Aller au contenu principal

Nouveau coup dur pour Ahizoune

Convoqué mercredi au Parlement, Abdeslam Ahizoune, président de la Fédération royale marocaine d’Athlétisme (FRMA) a brillé par son absence, provoquant l’ire des parlementaires. Un rapport parlementaire pointe du doigt les graves dysfonctionnements des infrastructures d’athlétisme.

Par Mohamed Laabi, Publié le 13/02/2020 à 12:30, mis à jour le 06/01/2021 à 10:43          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Abdeslam Ahizoune

Abdeslam Ahizoune continue de faire la une des médias en ce mois de février. Cette fois-ci, ce n’est pas par rapport à l’amende de 3,3 milliards de dirhams infligée à Maroc Telecom -dont il est président- par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), mais plutôt pour les dysfonctionnements des infrastructures sportives, notamment celles de l’athlétisme. Mercredi, le président de la fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA) était convoqué pour assister à la présentation d’un rapport élaboré par la commission des secteurs sociaux sur l’état des infrastructures sportives au Maroc. Attendu au Parlement, Ahizoune ne s’est pas présenté au rendez-vous, provoquant l’indignation des députés, rapporte le quotidien Assabah dans son édition du jeudi 13 février 2020. À noter que Hassan Abyaba, ministre de la Jeunesse et des Sports, et Fouzi Lekjaa, président de la fédération royale marocaine de football (FRMF), ont assisté à cette présentation.

 

L'absence d'études topographiques parmi les dysfonctionnements constatés 

 

La commission des secteurs sociaux a passé au peigne fin les réalisations au niveau des infrastructures sportives de plusieurs disciplines sportives, dont celle de l’athlétisme. Selon Al Massae, cette mission a salué la coopération des responsables du football, contrairement à ceux de l’athlétisme qui n’ont, selon le journal, «montré aucun intérêt à cette commission refusant de fournir les documents demandés par les membres de la mission». Dans son rapport, la commission a relevé plusieurs dysfonctionnements, notamment en ce qui concerne les études topographiques que devait réaliser la fédération sur la qualité de la terre avant l’installation de la pelouse synthétique, souligne Al Ahdath Al Maghribia. Parmi les points mentionnés dans l’étude, le retard dans les délais de réalisation des pistes. La commission reproche au ministère de la Jeunesse et des Sports de ne pas avoir fait le suivi nécessaire à la réalisation de ces chantiers. Et de préciser que la plupart des chantiers ont duré deux ans, alors que leur délai de réalisation était limité à 8 mois. Dans le cas de Khénifra, les travaux de réalisation de la piste ont même duré… 7 ans.

La commission recommande que les couloirs d’athlétisme passent à 8 voies (au lieu de 6 actuellement) afin de pouvoir être conformes aux normes et pouvoir accueillir des événements continentaux et internationaux. La Fédération royale marocaine d’athlétisme a été appelée à suivre le même parcours de la Fédération de football et de signer un contrat-programme avec l’État (document qui fixe les principales orientations de développement du secteur). La commission suggère aussi à la FRMA de mettre en place un compte spécial consacré exclusivement à la réalisation des centres et des pistes d’athlétisme... etc.

Opération Marhaba : une subvention de 4,5 milliards de DH de l'État

Le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani s’est rendu ce mardi après-midi au Parlement pour prend...

Sahara : quelles perspectives 6 mois après la reconnaissance américaine ?

Ce mois de juin marque le sixième mois après la signature de la proclamation américaine reconnaissant la marocanité du Sahara et qui a été élaborée par l’administration Donald Trump. Depuis, le Maroc ...

Maroc-Espagne : des migrants clandestins marocains encore à Sebta

3.000 migrants clandestins marocains, dont 830 mineurs, sont encore sur le "territoire espagnol", et ce un mois après la crise migratoire de Sebta. C’est ce qu’a affirmé Juan Vivas, chef du gouverneme...

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...