SOUIRI

Temps de lecture : 3 minutes


PLF 2020 : le patronat tire la sonnette d’alarme

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

La Confédération générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a tenu un discours critique lors d’une réunion de la commission des finances de la Chambre des conseillers. Durant son intervention, Hamid Souiri, représentant du patronat, a prévenu des dangers de la hausse de la dette publique du Maroc, appelant le gouvernement à garantir la stabilité financière du royaume. La CGEM incite également l’État à régulariser l’infrastructure économique du pays afin de rendre son activité plus compétitive.

Temps de lecture : 3 minutes

Après une tournée européenne où il a réussi à collecter un milliard d’euros sur le marché financier international, le ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Benchaâboun, a été cueilli à froid par les députés parlementaires. Lors de don intervention, Abdeslam Lebbar, chef du groupe parlementaire de l’Istiqlal a déploré « une majorité rongée par des dissensions internes au point d’avoir oublié ses engagements ». Pour lui, « les composantes du gouvernement ont tellement la tête sur les prochaines élections qu’elles ont omis de se pencher sur les futures générations », rapporte l’Économiste, ce lundi 25 novembre 2019.



 



De son côté, la CGEM était représentée par Hamid Souiri. Si ce dernier soutient les différentes dispositions du PLF, dont la fiscalité en faveur de l’entreprise citoyenne, il a attiré l’attention du gouvernement sur la persistance de nombreux obstacles face à l’amélioration du climat des affaires au Maroc. Souiri estime que le projet économique du royaume est en perte de vitesse. « Malgré les investissements importants entrepris par le royaume entre l’année 2012 et 2016, l’économie nationale n’a créé que 26 400 emplois annuels. Or, le nombre de personnes en âge de travailler est de 270 000 », peut-on lire dans le journal Al Massae, du 25 novembre 2019.



 



Le représentant de la CGEM évoque la nécessite des banques à s’ouvrir davantage sur les PME, TPE et startups. « En dépit du développement du capital-investissement au Maroc, le capital-risque et les business angels sont quasi inexistants. Nous espérons qu’une fois adopté, le projet de loi relatif au crowndfunding favorisera les financements alternatifs des TPE et des PME », déclare Souiri à l’Économiste. La CGEM estime qu’il est « impératif de supprimer les taxes parafiscales » considérées comme un facteur encourageant de la migration vers le secteur informel. Ainsi, il relève que les entreprises marocaines « ne peuvent plus supporter davantage de taxation, en l’absence de mesures visant à mettre fin aux obstacles pour développer une meilleure répartition de cette pression ».



 



Enfin, Souiri a également souligné le retard du Maroc en matière de digitalisation. Pour la CGEM, ce gouvernement a abandonné l’accélération du rythme de développement des prestations numériques, rappelle l’Économiste. Il estime « qu’il faut se concentrer sur l’investissement dans l’économie numérique en vue de mettre en place une dynamique économique attractive pour les grandes multinationales. Cela engendrera l’amélioration de la compétitivité de l’économie marocaine, procurera plus de transparence et garantira une plus-value supérieure à celle réalisée par des investissements dans d’autres secteurs ».



Recommandé pour vous

11 ans d’exercice : le CESE dresse son bilan

Temps de lecture : 4 minutes

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a organisé, mardi 27 septembre à Rabat…

Réunion trimestrielle de BAM : ce qu’il faut retenir

Temps de lecture : 3 minutes

Le Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) a décidé d’élever le taux directeur (TR), le passant de 1,…

Journée mondiale du tourisme : repenser le secteur pour un avenir meilleur

Temps de lecture : 5 minutes

L’ensemble du secteur du tourisme célèbre, ce mardi 27 septembre, la journée mondiale du secte…

Hydrocarbures : ce que préconise le Conseil de la concurrence dans son nouvel avis

Temps de lecture : 6 minutes

Le Conseil de la concurrence a publié, lundi 26 septembre, son avis n°A/3/22 sur « la flambée …

Conseil de BAM : faut-il s’attendre à une hausse du taux directeur ?

Temps de lecture : 5 minutes

Bank Al-Maghrib (BAM) tiendra, mardi 27 septembre, sa troisième réunion de politique monétaire…

Politique monétaire : Bank Al-Maghrib à un tournant

Temps de lecture : 3 minutes

Garantes de la stabilité des prix à moyen terme, les banques centrales sont engagées dans un c…

Impériales : les médias, une force et une influence

Temps de lecture : 4 minutes

“Les Impériales” est de retour cette année, avec une nouvelle vision, de nouvelles perspective…

Les Impériales 2022 : le nation branding s’invite au débat

Temps de lecture : 4 minutes

Le lancement officiel de la cinquième édition « Les Impériales 2022 », rendez-vous annuel des …

Programme de développement des zones de montagne : quel bilan ?

Temps de lecture : 4 minutes

Mis en œuvre depuis 2015, le Programme de développement des zones de montagne (PDRZM) a été cl…

Gazoduc Nigeria-Maroc : le projet prend forme

Temps de lecture : 4 minutes

Le projet de gazoduc reliant le Nigeria au Maroc, et qui doit aussi approvisionner l’Afrique d…

Tourisme : une saison estivale qui dépasse les espérances

Temps de lecture : 5 minutes

La fréquentation touristique au Maroc a retrouvé des couleurs, malgré l’inflation. Bien que le…

Comptes régionaux 2020 : les disparités entre les régions persistent

Temps de lecture : 4 minutes

L’année 2020 a été marquée par la pandémie de la Covid-19 et sa propagation à l’échelle mondia…