nabila Mounib (FGD) se sont tous accordés sur le fait de faire de cette campagne une occasion de restaurer la confiance dans l’action politique et les institutions élues. Il est question de renforcer le taux de participation électorale, qui était à peine de 43% durant les dernières élections législatives de 2016. Selon Al Akhbar, le parti de l’Istiqlal a appelé à une concertation commune entre les partis politiques en vue de la révision des lois électorales. Baraka a suggéré un réexamen du cadre juridique des élections, à commencer par le mode de scrutin, le découpage électoral, le seuil d’éligibilité, la représentation des femmes et des jeunes, la participation de la communauté marocaine à l’étranger et la date des élections et de la campagne électorale.

L’Intérieur ne veut rien lâcher !

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a refusé la constitution d’une commission chargée de superviser les prochaines élections de 2021. Cette proposition avait été recommandée par les leaders de certains partis politiques. Selon le quotidien Assabah, le ministère de l’Intérieur s’attache à l’organisation des élections et juge que son département dispose de toute la compétence nécessaire pour organiser les élections conformément aux lois en vigueur. Le département de Laftit affirme également que le Maroc est un pays stable et qu’il n’y a donc aucune raison pour que l’on réclame la constitution d’une commission indépendante. 

On apprend également que les partis politiques demandent à Laftit de revoir la stratégie d’octroi des subventions. Les dirigeants de ces partis ont appelé à une distribution équitable de la subvention relative aux élections. Ces derniers estiment que la distribution des subventions selon les suffrages et les sièges obtenus aux élections favorise les premiers partis politiques et leur permet de financer leurs campagnes électorales dans de meilleures conditions.

Maroc-Espagne : des migrants clandestins marocains encore à Sebta

3.000 migrants clandestins marocains, dont 830 mineurs, sont encore sur le "territoire espagnol", et ce un mois après la crise migratoire de Sebta. C’est ce qu’a affirmé Juan Vivas, chef du gouverneme...

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...

Le Conseil de coopération du Golfe exprime son soutien au Maroc

Ce mercredi 16 juin à Riyad, le conseil ministériel du Conseil de coopération du Golfe (CCG) a tenu sa 148e session. À l’issue de cette réunion, le CCG a publié un communiqué dans lequel il souligne l...

Arrivée du chef du mouvement Hamas au Maroc

Une première. Ce mercredi 16 juin à Rabat, Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, ainsi que d’autres politiciens marocains ont reçu Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, accompagné par une...