Aller au contenu principal

Maroc-Chine : une coopération en pleine expansion

Que ce soit dans le domaine de la santé publique, de l’enseignement supérieur où sur le plan culturel, les partenariats entre le Maroc et la Chine se multiplient rapidement. Le total des échanges commerciaux réalisés entre les deux pays est estimé à 4,4 milliards de dollars en 2018. Dernièrement, l’entreprise Citic Discatal spécialisée dans la vente de jantes en aluminium a ouvert une deuxième usine à Kenitra en novembre 2019. Un climat de confiance règne entre les deux nations et plusieurs observateurs sont optimistes quant à l’expansion de leurs échanges à l’avenir.

Par Mohamed Laabi, Publié le 20/12/2019 à 15:06, mis à jour le 06/01/2021 à 10:18          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media

Les relations maroco-chinoises vont bon train. Le chiffre des échanges commerciaux entre les deux pays est en croissance continue. Les dernières statistiques font état d’un montant de 4,4 milliards de dollars en 2018. Un chiffre astronomique qui fait la fierté de l’ambassadeur de la Chine au Maroc : « Jamais les relations n’ont été aussi bonnes. Elles se caractérisent par une confiance politique mutuelle accrue et une meilleure compréhension des affaires internationales et régionales dans tous les domaines », a confié Li Li lors d’une interview accordée à Jeune Afrique.

 

De son côté, l’envoyé spécial de la Chine pour les affaires liées au Moyen-Orient, Zhai Jun, a indiqué en marge de sa participation à la huitième session de la Conférence des relations arabo-chinoises tenue mardi dernier à Rabat, qu’« une nouvelle dynamique sera insufflée à la coopération dans le domaine des infrastructures », rapporte le Matin dans son édition du 20 décembre 2019. Il a également appelé à unir les efforts pour « la lutte contre le terrorisme et la radicalisation ».

 

En chiffres, les relations maroco-chinoises confirment cette croissance. Plus de 200 000 touristes chinois ont visité le Maroc en 2018, rapporte Challenge. La suppression par le Maroc du visa pour les citoyens chinois a boosté les arrivées touristiques. Par ailleurs, l’entreprise Citic Discatal, spécialisée dans le moulage et la production de pièces automobiles en aluminium a ouvert une deuxième usine à Kenitra, le 25 novembre dernier. L’investissement global de ce projet est estimé à 350 millions d’euros. De plus, une cité dédiée à la formation aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, financée par des fonds chinois, verra bientôt le jour près de Tanger.

 

Cet ensemble de projets fait de la Chine un partenaire stratégique pour le royaume. D’autant plus que le marché chinois regorge d’opportunités. Avec une population de 1,4 milliard d’habitants (40 fois la population du Maroc), c’est le pays le plus peuplé au monde.

Campagne céréalière 2020-2021 : une très bonne récolte de 103,2 millions de quintaux

La campagne agricole 2020-2021 s’est distinguée par une bonne répartition temporelle de pluviométrie et une occurrence avec les stades clés de développement des céréales (tallage, montaison et remplis...

Tourisme : quelles perspectives pour le deuxième semestre 2021 ?

L’Office national des aéroports (ONDA) a souligné dans un communiqué que le nombre de passagers enr...

En 2020, les investissements directs marocains à l’étranger ont enregistré un repli de 29,3%

L’Office des changes vient de publier son rapport sur la balance des paiements et position extérieure globale du Maroc en 2020. Réalisé sur la base des données 2020 provisoires de la balance des paiem...

DEPF : l’activité économique en rétablissement

Les perspectives d’un rebond de l’activité économique mondiale et du commerce international se conf...

Échanges extérieurs : les principaux partenaires commerciaux du Maroc

Dans son dernier rapport annuel portant sur les échanges commerciaux du Maroc en 2020, l’Office des changes a indiqué que les transactions commerciales du pays avec le reste du monde ont enregistré un...

La reprise s’annonce bonne, mais reste menacée par la Covid-19

Au cours du deuxième trimestre 2021, le contexte international aurait été marqué par la poursuite d...