Aller au contenu principal

Relations Maroc-Monde : une année mouvementée

De la Turquie en passant par la France, les États unis où la Chine, les relations bilatérales entre le Maroc et l’international ont connu plusieurs rebondissements. Un nombre important d'accords politiques, économiques et sociaux ont été signés entre les représentants ministériels marocains et leurs homologues étrangers. Retour sur les grandes lignes et les faits marquants de cette année 2019.

Par Mohamed Laabi, Publié le 02/01/2020 à 16:35, mis à jour le 02/01/2020 à 17:36
Teaser Media

Maroc-France : un partenariat renforcé

Mi-décembre 2019, le Maroc et la France ont signé neuf accords portant sur plusieurs domaines de coopération. Ces accords concernent les secteurs de l’économie, du social, de la culture, de l’urbanisme, de la propriété industrielle et de l’enseignement. Lors de cette réunion, les représentants des deux pays ont abordé le sujet de la future voie LGV Marrakech-Agadir, dont la France est en concurrence avec la Chine. Ils ont également convenu de renforcer leur coopération sécuritaire, notamment en matière de lutte contre le terrorisme.

 

Maroc-Turquie : appel au réajustement de l’accord de libre-échange

En novembre 2019, Moulay Hafid Elalamy (MHE), ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique a appelé au réajustement de l’accord de libre échange entre les deux pays. Profitant de sa présence à Istanbul, le ministre marocain a rencontré son homologue turc Ruhsar Pekcan. MHE a affirmé qu’un réajustement de l’accord de libre échange est essentiel compte tenu de l’aggravation du déficit commercial en faveur de la Turquie et les répercussions négatives de cet accord sur les entreprises marocaines. À l’issue de cette rencontre, les deux pays ont convenu de créer une équipe technique commune qui fera le point sur la manière de promouvoir cet accord pour un partenariat gagnant-gagnant.

 

Maroc-USA : une visite express de Pompeo

Le secrétaire d’État américain Michael Pompeo a effectué une visite express au Maroc en décembre 2019. Il a rencontré le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, ainsi que le patron de la DGSN, Abdellatif Hammouchi. Bourita a annoncé à l’issue de cette rencontre que le Maroc abritera en juin 2020 la 13e édition du sommet des affaires USA-Afrique à Marrakech ainsi que la 17e édition des manœuvres militaires annuelles « African Lion », début 2020. Il a également précisé que cette visite vient consolider les bonnes relations entre les deux pays, précisant que le volume des échanges est en nette accélération. En effet, il a atteint 51 milliards de dirhams en 2018, soit une hausse de 28 % par rapport à 2017.

 

Maroc-Chine : vers un renforcement touristique massif

Le Maroc et la Chine ont signé en septembre 2019 un partenariat touristique visant à accroître la visibilité de la destination du Maroc en Chine, notamment via des campagnes publicitaires digitales. Ce partenariat signé par le directeur général de l’office national marocain du tourisme (ONMT), Adel El Fakir, et le président de l’agence de tourisme chinoise en ligne « C Trip », Liang Jian Zhang, a pour objectif d’accueillir 500 000 touristes chinois par an. Avec une population de 1,4 milliard d’habitants, dont 150 millions qui parcourent le monde chaque année, la Chine a de quoi faire saliver les professionnels du tourisme marocain.

Ce qu’il faut retenir de l’African Lion 2021

L’African Lion 2021 touche à sa fin. La 17e édition de cet exercice combiné maroco-américain a tenu...

Tourisme : la détresse des transporteurs touristiques

Alors que le Maroc ouvre petit à petit ses frontières pour accueillir (sous conditions) les Marocai...

Marhaba 2021 : la CNT se mobilise

Dès le lundi 14 juin, la Confédération nationale du Tourisme (CNT) s’est réunie afin de mettre en place la politique d’accueil destinée aux Marocains résidents à l’étranger (MRE), en visite au Maroc a...

Sage présente les résultats de son baromètre TVA

Le leader du marché des solutions de comptabilité, de paie et de gestion commerciale dans le cloud, Sage a organisé une table-ronde sous le thème "Comment la dématérialisation fiscale peut-elle contri...

Augmentation importante de la charge de compensation à fin mai

Dans une note récemment publiée, la Trésorerie générale du royaume (TGR) a indiqué, qu’à fin mai 2020, le montant de la charge de compensation s’élève à 6,3 milliards de DH (MMDH) au lieu de 3,07 MMDH...

Risques en finance : une histoire de casino ?

Les marchés financiers sont souvent comparés à des casinos. Ce parallèle a été fait pour la première fois par John Maynard Keynes et est encore aujourd’hui repris dans les médias. L’effet casino a une...