Aller au contenu principal

Soutien aux malades du cancer : le gouvernement accepte «la pétition pour la vie»

Suite à la circulation de plusieurs pétitions réclamant la gratuité de l’accès au traitement pour les personnes atteintes de cancer, le ministère d’État chargé des Droits de l’Homme a annoncé que l’une d’elles a été approuvée par le gouvernement. En effet, le ministre de tutelle, Mustapha Ramid, a affirmé cette nouvelle par la voix du ministre de l’Emploi, Mohamed Amekraz. Ce dernier a expliqué que la pétition qui a été retenue avait collecté plus de 50 000 signatures et qu’elle répondait aux exigences légales.

Par Nora Jaafar, Publié le 26/02/2020 à 16:09, mis à jour le 26/02/2020 à 16:19
Teaser Media
Soutien aux malades du cancer : le gouvernement accepte «la pétition pour la vie»

Bonne nouvelle pour les Marocains atteints de cancer. Lors de son intervention au colloque scientifique sur la démocratie participative, le ministre de l’emploi, Mohamed Amekraz, a lu une lettre adressée aux personnes souffrant de cancer au Maroc écrite par le ministre d’État chargé des Droits de l’Homme et des Relations avec le Parlement, Mustapha Ramid. Ladite lettre avait souligné que sur les six pétitions que le Chef du gouvernement a reçues, seule celle relative à la création d’un Fonds pour la lutte contre le cancer a été retenue. Cette dernière, indique le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribya, a recueilli plus de 50 000 signatures et répond aux exigences légales requises.

Tout en louant la mobilisation des Marocains au profit de leurs concitoyens atteint de cancer, le journal a précisé que le comité qui est à l’origine de cette initiative avait dans un premier temps récolté 40 000 signatures à travers tout le territoire national. La même source explique que conformément à loi du pays, il est impératif de collecter 5000 signatures pour faire valider une pétition.

Solidarité marocaine

Pour rappel, le manifeste qui vient d’être accepté par le gouvernement, également appelé «pétition pour la vie», a été lancé le 23 décembre 2019. Son auteur, le politologue et professeur à la Faculté de droit de Mohammedia, Omar Cherkaoui, avait exigé la création d’un «Fonds de lutte contre le cancer» par le biais d’un amendement au projet de loi de finances 2020. Il avait expliqué que cette maladie était une «problématique sociale» tout en l’a qualifiant de «peine capitale pour les plus démunies». Pour Cherkaoui, l’objectif de ce manifeste est d’instaurer une prise en charge globale profitant aux personnes atteintes de cancer. Et d’ajouter : «le fonds doit aussi contribuer à la construction de complexes et centres hospitaliers pour ne pas concentrer les soins dans les grandes villes comme Rabat ou Casablanca».

Ainsi, en un temps record (entre le 25 décembre 2019 et la mi-janvier 2020), plusieurs personnes au Maroc comme à l’étranger avaient joint leur voix à celle de Cherkaoui. De plus, 400 personnes des 12 régions du pays s’étaient portées volontaires pour recueillir les signatures nécessaires, souligne Le360.

Bien que cette pétition ait été acceptée, la question maintenant qui se pose est : est-ce le projet de création d’un Fonds pour la lutte contre le cancer va aboutir ? Et combien de temps faudra-t-il attendre avant de le voir concrétiser ? Une chose est sure, les personnes atteintes de cancer vont suivre de près l’évolution de ce chantier, tout en espérant que leur calvaire prenne fin.

Opération Marhaba : une subvention de 4,5 milliards de DH de l'État

Le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani s’est rendu ce mardi après-midi au Parlement pour prend...

Sahara : quelles perspectives 6 mois après la reconnaissance américaine ?

Ce mois de juin marque le sixième mois après la signature de la proclamation américaine reconnaissant la marocanité du Sahara et qui a été élaborée par l’administration Donald Trump. Depuis, le Maroc ...

Maroc-Espagne : des migrants clandestins marocains encore à Sebta

3.000 migrants clandestins marocains, dont 830 mineurs, sont encore sur le "territoire espagnol", et ce un mois après la crise migratoire de Sebta. C’est ce qu’a affirmé Juan Vivas, chef du gouverneme...

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...