Aller au contenu principal

Le Royaume-Uni s’engage à renforcer sa coopération post-Brexit avec le Maroc

Par Khansaa B., Publié le 14/02/2020, mis à jour le 14/02/2020
Teaser Media
Stephanie Al-Qaq et Thomas Reilly

Ce jeudi 13 février, Stephanie Al-Qaq, directrice du département Moyen-Orient et Afrique du Nord au Foreign & Commonwealth Office, a effectué sa première visite au Maroc. La diplomate britannique s’est rendue à Rabat pour des entretiens avec plusieurs hauts responsables marocains, dont le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, ainsi que l’ambassadeur du Royaume-Uni auprès du Maroc, Thomas Reilly. À l’issue de cette réunion, Al-Qaq a indiqué que «le Royaume-Uni est impatient de développer ses relations bilatérales avec le Maroc dans plusieurs domaines». «Nous ne sommes pas intéressés par le commerce simplement, nous voulons un partenariat expansif et cela doit aller dans les deux sens», a-t-elle ajouté.

L’Accord d’Association entre le Maroc et le Royaume-Uni, signé en octobre 2019, représente la pierre angulaire de la future coopération entre les deux royaumes, a déclaré Al-Qaq. Cet accord bilatéral, qui reprend l’ensemble des avantages convenus dans le cadre de l’Accord d’Association Maroc-UE, garantit non seulement la continuité des relations Maroco-Britanniques après le Brexit, mais constitue également la première étape d’une croissance sans précédent de la coopération bilatérale, selon la responsable britannique. La période post-Brexit pousse la Grande-Bretagne à envisager de développer sa coopération et ses relations commerciales au-delà de l’Europe. Le Maroc, en tant que l’un des plus grands alliés du Royaume-Uni en Afrique, bénéficiera certainement de la nouvelle vision de la Grande-Bretagne, a affirmé Al-Qaq.


  • Partagez

Plan de sauvetage du tourisme : les recommandations des Istiqlaliens

L’alliance des économistes istiqlaliens a émis cette semaine ses propositions au gouvernement pour ...

Relance économique : l’ordonnance de la CGEM

Le patronat propose une batterie de mesures phares pour relancer la machine économique une fois que...

8e réunion du CVE : financer la relance

Le Comité de veille économique a tenu, ce jeudi, sa huitième réunion de travail depuis le début de ...

Le ministère de l’Agriculture appelle les professionnels à poursuivre la mobilisation

Ce jeudi 21 mai, le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime a déclaré que les opérateurs de ces secteurs ont réussi à maintenir leurs activités et leur production, garantissant un approvisi...

Finances publiques : des choix décisifs pour la relance de l’économie

Le ministre des Finances a estimé à 500 millions de DH le manque à gagner en termes de recettes fis...

Le CESE chargé d’identifier les impacts du Covid-19

Saisi par Habib El Malki, Président de la Chambre des représentants, pour réaliser une étude sur «Les impacts sanitaires, économiques et sociaux du Covid-19 et leviers d’actions envisageables», le Con...