Aller au contenu principal

Brexit : L’élection controversée du 12 décembre

Le Royaume-Uni se prépare pour de nouvelles élections prévues le 12 décembre 2019, après que le Parlement a approuvé la requête du Premier ministre Boris Johnson relative à la tenue d’un scrutin afin de débloquer l’impasse du Brexit. Ce sera la première fois en près d’un siècle que la Grande-Bretagne tiendra des élections en décembre. Johnson vise à s'assurer un nouveau mandat pour mettre en oeuvre son accord Brexit.

Par Nora Jaafar, Publié le 30/10/2019 à 11:36, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Par le biais de cette élection générale anticipée, Johnson vise à s'assurer un nouveau mandat pour son accord Brexit. Toutefois, les sondages pourraient s’avérer serrés, bien qu’ils ont offert une bonne longueur d’avance au Parti conservateur. Le Parti travailliste a également des raisons de s’inquiéter, car la popularité de son chef Jeremy Corbyn a pris un coup. John Curtice, expert en élections au Royaume-Uni, a déclaré à la BBC : « Ne perdez pas de vue que ce n’est pas une élection que les travaillistes devront gagner pour arrêter le Brexit, mais un scrutin dont ils ont besoin pour empêcher les conservateurs d’obtenir la majorité ».

 

Ces élections auront lieu à un moment où il sera difficile de lancer une campagne électorale (en raison du froid) et où les électeurs seront réticents à assister aux rassemblements et peut-être même à voter. En plus, elles se tiendront à l’ombre du Brexit alors que l’économie britannique traverse une période difficile. L’incertitude entourant le divorce Royaume-Uni - Union Européenne a également entraîné une augmentation des pertes d’emplois, les entreprises ayant suspendu leurs process de recrutement. Le nombre de firmes et de société « en crise », poursuit la même source, a « grimpé de 35 %, soit son niveau le plus élevé depuis 2013 ».


À certains égards, il est incroyable qu’il ait fallu autant de temps au Royaume-Uni pour en arriver à là, souligne le quotidien The Guardian. (L’élection n’est pas encore finalisée, mais on ne s’attend pas à ce qu’elle se heurte à la résistance de la Chambre des Lords). Même si le Royaume-Uni vient d’organiser des élections en 2017, beaucoup de choses ont changé depuis. Le Parlement n’est pas parvenu à un consensus sur le Brexit. Le départ de la Grande-Bretagne de l’UE a été retardé à plusieurs reprises. Boris Johnson a remplacé Theresa May comme Premier ministre. Il y a eu deux versions d’un accord Brexit, qui offrent toutes deux une image beaucoup plus claire de ce à quoi ressemblerait un divorce entre le Royaume-Uni et l’UE et qui établissent la prochaine phase de négociation relative à la future relation entre les parties, ajoute le journal.

 

Selon The New York Times, même si Johnson et les conservateurs sont peut-être confiants pour le moment au sujet des sondages, s’il y a une leçon à retenir de la saga Brexit, c’est que rien n’est prévisible. Les petits partis comme les libéraux démocrates (pro-UE) et le parti Brexit (pro-Brexit) ont gagné en popularité à mesure que le débat sur le divorce s’est polarisé. Ils pourraient certainement faire en sorte qu’il soit plus difficile pour les conservateurs ou les travaillistes d’obtenir une majorité absolue, rapporte le journal américain.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères bientôt aux EAU

Pour sa première visite aux pays du Golfe, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, se rendra aux Émirats arabes unis (EAU) la semaine prochaine. Cette visite intervient aprè...

Régionales 2021 : abstention record en France

Ce dimanche 20 juin, la France a tenu le premier tour des élections régionales et départementales. Plus de deux Français sur trois ont choisi de ne pas se rendre aux urnes. En effet, à la fermeture de...

Iran : une centrale nucléaire à l'arrêt après une défaillance technique

Depuis ce lundi 21 juin, l’unique centrale nucléaire d’Iran, située à Bouchehr, dans le sud du pays, est à l’arrêt. Selon l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA), elle le sera pour «quel...

Les Iraniens ont élu un nouveau président au premier tour

Ce vendredi 18 juin, les Iraniens ont voté pour désigner un nouveau président lors d’une élection tenue dans un contexte économique et social particulièrement tendu. L’ultraconservateur Ebrahim Raïssi...

Cinq ans de plus pour Antonio Guterres à la tête de l’ONU

Ce vendredi 18 juin, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies (ONU) depuis le 1ᵉʳ janvier 2017 a été nommé pour un second mandat à la tête de l’institution. Cette nomination a été confir...

Marvel : que vaut la nouvelle série de Disney ?

Ce mercredi 9 juin 2021, Disney+ a mis en ligne le premier épisode de Loki, sa troisième série se déroulant dans le Marvel Cinematic Universe. En effet, après WandaVision et Falcon et le soldat de l’h...